menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu
FAN MANGA DBZ          Le site des fan-mangas sur dragon ball           114 fan-mangas en ligne           france italie allemagne brazil portugais facebook twitter facebook


Manga se passant dans un
univers alternatif
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


les cross over
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Autres fan Mangas
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Manga se passant avant ou
pendant Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant
après Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant pendant
ou après DBGT
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga

Dragon Ball Tyrannie

Fanfic par pollux2

Chapitre 8 : le retour de l'armée. Cela faisait deux ans que le combat contre Cellzer avait eu lieu, la paix était de nouveau en place, mais pour combien de temps, une ombre maléfique s'étalait déjà sur terre. Pendant ce temps dans l'espace à plusieurs centaines de milliers de kilomètres de la Terre, un énorme vaisseau était en orbite prés d'une petite planète, dans ce vaisseau se trouvait Babidi assit confortablement sur un trône de velours il était entouré de plusieurs personnes, personnes qui disposait tous d'un grand M sur le front. -Le jour de ma vengeance est venu. Hurla Babidi. -Maître. Demanda un soldat en s'inclinant, ne devrions-nous pas attendre d'être plus nombreux. -Non, lui répondit son maître. Ils deviendront de plus en plus puissants si nous attendons trop. Nous ne serons pas assez puissants pour leurs faire mordre la poussière. -J'ai compris, lui répondit le soldat, je prépare les troupes pour demain. -Non, lui dit Babidi, l'équipe trois seulement, je veux d'abord tester leurs niveaux. Barion, tu vas prendre le contrôle de l'équipe trois et vous partez sur-le-champ. -A vos ordres, Répondit un homme de très grande taille. En effet il dépassait les deux mètres vingt, il était très bizarre, sa tête était celle d'un lion, il avait des mains de lion également pourvu de longues griffes, il disposait d'une grande tunique bleue jusqu'au genou, une tête de lion de couleur jaune se trouvait dessinée dans un cercle au centre de sa tunique, il avait également un pantalon de toile rouge et de grosse chaussures militaires, je rassemble les troupes et je pars. Répondit-t-il avant de quitter la pièce. -j'espère que tu ne reviendras pas. Pensa Babidi, Tu m'as donné trop de fil à retorde et ton débile de fils qui s'est évadé, ce Jéro, que de soucis. Pendant que Babidi ruminait, Végéta lui prenait un peu de repos dans sa cuisine. Il venait de finir de manger et se dirigea vers sa chambre pour passer la nuit. Il dormait depuis quatre heures lorsqu'il ressentit de très grandes puissances approcher, il se releva d'un coup, réveillant Bulma au passage. -Que se passe-il ? Lui demanda sa femme. Un cauchemar ? -Non, je sens de très grande puissances approcher, on dirait que Babidi nous expédie des soldats. Ils seront là d'ici une heure, je vais me préparer, d'après ce que je ressens, ils ne sont que sept, mais cela pourrait être dangereux. -Fait attention a toi mon chéri, lui répondit Bulma. Végéta quitta la chambre, il voulait se rendre sur le toit pour les attendre, il avait monté deux étages lors que tout d'un coup sept personnes surgirent de nulle part devant lui, il se prit deux boules de feu en plein torse , le plafond s'écroula et il fut propulsé sur toute la longueur du couloir, il traversa une porte et s'encastra la tête dans le four, une pluie de casseroles lui tomba sur la tête, du fait que l'armoire au-dessus du four était tombée sous le choc. Il se releva d'un coup en envoyant des casseroles dans toute la pièce avant de sortir de la cuisine dévaster. -Comment avez-vous fait ? Demanda le sayain, vous ne devriez pas être là avant une heure. -Je maîtrise le déplacement instantané. Dit simple un soldat à la peau rouge qui ressemblait beaucoup à un homme. -Oui ! Continua Barion chef des soldats, chacun de nous maîtrise une technique spéciale, au moment où il finit sa phrase un soldat disparus dans le sol. -Quoi ou est-il ? Hurla végéta, très étonné. -Pas très loin. Dit une voix au-dessus de Végéta, deux mains surgirent du plafond, attrapèrent Végéta par la gorge et l'envoyèrent au travers du plâtre. Il fut propulsé dans la salle de bain du dessus allant à nouveau s'écraser contre le plafond, mais une autre main surgi lançant un rayon d'énergie qui fit traverser plusieurs étages au prince des Sayain. Il fini sa course étalé sur une table au centre du salon, une main resurgit, mais Végéta était près, il l'attrapa solidement avant de sortir entièrement le corps de son adversaire qui était une sorte d'affreux lézard à la peau orange et le frappa violemment au sol le visa d'une main et dit « mini bing bang » une boule de feu bleu quitta sa main et désintégra le monstre, mais fit sauter la moitié du salon au passage. -Comment as-tu fait ? Hurlèrent deux soldas qui venait de descendre. -Très facilement, il était nul. Répondit tout simplement Végéta et il se transforma en super sayain, faisant voler les canapés. -NE TE FOUT PAS DE NOUS ! Hurla un des soldats que ressemblait à un loup-garou « tu vas mourir » et il chargea Végéta avec son acolyte qui lui était plutôt un énorme aigle. Mais ils furent repousser par un kiai de Végéta qui les envoyait contre le mur. Les poursuivant, ils leurs fit s'écraser leur tête l'une contre l'autre et leur brisa la nuque. Barion et les autres atterrirent aussi face à Végéta, le soldat qui connaissait le déplacement instantané disparu et Végéta ressentit une grande douleur dans le dos, le soldat à la peau rouge venait de lui mettre un coup de genou, Végéta se retourna rapidement pour lui mettre un coup de pied mais le soldat disparu de nouveau, il se plaça devant sa tête et lui lança un coup de pied, ce qui lui fendit la lèvre, il disparu tout de suite après, Végéta bougea très vite et se plaça au centre de la pièce, là, il se concentra le plus possible pour ressentir l'homme à la peau rouge, il fini par le ressentir juste derrière lui, il plaça sa main en arrière pour lui lancer un énorme rayon qui traversa le corps du soldat et Fini dans un mur qui fut détruit laissant voir la ville de l'Ouest dans toute sa splendeur et le ciel étoilé qui commençait à décliner au profit du soleil. -Bravo. Applaudit Barion, mais cela ne sera pas si facile contre moi, occupez-vous de lui dit-il aux deux soldas à ses cotés. Les deux hommes se propulsèrent vers l'avant, mais le sayain esquiva leurs assauts, les deux hommes continuèrent leurs coups et firent une pirouette se propulsant contre un mur avant de revenir à la charge. -Nous sommes les nouveaux soldats de l'armé des enfers nous sommes invincible tu vas mourir. C'est deux soldas étaient plus forts que les autres l'un d'eux était plus comparable à un humain, mais était très fort et possédait une corne sur le front, l'autre ressemblait plus à une sorte de rat dans un sac à patate. L'homme rat allongea ses griffes de quatre centimètres a vingt centimètres et griffa violemment végéta à l'avant bras, l'autre lança un grand coup de poing dans son ventre ce qui lui fit cracher un peu de sang, Végéta augmenta alors son aura et les expulsa dans la ville, ils se stabilisèrent et descendirent dans la rue. Végéta sauta alors lui aussi et suivi les deux hommes. -Hé hé ! Enfin un adversaire à ma taille. Se réjouit Barion en le regardant descendre et il sauta à sa suite.


Accéder directement à la page :


1 2 3 4 5 6 7 8 9