menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu
FAN MANGA DBZ          Le site des fan-mangas sur dragon ball           114 fan-mangas en ligne           france italie allemagne brazil portugais facebook twitter facebook


Manga se passant dans un
univers alternatif
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


les cross over
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Autres fan Mangas
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Manga se passant avant ou
pendant Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant
après Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant pendant
ou après DBGT
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga

The Cold Family's Chronicles

Fanfic par Tierts

Chapitre 2 : Cooler. Il s’appelait Freezer. Et il souffrait plus qu’il ne l’avait jamais fait. C’est à peu près tout ce dont il se souvenait. Les brimades paternelles et les disputes fratricides n’étaient rien en comparaison de ce qu’il avait subi sur Namek. C'était il y a combien de temps déjà ? Pas trop longtemps, quoique dans l'état où il était c'était assez difficile à déterminer. Pourtant son instinct lui disait que peu de temps était passé, il souffrait encore trop pour que la défaite ne soit qu'un souvenir. D'ailleurs son instinct lui disait qu'il n'était toujours pas remis de ses blessures. Il pouvait presque sentir les remous du liquide de régénération autour de lui. Jamais il n'aurait un jour pensé qu'il allait passer du temps dans l'une de ses cuves qu'on utilisait pour les guerriers. Finalement, c'était beaucoup moins agréable qu'il ne l'aurait pensé, enfin ça c'était sûrement dû au fait que la moitié inférieure de son corps était absente et que certains de ses boyaux flottaient librement sous le reste … Ouais, c'était plus probablement à cause de ça. En reconsidérant la gravité de ses blessures, il se dit que cette cuve était tout compte fait très efficace pour empêcher la douleur de le submerger. La preuve, il arrivait à penser correctement sans être parasité par le mal, peut-être même arriverait-il à faire des gestes simples comme ouvrir les yeux par exemple. Ce qu'il fit, ses prunelles rouges nullement gênées par le liquide dans lequel il baignait. La technologie était véritablement parfaite. Bon évidemment, dans un tel environnement et après un tel choc, il lui fallut un peu de temps pour distinguer parfaitement ce qu'il avait en face. Il y parvient finalement, reconnaissant derrière la vitre de surveillance un être qui lui ressemblait beaucoup, ou plutôt qui lui aurait ressemblé si Freezer avait conservé sa partie inférieure. En fait, seul la couleur de peau de l'être changeait, ainsi que la forme de son crâne qui semblait doté d'une sorte de carapace sur sa partie supérieure. Le tyran ne connaissait que trop bien cet être et sa présence l'emplit d'une rage folle. Il ne distinguait pas son expression mais il n'était pas difficile de comprendre que Cooler affichait clairement son mépris vis à vis de son frère. Il s'était toujours sentit supérieur à Freezer et pouvait maintenant le revendiquer ouvertement vu l'état de l'Empereur. Ce dernier imaginait le sourire narquois qu'affichait son frère, il aurait tant aimé lui faire ravaler ça, lui montrer qu'il était fort. Que même dans son état il avait vaincu le super saiyen ! Mais Freezer n'en eut pas le temps, son cerveau replongeait doucement dans le sommeil, ses pensées devenaient floues en même temps que sa vision. Il avait encore besoin de repos. Finalement, ses paupières se refermèrent d'elle même et il replongea dans les ténèbres. Cooler était toujours devant la cuve dans laquelle flottait son frère. Depuis combien de temps était-il là ? Une heure ? Deux heures ? Il ne le savait pas lui même, il s'était précipité dans cette salle dès que son vaisseau avait rejoint celui de son père. Et depuis il était resté là, les bras croisés et les yeux fixés sur la carcasse qu'était devenu son frère. Car il n'y avait pas d'autre mots pour décrire l'état de son frangin, son corps était marqué de plusieurs coups, sans oublier les divers membres qu'il avait perdu. Cooler n'aimait pas ça, Freezer était bien plus faible que lui mais il était sans aucun doute le deuxième être le plus puissant de l'univers après lui. Si quelqu'un avait réussi à la mettre dans un tel état, alors ce quelqu'un était potentiellement une menace pour lui. Et ça, il ne pouvait pas se le permettre et puis … Lui seul pouvait vaincre Freezer, uniquement lui, celui qui avait osé mettre son frère dans cet état allait le payer, et très cher. Il apprendrait bien vite qui était l'être le plus puissant de l'univers et alors il regretterait d'avoir tenter d'attaquer la famille du Grand Cold. C'est dans ces pensées qu'il était plongé quand le chuintement caractéristique d'une porte qui s'ouvre se fit entendre. Cooler n'eut même pas besoin de se retourner pour deviner qui venait d'entrer, un de ses soldats se serait sans doute déjà répandu en excuse pour avoir osé le déranger dans un moment pareil. Mais ce ne fut pas le cas, ne restait donc qu'une personne possible à bord de ce vaisseau. D'ailleurs, il ne se retourna même pas pour lui parler. - Bonjour Papa. - Bonjour Cooler … Le Roi rejoignit rapidement son fils en face de la machine, la regardant comme lui mais Cooler pouvait percevoir dans le comportement de son père une certaine fatigue, peut-être de l'inquiétude. - Alors … ? - Il n'a pas bougé depuis que je suis arrivé. Il a ouvert les yeux à un moment mais je crois qu'il s'est rendormi depuis... Un silence se fit, Cold ne trouvant rien à répondre à cela et son fils était probablement aussi gêné que lui. Aucun de ces deux là ne s'était jamais retrouvé dans une situation pareil, c'était assez frustrant de ne pas savoir comment réagir, finalement c'est le plus jeune qui brisa le silence. - Depuis combien de temps est-il comme ça ? - On l'a mis dans sa cuve hier … Il afficha une moue navré, décidément son frère mettait du temps à s'en remettre. - Et … Vous en avez tiré quelque chose ? - Oui … On sait qui lui as fait ça. Cooler tourna brusquement la tête vers son paternel, pourquoi ne l'avait-il pas évoqué plus tôt ? Il mourrait d'envie d'aller faire payer ça à cet enfoiré ! - Qui ? - Un saiyen. Il est mort. Freezer l'a tué. Aussitôt le fils reprit son calme, finalement Freezer n'était pas un perdant, il avait juste eu beaucoup de mal à se défaire de son adversaire. Les saiyens … Il le détestait et il avait pourtant conseillé à son frère de se débarrasser des derniers mais comme d'habitude il n'en avait fait qu'à sa tête et en payait aujourd'hui les conséquences. Ces primates étaient capables d'avoir de très bon niveaux quand ils s'entraînaient beaucoup. Dans l'armée de Freezer, un seul était capable d'atteindre un tel niveau, c'est donc tout naturellement que son nom fut évoqué en premier par la bouche de Cooler. - Végéta … ? - Non, c'était un autre Saiyen du nom de Son Goku. Selon Freezer, il viendrait de la Terre, une planète un peu isolé en bordure de la Galaxie du Nord. Cooler se tut, il se souvenait brusquement d'un petit détail lors de la destruction de la planète Végéta. Il était présent et son vaisseau avait même perçu une capsule en train de s'éloigner de la planète, une capsule contenant un jeune saiyen. Et si c'était lui ? Qu'avait-il dit à l'époque ? Quelque chose comme « C'est le problème de Freezer, pas le mien. » Et si c'était par sa faute que Freezer se retrouvait dans cet état aujourd'hui. Il valait mieux que son père ne le sache pas, il se tourna vers lui, restant sans réaction, attendant une suite au récit. - Selon Freezer … Ce Saiyen serait devenu … Le Super Saiyen de légende. Cette fois la réaction ne se fit pas attendre, Cooler sursauta même, braquant des yeux presque exorbités sur son père. Le Super Saiyen … l'être qui effrayait tant Freezer … d'un coté ça se tenait. Seul un être de légende aurait pu mettre son frère dans un tel état. - Et il a réussit à le battre … ? Cold ne répondit pas, il n'en eut pas le temps puisque son fils enchaina très vite, un sourire aux lèvres. - Voilà qui prouve définitivement que nous sommes les êtres les plus puissants de l'univers, n'est-ce pas Papa ? Cold pencha la tête vers son fils, il n'avait pas tort mais ce n'était pas ça qui allait le rassurer, l'état de son autre fils restait préoccupant. - Certes oui … Cependant je ne voudrais pas que cet être revienne nous déranger, il devait sans doute être très puissant. - Mais il est mort de toute façon. - Peut-être pas définitivement … Freezer a aussi évoqué des Dragons Balls qui selon lui marche réellement et serait capable d'exaucer tout les voeux. Or plusieurs de ses ennemis se trouvent sur Terre et possède ces objets, ils pourraient ressusciter le Saiyen. Cooler ne mit pas longtemps à réfléchir à la solution, un sourire s'afficha sur son visage, un sourire carnassier. - Sur Terre dis-tu ? Et … C'est loin d'ici ? Le Roi Cold eut un maigre sourire, son fils pensait de la même façon que lui. - Quelques semaines tout au plus, un de mes vaisseaux se prépare déjà au départ. Son fils recula de quelques pas, se dirigeant tranquillement vers la sortie. - Si tu le permet, je vais préparer quelques hommes. Et sans plus de cérémonie, il sortit de cette salle, laissant son père seul face au corps déchiqueté de son autre enfant. Le Grand Roi préférait ne pas envisager ce qui risquait de les attendre sur Terre, d'après Freezer, il existait au moins un guerrier capable de rivaliser avec lui et qui aurait survécu. Mais bon, avec Cooler à ses cotés les risques étaient minimes. Il fit un pas en avant vers la cuve de son fils, l'effleurant un instant, tentant de percevoir le peu de vie qui animait encore la chair de sa chair. Il serait bientôt vengé, très bientôt. Cooler et lui allait conquérir la Terre et elle serait ajoutée à l'immense empire de Freezer, elle représenterait la victoire définitive de leur espèce sur ces minables primates. Mais pour l'heure. - Je vais te laisser mon fils … Siberia ne devrait pas tarder à venir te voir. Il attendit une quelconque réaction qui ne vient malheureusement pas, sans un mot de plus, Cold se détourna et sortit aussi vite que possible. Ce n'est que lorsqu'il fut suffisamment éloigné que les yeux de son fils se rouvrirent brusquement, écarquillés, ils n'exprimaient plus qu'une terreur pure.


Accéder directement à la page :


1 2 3 4 5 6