menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu
FAN MANGA DBZ          Le site des fan-mangas sur dragon ball           111 fan-mangas en ligne           france italie allemagne brazil portugais facebook twitter facebook


Manga se passant dans un
univers alternatif
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


les cross over
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Autres fan Mangas
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Manga se passant avant ou
pendant Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant
après Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant pendant
ou après DBGT
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga

The Cold Family's Chronicles

Fanfic par Tierts



Prologue

La Planète Namek.

Ou plutôt ce qu'il en restait. Car peut-on encore considérer comme une planète un amas de roche et de lave en fusion soumise à des températures défiant l'imagination humaine et vouée à exploser dans quelques minutes. Un débat sans doute intéressant mais qui ne l'était pas en comparaison de ce qui se passait sur la surface de cette même planète.

Le plus puissant tyran que l'univers ait jamais connu venait de s'effondrer à terre face à un être de légende d'un peuple presque éteint. Quel dommage que personne ne soit là pour admirer cette scène qui devrait pourtant avoir des répercussions gigantesques. Quoique vu le climat qui agitait les environs, il valait sans doute mieux qu'il n'y ait personne. Des éclairs puissants zébraient le ciel de Namek à intervalle réguliers et bien trop courts pour n'être qu'un simple orage. Le sol était très instable, des blocs de rochers se soulevaient les uns par rapports aux autres, se percutaient parfois. L'eau bouillonnait en engloutissant ces mêmes blocs.

Un décor d'apocalypse qui convenait parfaitement pour le combat qui avait opposé les deux géants jusqu'alors. Freezer, seigneur incontesté de l'univers et celui qui se faisait appeler Son Goku, le super saiyen de légende. Un combat monstrueux qui avait pris fin alors que le tyran s'était enfin effondré, coupé en deux par l'une de ses propres attaques. Enfin Freezer s'était effondré, enfin l'univers allait vivre en paix. Et ce, uniquement grâce au Super Saiyen.

Ah non. Freezer n'était pas mort. Rien d'étonnant à cela, on ne tuait pas le numéro 1 de l'univers aussi facilement. Il semblerait qu'un regain de force d'une origine inconnue lui ait permis de se relever ainsi, enfin … plutôt de faire flotter son torse à hauteur d'homme. On pouvait d'ailleurs remarquer que son attaque lui avait également sectionné un bras, pourtant son attitude restait pleine d'assurance. Il semblait même se moquer de son adversaire qui avait pourtant l'air bien plus puissant que lui. Mais le Saiyen ne se souciait même plus de ce morceau d'extra-terrestre qui fut son pire ennemi, il s'apprêtait déjà repartir.

Mais c'était sans compter sur la ténacité et le soupçon de folie meurtrière qui agitaient encore le corps du tyran. Levant son seul membre encore intact vers le guerrier qui s'envolait, il canalisa ce qui lui restait d'énergie pour la projeter avec violence droit sur Son Goku. Évidemment, cela ne suffirait, il suffit d'à peine un quart de sa force au guerrier pour répliquer avec plus d'intensité.

Le fils de Cold vit avec effroi son attaque repoussé par celle du monstre qu'il avait attaqué, ça semblait tellement facile …

Il comprit à ce moment qu'il allait mourir. Des mains de celui qu'il avait toujours redouté. Cela n'aurait jamais dû finir comme ça. Qu'est-ce qui allait arriver à l'univers si Freezer mourrait ainsi ? Qu'arriverait-il à Papa ? A Cooler ? Il ne pouvait pas tous les laisser se faire dominer par ces primates de Saiyen. L'univers ne méritait pas ça. Il se devait de le défendre, pour que jamais cela n'arrive.

Il tint bon. Il était l'être le plus puissant de l'univers. Il rassembla toutes les forces qui lui restait, peut-être même trop pour le supporter. Il se sentit brûler. Il sentit une aura l'entourer, réchauffant un peu plus l'atmosphère autour de lui, creusant le sol de la planète d'un cercle parfait alors que la puissance de son attaque s'en trouva renforcé, faisant jeu égal avec celle du Saiyen. Mais ça ne suffirait pas, il suffisait que ce primate envoie un peu plus de son énergie et Freezer serait carbonisé. Il fallait qu'il soit plus fort, plus puissant. Sauf qu'il n'y avait plus de force en lui, il en dépensait déjà plus qu'il n'en avait, il sentait son énergie disparaître au fil des secondes.

Il avait bien joué mais ça ne marcherait. Il allait mourir. Et tous les autres après lui. Papa. Cooler. Siberia.

Son énergie explosa brutalement, comme un torrent qui se déverserait dans un ruisseau. Le tyran sentit son bras trembler sous la puissance qu'il était en train de rejeter, son sang semblait bouillir en lui et il hurla de douleur. Il avait l'impression que son bras allait exploser tant la douleur était intense. Il crut mourir à nouveau, noyé par l'océan de douleur qui se déversait dans son cerveau. Mais d'un autre coté, ce saiyen ne réussit pas à contenir le rayon d'énergie projeté par son bras. Son Goku fut percuté de plein fouet et bientôt, il ne fut plus qu'une tache sombre au sein de la masse énergétique. Son hurlement de douleur se mêla à celui de Freezer pour conclure dans un superbe duo ce spectacle d'apocalypse.

Enfin, le tyran retomba au sol complètement vidé. Malheureusement, ce fut aussi le cas du super Saiyen dont les cheveux étaient d'ailleurs redevenus noirs. Son corps brûlé percuta le sol déchiré de Namek dans un craquement retentissant.

Pendant plusieurs secondes, seuls les éclairs venaient troublés le silence qui avait enveloppé la planète meurtrie. Enfin, l'un des deux guerriers se releva, tout sanguinolent qu'il était alors que son bras valide retombait pitoyablement. Il le brûlait encore. Mais Freezer était toujours vivant, alors que ce minable saiyen avait définitivement perdu la vie. Le puissant tyran laissa sa rage s'exprimer.

-ENFIN ! JE T'AI EU ! Je t'avais dit que je te crèverais et je l'ai fais ! Espèce de saloperie de primate dégénéré ! Comment pouvais-tu espérer défier Freezer ?!

L'extra-terrestre hurla encore pendant quelques secondes sur son ancien ennemi, lançant même quelques boules d'énergie sur son cadavre pour le voir tressauter misérablement.

Une fois calmé, il s'envola de nouveau, accélérant au fur et à mesure que son corps se sentait mieux. Il faisait partie de la race la plus forte de l'univers et il devinait que ses défenses avait déjà commencé à réparer les vaisseaux des zones tranchés afin d'éviter qu'il ne meure d'une hémorragie stupide. Enfin, il trouva ce qu'il était venu chercher. Son vaisseau. Bien sûr cet imbécile de Végéta l'avait démoli, encore un de ces saiyens dégoûtant. Mais il restait une chance. Ses yeux avisèrent les capsules disposés autour. Ginyu. Quelle bonne idée il avait eu en les appelants. Doucement, il descendit vers l'une d'elle et l'activa rapidement. 

Si ces calculs étaient exacts, Namek exploseraient dans moins de trente secondes. Entrant dans la navette, il activa le bouton de départ avant même d'être installé, la faisant partir à toute vitesse alors qu'il percutait violemment le siège peu confortable qu'il réservait d'habitude à ses soldats. Par chance, cette technologie était rapide et il commençait déjà à s'éloigner de la planète quand il commença à regarder par le hublot.

Quel beau spectacle que celui de son œuvre. La planète se fractionna en plusieurs morceaux avant que son noyau ne déploie sa chaleur en tout sens et dans une gigantesque explosion, réduisant tout ce qui avait été Namek à l'état de poussière qui allaient se répandre à travers le cosmos. Et dire que parmi eux se trouvaient les restes d'un saiyen traître et du super saiyen dont il avait si peur. Il n'aurait jamais dû avoir aussi peur, c'est pour cela qu'il avait perdu. Il était Freezer, fils de Cold, le plus grand guerrier de l'univers. Ce n'était pas un misérable singe plus fort que les autres qui lui ferait peur. Plus maintenant en tout cas.

Le tyran envoya un message de détresse pour qu'on vienne le chercher. Son visage était toujours tourné vers le hublot, un rictus atroce le défigurant en s'agrandissant. Il partit finalement dans un rire, un rire fou, dément, un rire monstrueux. Un rire qui s'acheva dans une toux violente, parsemant le tableau de bord de plusieurs gouttes de sang avant que la tête de l'empereur ne vienne tomber dessus et que ses yeux se ferment. Il avait vaincu le monstre de légende qui lui faisait si peur, il avait bien mérité un peu de repos …


page précédente        page suivante


Accéder directement à la page :


1 2 3 4 5 6


Commentaires sur le manga

http://www.fan-manga-dbz.com : Index
Pour poster il faut être connecté.
Vous pouvez vous connecter soit en cliquant sur ce lien, soit en allant voir en haut de cette page.
Pas encore inscrit ?

goku51100   le   21/03/2011

Brr j'ai toujours du mal a lire cette partie a quand la suite?J'adores sa fic

goku51100   le   21/02/2011

En passant juste ses que oui ses juste l'écart de force qui ma disons choquer par exemple tu m'aurai fait sa avec gohan et cell sa aurait été cohérent mais a quand la nouvelle page il me faut la dose?

goku51100   le   07/02/2011

Ok excuse moi c'été juste pour sa

Tierts   le   04/02/2011

Y a aucun problème, je sais que c'est la partie la moins cohérente de ma fic. Ce qui peut paraître gênant vu que c'est de là qu'elle part mais elle est nécessaire puisque sans elle plus rien ne tiens debout.
Je ne vais cependant pas justifier cela par un simple : "C'est comme ça et pis c'est tout" ^^
Dans le manga, on ressent assez bien que Freezer à 100% et d'un niveau assez équivalent à celui de Son, il le malmène bien en début de combat. Le problème c'est qu'il perd très rapidement son énergie.
Dans cet "univers", il a recouvré une bonne partie de son énergie, grâce à ce naïf de Son, et a réussit à la projeté presque entièrement sur son ennemi. 

Merci beaucoup du commentaires.

Pour le rythme des pages, je pense en poster deux fois par semaine : le mercredi et le dimanche. Jusqu'à ne plus avoir de chapitres d'avances (Et y a de la marge)

goku51100   le   04/02/2011

La chose qui me fait tiquer ses que Son menait largement rien qu'en terme d’énergie sinon très bien n’empêche excuser moi mais je ne voit pas comment on pourrait le faire gagner 

stef84   le   04/02/2011

Donnez votre avis sur les chroniques de Cold :)