menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu
FAN MANGA DBZ    Le site des fan-mangas sur dragon ball    111 fan-mangas en ligne     france italie allemagne brazil portugais facebook skyblog twitter facebook


Manga se passant dans un
univers alternatif
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


les cross over
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Autres fan Mangas
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Manga se passant avant ou
pendant Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant
après Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant pendant
ou après DBGT
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga

L'histoire de Sangoten

Fanfic par Tenma



Sangoku venait donc de quitter le championnat du monde d’arts martiaux avec uub, laissant ses amis et sa famille une nouvelle fois. Vegeta n’était pas surpris car il l’avait pressenti, idem pour Piccolo qui se doutait lui aussi que Goku avait une idée en tête en décidant de s’inscrire à ce tournoi.

Sangohan, d’abord sur le coup de la surprise, repris vite ses esprits et se dit que c’était bien dans le tempérament de son père ; Après tout ce dernier, s’était souvent éloigné de son fils mais contrairement à la séparation due à Raditz ou Cell, le jeune demi saiyen était soulagé car il savait son père non seulement vivant mais heureux d’avoir retrouvé un sens à son existence."
En fait, le départ de Goku n’avait vraiment touché qu’une seule personne, une personne que Goku avait trop souvent négligé depuis son retour du royaume des morts…Cette personne, c’est son deuxième fils Sangoten .
Goten, enfant avait du grandir en supportant l’absence d’un père dont tous parlaient comme d’un héros ; Son frère, Gohan, lui avait compté les exploits de son père, il avait appris comment le super guerrier avait sauvé le monde à plusieurs reprises, avait entendu Bulma raconter leur rencontre, Krilin parler de sa formation chez Tortue Génial en compagnie de son ami.
Chaque fois que sa mère, Sangohan ou un membre de la Z Team posait les yeux sur lui, il voyait l’émotion dans les yeux de ses interlocuteurs..Sangoten troublaient ceux qui avaient connu Sangoku, et le petit garçon ne savait pas pourquoi, jusqu’au jour où Bulma lui montra une photo de son défunt père. Goten avait l’impression de voir une photographie de lui-même sauf que sur la photo il découvrit une jeune fille ressemblant à Bulma mais en bien plus jeune, et à ses côtés un jeune homme chauve en Kimono…

- Elle est très jolie cette fille, qui est ce Bulma ? 
- Tu es trop mignon Goten, c’est moi ! Nous étions bien jeune ton père et moi, c’était l’époque où nous parcourrions le monde à la recherche des boules de cristal..Et à côté c’est Krilin 
- Krilin ????? Mais il n’avait pas de cheveux !!! On dirait le fils de tortue génial 
 
A partir de ce moment, Sangoten compris que les gens qui le regardaient voyaient en lui Sangoku, même sa mère l’éduquait différemment de Sangohan car en son jeune fils elle essayait de retrouver la personnalité insouciante et aventureuse de son mari.
Goten rêvait de rencontrer ce père qu’il commençait à idolâtrer, et pour y arriver il repensa à l’histoire des dragons balls... Il se mit ainsi en tête de rassembler les boules magiques afin de réaliser son rêve et rencontrer son géniteur. Mais avant ça, Goten devait se montrer digne du grand Sangoku, il devait devenir suffisamment fort pour faire honneur à celui qui était l’homme le plus fort de l’univers. 

Ainsi Sangoten commença à s’entraîner seul jours et nuits, sortants en cachette le soir pendant que sa mère dormait ; Cette dernière avait surpris Goten un soir, et l’avait suivi discrètement jusqu’au lieu secret de son entraînement. Cachée derrière un arbre, elle avait observé son jeune fils se donner à fond, enchaînant coups de pieds et coups de poings. En le voyant, elle eu l’impression de voir Sangoku à l’époque où ils s’étaient rencontrés au château de son père, et s’étaient jurés de se marier. Chichi sourit en pensant à cet épisode, et se dit que Goten avait la même naïveté, elle pensa que son jeune fils pourrait se faire piéger de la même façon par une jeune fille. Goten était très différent de Sangohan, comme si l’aîné avait pris plus de sa mère et le second de son père. Chichi se disait qu’à l’époque, elle serait devenue folle en voyant Sangohan se mettre avec un tel acharnement aux arts martiaux, mais pour Goten, cette nouvelle similitude avec Goku lui faisait presque plaisir.

- GOTEN ! 

L’enfant tressaillit à la voix de sa mère.

- Tu fais n’importe quoi Goten ! 
- M’man.. 
- Ta garde est mauvaise, il ne sert à rien de frapper fort si tu n’as aucune technique ! 

Si Sangohan voyait sa mère il n’en reviendrait pas, mais cette dernière avait décidé de prendre en main l’entraînement de Goten ! La formation de Chichi permit à Sangoten d’acquérir une bonne technique, mais très vite l’élève dépassa le maître et l’apprenti combattant du se trouver un nouveau maître.

- Tu es trop fort pour moi Goten, je ne peux rien t’apprendre 
- Tu crois que Gohan pourrait m’entraîner ? 
- Non il a ses études, et il manque de temps 
- Alors je pourrais aller voir Trunk pour m’entraîner avec lui et son père ? 
- Il n’en est pas question !!! Je ne veux pas que tu fréquentes ce monstre de Vegeta ! 
- Ben alors, comment je vais faire... 
- Je sais ! Tu vas faire comme ton père, tu vas suivre le même chemin...Tu vas aller étudier chez Tortue Génial. 
- Cool !! Tu m’emmènes quand ?? 
- Non jeune homme !! Tu y vas tout seul, tu vas courir, nager sans l’aide d’aucun engin ! 
- Mais ce n’est pas possible, c’est beaucoup trop loin !!!! 
- Sache que ton père a subi la même chose 
- si Papa l’a fait, je le ferai aussi ! 

Goten partit donc vers Kame House à pied puis à la nage ; Son voyage fut long mais il finit par attendre sa destination.

- EhOh !!! Tortue Génial !!!!!!! Il y a quelqu’un ??? 

Un vieil homme assoupi au bord de la plage se réveilla péniblement, se levant, il regarda dans la direction de celui qui l’avait interpellé.

- Go…Goku !!! Mais alors je rêve encore 
- Hihi !! Mais non, c’est moi Sangoten ! 
- Ah oui ! bien sûr, mais avec ce Kimono rouge, tu ressembles encore plus à ton père au même âge ! J’ai l’impression d’avoir rajeuni. Mais que puis je faire pour toi mon enfant ? 
- Et bien voilà, je désire subir le même entraînement que mon père, et je sais que vous avez été son professeur. 
- Ah je vois, tu veux que je t’entraîne, mais tu sais je ne suis plus très jeune, et je ne prends plus d’élèves. 
- Ah… 

Voyant Goten baisser la tête et prenant un air si triste, le vieux maître le pris en pitié, et revient sur sa décision :

- Mais bon, pour le fils de Sangoku, je veux bien faire une exception et puis ça me rappellera le bon temps…Allez fiston, mets toi en garde et essai de me frapper ! 

Sangoten, très vite remis de sa surprise se mit en position comme le lui avait appris sa maman, et soudain décocha un violent coup de poing vers Tortue Génial. Le maître des tortues utilisa la technique de la transposition ce qui lui permis d’éviter le coup de Goten.

- Wouah !! C’est géniale cette technique !! 
- Allez recommence ! 

De nouveau Goten arma son poing, mais au moment où il allait frapper, il disparut, laissant Tortue Génial abasourdi ! Soudain il réapparut juste devant le maître, et envoya un coup si rapide que ce dernier ne put l’esquiver, et il vola plusieurs mètres en arrière..

- Mouarf !quelle puissance, dit l’ancien mentor de Goku en se relevant péniblement. 

Se parlant à lui-même, il dit à voix basse :

- C’est incroyable, il a la même capacité que son père à assimiler une technique rien qu’en la voyant...Et vu sa force, il faut que je trouve autre chose, sinon je ne vais plus vivre longtemps.. 
- Alors Papy, c’était bien ? On fait quoi maintenant ? 
- Touss !! Un peu de respect ! Ce n’était pas mauvais, mais tu as déjà baissé ta garde ! J’ai fait exprès de me laisser toucher pour voir ta réaction, et je note que tu es vite déconcentré…
Dans un combat, on doit rester en position du début à la fin.  
- Ah je me disais aussi que ça semblait trop facile 
- Hum ! Bon, écoute, tu as encore besoin de progresser avant de t’entraîner avec moi, alors en attendant je vais te confier à un de mes élèves… 

Tortue Génial rentra dans sa maison, et revint accompagner d’un guerrier de petite taille qui maugréait :

- Mais qu’est ce qui vous arrive maître enfin ?? Je regardais la télé avec ma fille et ma femme 
- « Tais-toi, et regarde qui est venu nous rendre visite 
- Mais c’est Sangoten !! Qu’est ce qu’il fait là ? 
- Il est venu étudier les arts martiaux, et après avoir jaugé sa force, j’ai décidé de le confier aux soins d’un de mes élèves, à savoir toi Krilin ! 
- Ah, j’ai compris, vous avez peur qu’il vous blesse, alors vous vous servez de moi… 
- Ne dis pas de bêtises Krilin ! Je veux juste qu’il soit bien formé, avant de recevoir mon enseignement afin d’en tirer un meilleur profit 
- Mais oui maître, je vous taquine, dit l’élève un brin ironique.

Krilin s’avança vers Sangoten, et lui tendit la main :

- Alors Sangoten, tu veux étudier les arts martiaux ? 
- Oui, je veux devenir aussi fort que mon père ! 
- Mais pourquoi tu ne demandes pas à Sangohan ? C’est lui le plus fort maintenant 
- « Maman ne veut pas que je l’ennuie, et puis mon frère n’aime pas se battre 
 - Oui je sais…C’est d’ailleurs un sacré gâchis ! Bon, si tu es d’accord c’est moi qui serais ton maître alors ! 
- Cool !! 

Ainsi, Krilin appris à Sangoten tout ce qu’il savait, il lui enseigna la danse de l’air, et comment maîtriser son KI. Le fils de Sangoku étant très doué, ses progrès furent très rapides.

C’est dingue, il est encore plus doué que Sangohan pensa Krilin en voyant Sangoten réussir une vague déferlante surpuissante.


- Bon, Sangoten, il est temps de passer à une nouvelle phase de ton entraînement, suis moi. 


Le jeune demi saiyen pris son envol et suivit son maître qui volait à une très grande vitesse :

- Ehhhh Krilin !!! Attend moi, je ne vole pas aussi vite que toi ! 

Finalement maître et élève arrivèrent à destination.

- Je t’attendais ! 
- Ah oui, j’avais oublié qu’on ne pouvait rien te cacher, répondit Krilin
- Il était normal que tu viennes poursuivre l’entraînement du petit ici. 

Sangoten était impressionné devant le grand guerrier qui se tenait devant lui, d’instinct il sentait que celui-ci renfermait une très grande puissance, bien supérieure même à celle de son maître.

- Alors c’est toi le fils de Sangoku ! Tu as l’air aussi frêle que ton frère au même âge, par contre, es tu une pleureuse comme il l’était ? 
- Ne parle pas mal de mon frère, ou tu vas le regretter, répondit Goten concentrant son KI, ce qui eu pour effet de provoquer une grosse rafale de vent
- Oh mais c’est qu’il mordrait !  
- Picolo ! Arrête de le taquiner, intervint Krilin
- Vous êtes monsieur Picolo ?  dit Goten en se radoucissant d’un coup.
- Oui, et j’étais le maître de ton frère, répondit le Namek.
- Oh je sais ! Grand frère m’a beaucoup parlé de vous, il vous aime comme notre père. 
- Ton frère a eu de la chance d’avoir un maître comme moi, car j’ai été dur avec lui, et on ne progresse qu’en souffrant...Krilin est comme ton père, il est trop doux, et j’ai peur que tu ne sois pas suffisamment informé de ce qu’est l’effort...Mais nous allons y remédier. 
- Vous allez m’entraîner ? 
- Pas exactement, suivez moi. 

Le petit groupe se dirigea à l’intérieur du palais de Dendé, qui était le lieu où Krilin avait conduit Sangoten. Picolo invita ses 2 hôtes à pénétrer dans une salle où se trouvait une grosse horloge.

- Ton père, ton maître ainsi que 3 de ses amis (Chaozu, Tenshin et Yamcha) ont subi cet entraînement. Il s’agit de voyager dans le temps afin de rencontrer des grands guerriers du passé. 

- Wouahh ! Et quels guerriers je vais rencontrer ?  Questionna Goten.
- Je l’ignore, la machine s’adapte à ceux qui l’utilisent, tu devras le découvrir par toi-même. 
- Tu te sens prêt à affronter des combattants, s’inquiéta Krilin.
- Bien sûr !!   S’enthousiasma le jeune guerrier.
- Alors ne perdons pas de temps, place toi au centre de la pièce, coupa Picolo.

Sangoten se plaça à l’endroit que lui avait indiqué le Namek, et soudain une grande lumière l’aveugla…Le fils de Sangoku se sentit défaillir, et il tomba dans un profond sommeil.

- Tu en penses quoi ?  demanda Krilin
- Il a le même potentiel que Sangohan, mais il a en plus le goût du combat et l’insouciance de Sangoku...Il promet beaucoup, répondit Picolo.

Quand Sangoten revint à lui, il était seul, il n’y avait plus aucune trace de Picolo et de Krilin. Autour de lui, il y avait les restes d’habitations, des débris, une autoroute détruite…Comme si, une ville avait existé, mais avait été ravagé par un cataclysme. Prudent, Goten avançait doucement tout en restant sur ses gardes, quand soudain il trébucha sur quelque chose. Regardant sur quoi il s’était pris les pieds, l’enfant découvrit paniqué les jambes de quelqu’un allongé…L’homme qui gisait à ses pieds était mort, visiblement transpercé à hauteur du cœur. 
Sangoten n’avait jamais vu un mort, et cette image lui fit un choc, mais il fut encore plus traumatisé lorsqu’en levant la tête il découvrit un véritable carnage : Des dizaines de corps étaient au sol, tous avaient subi le même sort et avaient été assassiné. Des larmes se mirent à couler le long des joues de Goten, lorsqu’il entendit une voix :

- Aidez-moi... 

Goten se retourna et vit un enfant par terre, implorant qu’on vienne l’aider. Sangoten se précipita vers lui :

- Mais qu’est ce qu’il vous est arrivé ???  Hurla Sangoten
- Ne reste pas là...Ils vont tous nous tuer, tu es en danger !!! 
- Mais qui ??? 

Soudain, un éclair passa devant Goten et alla transpercer le corps du jeune enfant qu’il venait de rencontrer. Ce dernier mourut dans les bras du jeune frère de Sangohan.

- AhAH ! On dirait que j’ai oublié quelques insectes, dit l’homme qui venait de lancer l’attaque.

Devant Goten se dressait un homme aux cheveux noirs, longs…Il portait une sorte d’armure de combat, un appareil à l’œil gauche, et se qui frappa surtout Sangoten, c’est que cette homme avait une queue de singe !

Sangoten se souvenait en avoir eu une quand il était plus petit, mais sa mère lui en avait débarrassé, lui expliquant les dangers que cela représentait vis-à-vis de la plaine lune. Goten avait à l’époque protesté, car il trouvait ça cool de pouvoir se transformer en grand singe, mais Chichi réussit à le convaincre en lui disant que son père et son frère avait eux aussi renoncé à ce lien avec le peuple des guerriers de l’espace.
Soudain, Goten comprit...Si cet homme, dressé devant lui possédait une queue, c’est qu’il s’agissait d’un guerrier de l’espace, il appartenait au même peuple que le père de Trunk et le sien.
Bulma, leur avait raconté à lui et à son ami Trunk, l’histoire du peuple des guerriers de l’espace, il savait donc que ce peuple allait de planète en planète pour les conquérir, et comprit que c’est ce qui avait du se passer avec celle-ci.
L’homme porta une main sur son dispositif :

- Humm…100 unités, pas mal, surtout pour un enfant ! Tu es bien plus fort que les autres habitants qui tournaient autour des 15 unités. Tu es vraiment de cette planète ?  Demanda le redoutable guerrier.
- Non, je viens d’une planète appelée la terre...Tu n’avais pas le droit de faire du mal à ces gens ! Tu vas le payer !  Répondit Goten !
- AhAh ! Morveux ! Tu es drôle, mais tu vas mourir ! Sache que ma force est de 1200 unités, même en utilisant un dixième de mon pouvoir je peux te vaincre. 
- C’est ce qu’on va voir, en garde !!! 

Le guerrier de l’espace pointa son doigt vers Goten, et lança un rayon que l’élève de Krilin évita sans peine disparaissant pour se retrouver juste derrière son adversaire.
Un peu surpris par la vivacité et la vitesse de l’enfant, l’assaillant se retourna et enchaîna une série de coup de poings que Sangoten réussit à parer sans difficultés. Soudain Goten fit un saut en arrière et leva son bras :

- Kienzan !!  cria t il

Sangoten venait de lancer sur son adversaire une des meilleures attaques que son maître possédait ! Le guerrier de l’espace très sûr de lui ne voulait pas bouger, il pensait encaisser l’attaque sans problème, mais en voyant le disque se rapprocher de lui, il sentit la puissante énergie qui s’en dégageait, malheureusement il réagit trop tard et ne put complètement éviter l’attaque... Le membre lourd s’écrasa sur le sol, entraînant avec lui un torrent de sang…Sangoten venait de trancher le bras droit de son ennemi, autant dire que ce dernier était hors de combat.

"Raditz, te faire avoir par un gosse, tu es vraiment un minable!"


Sangoten regarda sur sa droite d’où venait cette voix. Il aperçut un grand guerrier chauve avec une moustache accompagné de…Il n’en croyait pas ses yeux :

-VéVé...Végéta !! Mais qu’est ce que tu fais là??"

Le Grand guerrier chauve s’avança menaçant :

-Comment oses tu tutoyer sa majesté le prince Végéta, et d’où connais tu son nom d’abord ?"
-Mais enfin, c’est le père de mon meilleur copain", répondit Goten penaud. 
-Ne dis pas de sottises, Sa majesté n’a pas d’enfant, tais toi insolent !" Grogna le guerrier.
-Nappa ! Laisse tomber ! Je ne sais pas qui est ce gosse, mais il faut s’en méfier, il a vaincu Raditz sans aucune difficulté", coupa celui que Sangoten avait reconnu pour être Végéta.
-Mouais sa force est ridicule, Raditz a juste été trop sûr de lui, il aura relâché sa garde", répondit Nappa.
-Ce n’est pas aussi simple ; C’est bizarre ce gosse me dit quelque chose."

Sangoten ne comprenait pas, il était certain d’être en face du père de son ami Trunk, même si quelque chose le gênait. Ce Végéta semblait un peu plus jeune, et surtout il avait lui aussi une queue...Goten ne savait pas par quel miracle, mais ce n’était pas le Végéta qu’il connaissait.

- Ahhrg !! Sale mioche ! Tu vas me le payer !! 

C’était Raditz qui se tenait toujours face à Goten et dont les yeux lançaient des éclairs tellement il avait la haine envers celui qui venait de le ridiculiser devant ses compagnons d’arme.

- Je vais m’en occuper, tu n’es pas digne de nous Raditz ! Tu resteras à jamais un guerrier de sous catégorie, provoqua Nappa.
- Laisse le moi !! Je ne me ferai plus avoir !  Rétorqua le guerrier blessé.
- Non, il n’y a pas de raisons, tu as eu ta chance, c’est à mon tour de m’amuser. 

Nappa s’envola et alla se poser entre Raditz et Sangoten.

- Alors gamin !! La fête est finie, tu peux être fier d’avoir blessé Raditz mais surtout de l’honneur que je vais te faire, car tout le monde ne peut pas se vanter de se faire tuer de la main d’un guerrier d’élite, hurla Nappa.

Soudain le grand moustachu concentra son énergie, et une puissante aura entoura son corps, il se jeta sur Goten.
Sangoten comprit vite qu’il fallait esquiver tous les coups car si il venait à se faire toucher, les dégâts pourraient être terrible, et c’est lui qui comme Raditz pourrait perdre un bras.
Les 2 combattants se déplaçaient à une vitesse ahurissante, Nappa donnait des coups d’une rare violence, mais Goten esquivait, toutefois avec de plus en plus de peine. Il ne pourrait pas esquiver éternellement comme ça, et il fallait une idée !

Soudain Goten mit les mains près de ses yeux :

- Par la morsure du soleil !! 

Krilin avait bien fait de lui apprendre cette technique qui était fort utile pour échapper à un ennemi, le petit terrien anciennement chauve y avait déjà eu recours de nombreuses fois dans le passé !
Nappa n’y voyait plus rien, il gesticulait dans tous les sens en se frottant les yeux, mais rien n’y faisait, il était temporairement aveugle. Sangoten décida d’en profiter et passa à l’attaque : il enchaina une série de coups de poings dans l’estomac du guerrier de l’espace et termina par un bon coup de pied qui projeta son adversaire en plein dans une colline qui s’effondra suite à l’impact. 

-Ce gamin n’est décidément pas ordinaire, il a plus d’un tour dans son sac", pensa Végéta qui avait assisté à la scène.

Nappa se relevait péniblement, tandis que Sangoten préparait sa nouvelle offensive :

- Kamehameha !!! 

Goten envoya une vague déferlante dévastatrice vers le guerrier de l’espace qui de nouveau sûr de lui décida de la bloquer.

- Nappa !!Esquive abrutie !  Hurla Végéta

Ecoutant son maitre, Nappa eu juste le temps de s’écarter mais comme Raditz tout à l’heure pas assez tôt pour éviter une blessure au bras. Son armure, au niveau de l’épaule, vola en éclat, et du sang jaillit…Nappa pour une des rares fois de sa vie venait d’être blessé, et qui plus est, par un gosse de 5 ans !

- Tu es un imbécile Nappa ! Tu ne vaux pas mieux que Raditz ! Tous les 2, vous vous fiez trop à vos dispositifs, ce gosse est loin de ne posséder que 100 unités, dit Végéta

En effet, Krilin avait appris à son élève à dissimuler sa véritable force de combat, et grâce à cela il avait pris Raditz et Nappa par surprise.

- Il va donc falloir que je m’en mêle, dit Végéta en s’approchant de la zone de combat tout en retirant son dispositif.

Sangoten se tenait prêt, néanmoins appréhendant de se retrouver face à celui qu’il avait pris pour le père de son ami.

- Je te félicite, tu viens de blesser 2 guerriers de l’espace, et ce n’est pas un mince exploit, dit Végéta.

Goten savait que celui qui était en face de lui était un adversaire redoutable, il fallait qu’il y mette toutes ses forces s’il voulait vaincre. Le jeune demi saiyen se jeta sur son adversaire et multiplia les coups à la vitesse de la lumière. Végéta esquivait tout avec une facilité déconcertante, et soudain il riposta avec un coup de genoux qui fit se mettre à genoux Goten.

- Nappa, je veux vérifier quelque chose !!  Hurla le prince à son serviteur
- Oui que veux tu ?  S’enquit le guerrier moustachu
- Depuis le début, il y a quelque chose qui m’intrigue avec ce gosse, je veux que tu utilises ton dispositif et que tu analyses son sang. 
-Ok si tu veux"

Nappa activa son dispositif, et soudain son visage changea, ses yeux étaient écarquillés, il semblait abasourdi parce que son dispositif lui indiquait :

- c’est incroyable !!  Balbutia t il.
- Mmh, c’est bien ce que je pensais, sourit Végéta
- Mais quoi donc ??  Intervient Raditz
- Son sang est à moitié celui d’un saiyen, répondit Nappa toujours sous le choc de ce qu’il venait d’apprendre.
- Mais c’est impossible, nous sommes les derniers survivants, grommela Raditz
- Raditz ? Te souviens-tu de ton père ? Le soldat Baddack ?  demanda Végéta.
- Vaguement, j’étais petit quand il est mort, répondit le guerrier blessé.
- Moi je m’en souviens, j’étais aussi très jeune, mais Baddack était une célébrité chez les saiyens, il était à l’époque le plus fort des troupes, je pense même qu’il était plus fort que mon père. J’avais du mal à accepter qu’un guerrier de l’espace soit plus puissant que mon père, le roi Végéta, alors je suis allé le défier. J’étais encore un enfant, alors forcement il m’a battu sans difficulté, mais je n’oublierai jamais son visage, et à part les cicatrices...Et bien c’est le même visage que celui de ce gosse. 
- Impossible, il est mort il y a trop longtemps pour avoir un si jeune enfant, répondit Raditz
- Enfin Raditz, ne te souviens tu pas avoir un frère ?  Questionna le prince.
- Kakarotto ? Tu crois que c’est le fils de Kakarotto, coupa Nappa.

Kakarotto…Sangoten se souvenait que c’était le nom que Végéta employait quand il parlait de son père.

- Dis donc gamin ! Ton père ? Ne s’appelle t il pas Kakarotto ?  Demanda Végéta
- Mon papa, il s’appelle SANGOKU...Mais je sais que certains l’appelaient Kakarotto, répondit Sangoten en se tenant sur ses gardes.
- Quoi !!! Kakarotto ?? Cet idiot a donc fondé une famille sur la terre !  Hurla Nappa
- Mmh….Alors tu es mon neveu, gémit Raditz qui arrivait de moins en moins à masquer sa douleur.

Le prince des guerriers de l’espace, s’approcha de Goten avec un sourire aux coins des lèvres. Sangoten, méfiant se remit en garde, prêt à défendre sa vie chèrement.

- Allons calme toi, petit, dit tranquillement Végéta en posant sa main gauche sur la tête de l’enfant.
 « Tu es du même sang que moi après tout, et vu que nous sommes les derniers représentants de notre race, je ne vais pas te tuer. Nous avons besoin d’être nombreux si nous voulons être les maîtres de l’univers, et ta force serait un bel atout. 
- On ne va quand même pas s’associer avec un bâtard, coupa Nappa hors de lui.  « En plus, il est le fils d’un guerrier de seconde zone ! 
- Allons crâne d’œuf, tu manques de réflexion, je te rappelle que ce morveux vient de vous donner une leçon à toi et à Raditz, ironisa Végéta.
- Mon frère a toujours été faible !! Je n’en reviens pas qu’il ait laissé les terriens en vie, et qu’en plus ce faignant y coule des jours heureux avec sa petite famille, pesta Raditz.

A l’écoute de ces mots envers ce père qu’il n’avait pas connu, mais qu’il aimait déjà tant, Sangoten fut pris d’un accès de rage :

- « Tais-toi ! Ne parle pas comme ça de mon papa ou tu vas le regretter !! 
- Tu as du caractère petit, et après tout ce n’est pas ta faute si ton père t’a mal éduqué. Mais nous allons arranger ça si tu veux. Je te pardonne pour les blessures que tu m’as infligé, et étant ton oncle, je vais m’occuper de toi, et nous irons ensemble laver l’honneur de la famille en éliminant les terriens comme aurait du le faire ton père. 

Tout de suite, Goten imagina l’horrible guerrier de l’espace s’en prendre à sa mère adorée, et pris d’une rage folle, il se jeta sur son oncle sadique et lui asséna un coup de pied qui lui explosa complètement la paroi nasale. 
Raditz était au sol et se tenait ce qui restait de son nez avec son seul bras valide :

- Sale petit monstre, je vais te tuer !! 
- Ah Ah Ah !! Même si tu avais tes 2 bras, tu ne pourrais rien contre lui, ria Végéta. « Tu n’es qu’un minable, et je ne vais certainement pas traîner avec moi un guerrier infirme. 

Suite à ces mots, Végéta pointa son doigt vers le Raditz, et d’une puissante charge d’énergie fit exploser le crâne du frère cruel de Sangoku.

- Mais Végéta pourquoi as-tu fait ça ? , hurla Nappa
- Sa faiblesse faisait honte à notre peuple, et toi tu as intérêt à te reprendre si tu ne veux pas subir le même sort , prévint le sadique guerrier.

Sangoten n’en croyait pas ses yeux, il n’avait jamais vu une telle violence, une telle cruauté. Jusque là, le jeune enfant avait été protégé par sa mère, il vivait dans la nature entouré des petits animaux avec qui il aimait tant joué. Goten, comme son père au même âge, est un être innocent qui ne savait pas vraiment ce qu’était le mal, il n’imaginait pas que des êtres pouvaient trouver du plaisir à faire souffrir. Goten était d’une telle pureté, que même son ami Trunk le taquinait souvent à propos de sa naïveté. Il faut dire que le jeune héritier de la capsule corp avait autant hérité de la personnalité de son père que Goten avait hérité de la personnalité du sien ; Ainsi, le pauvre Trunk avait pleuré toutes les larmes de son corps en découvrant qu’il passait au travers du nuage supersonique avec lequel le frère de Sangohan venait souvent lui rendre visite. C’est Krilin qui avait tenté de le consoler, lui expliquant qu’il lui était arrivé la même chose à l’époque…
L’apprenti guerrier repensa à ce que lui avait dit Picolo lors de leur rencontre, lorsque ce dernier reprochait à Krilin d’être trop gentil avec ses élèves…Sangoten avait besoin de s’endurcir, et cette expérience horrible semblait faire partie de l’apprentissage dispensé par le Namek. 

Le tirant de sa réflexion, Végéta lui demanda :

- « Alors, dépêche-toi de te décider, petit ! Une telle offre venant du prince des saiyens n’arrive qu’une fois ! 
- JAMAIS ! JAMAIS ! Tu es un monstre ! Je ne te pardonnerai jamais pour tous ces gens que vous avez tués sur cette planète ! Je ne vous laisserai pas aller faire du mal à maman, à mon frère et à mes amis ! 
- Tu es obstiné ! Et bien soit ! Tu vas rejoindre ton oncle dans l’autre monde…Après tout, il ne faut jamais séparer les familles, dit Végéta dans un éclat de rire.

Sangoten savait que Végéta était redoutable, bien sûr il était nettement moins fort que celui qu’il connaissait, malgré tout, celui qui se trouvait en face de lui possédait un pouvoir terrifiant. Goten savait qu’il n’avait pas le droit à l’erreur, que son adversaire ne le laisserait pas en vie. Il fallait qu’il donne tout ce qu’il a, qu’il déploie toute son énergie face à ce terrible adversaire.
Comme le lui avait appris Krilin, Sangoten se concentra et fit appel à toute l’énergie dont son corps disposait. Il contracta ses muscles, ferma les yeux et se concentra pour définir le meilleur moment pour passer à l’attaque.
Végéta se tenait face à lui, sûr de sa force et son pouvoir...Nappa un peu en retrait, derrière son prince suivait la scène, tout en ne doutant pas que le combat serait court.
MAINTENANT !! Sangoten était prêt, il avait rassemblé toute son énergie !! Le demi -saiyen ouvrit les yeux, et en 1 instant il fit exploser son KI, créant autour de lui une aura bleue qui dégageait une puissance extraordinaire. Le sol se mit à trembler, et la puissance qui se dégageait du corps de Sangoten fit reculer Nappa qui ne pouvait résister à une telle vague de puissance. Soudain, Goten passa à l’attaque et se rua sur son adversaire à la vitesse de l’éclair. D’abord immobile car sûr de lui, Végéta fut obligé de se mettre en défense devant la férocité de son jeune opposant. 

L’intensité des coups portés par l’enfant était époustouflante, il donnait tout ce qu’il possédait en lui, atteignant une vitesse d’exécution qui lui permit de toucher plusieurs fois son adversaire. Les 2 combattants se déplaçaient si vite, que même les yeux de Nappa, pourtant exercés au combat ne pouvait suivre distinctement leurs mouvements.
Goten réussit à porter un uppercut terrible qui fit se plier Végéta en 2, avant de lui assener un coup de pied qui l’envoya valser dans les airs :

- KAMEHAMEA !!!!!!! 

Sangoten venait de lancer une vague déferlante à pleine puissance, et contrairement à Nappa qui avait réussi à l’éviter tout à l’heure et qui n’avait été touché qu’à l’épaule, Végéta l’a pris de plein fouet.
Le corps lourd de Végéta retombait à toute vitesse, et finit par heurter violement le sol. Nappa qui avait assisté à la scène n’en revenait pas, il ne comprenait pas encore vraiment ce qui venait de se passer.
Sangoten s’était remis en garde, attendant de voir les dégâts qu’il avait infligé au saiyen, tout en reprenant son souffle péniblement.
Végéta gisait sur le sol, immobile...Soudain, son poing droit se serra, et au coin de la lèvre qui saignait abondamment on vit apparaitre un sourire. En ¼ de seconde, le terrible guerrier se remit sur ses deux pieds et se déplaçant plus vite que la lumière, il se trouva devant Sangoten qui n’avait rien vu, et lui décocha un coup de genoux qui lui coupa le souffle.
Sangoten n’en revenait pas, il y avait mis toute sa puissance, tout son cœur, il avait utilisé la technique ultime de son maitre, et qui était des dires de son frère également celle de son père. Le prince des guerriers n’avait que des égratignures, cette fois, c’était fini, il n’avait plus de force, il ne pourrait plus se défendre, il avait tout mis dans cette attaque qui n’eut sur son destinataire pas plus d’effets qu’une piqure de moustique.
Végéta dont le sourire ne s’était pas effacé, se penchait déjà au dessus de lui :

- Tu m’as bien amusé gamin, et tu es un des premiers à réussir à me toucher, ce qui n’est déjà pas si mal. Mais maintenant il est temps d’en finir. 


page précédente        page suivante


Accéder directement à la page :


1 2 3 4


Commentaires sur le manga

http://www.fan-manga-dbz.com : Index
Pour poster il faut être connecté.
Vous pouvez vous connecter soit en cliquant sur ce lien, soit en allant voir en haut de cette page.
Pas encore inscrit ?

Zaris30   le   18/04/2012

y'a un truc que je comprend pas..
Tu parle que goku part de uub on est ok.
et tu dit que goten apprend la danse de l'air.
Mais c sangohan qui lui apprend a la base.

Pidro   le   13/04/2012

Noooon arret au debut des combats !!! A quand la suite ???

selphia   le   28/08/2011

je trouve l'histoire pas mal continue. ^^

stef84   le   21/01/2011

Postez tous vos coms sur l'histoire de Sangoten