menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu
FAN MANGA DBZ          Le site des fan-mangas sur dragon ball           114 fan-mangas en ligne           france italie allemagne brazil portugais facebook twitter facebook


Manga se passant dans un
univers alternatif
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


les cross over
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Autres fan Mangas
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Manga se passant avant ou
pendant Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant
après Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant pendant
ou après DBGT
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga

Nekomajin Z, le super chat-iyen

Fanfic par Majin-vegeto89

Chapitre un: mais que fait Goku?
BAA! Le temps sembla se figer tandis que le claquement produit par la nuque de gohan brisée par le géant roux retentissait. Le jeune garçon vola sous les yeux amusées du commando ginue et horrifié de krilin et vegeta. Il toucha terre et resta inerte, le regard tourné vers le ciel vert de Namek. À quelques distances de là, le scaouter de jeece bipait de manière répété: - il va mourir, il n’a plus la force de se battre. - sa colonne vertébrale est brisée. Répliqua le grand barta à coté de lui. Au sol un peu plus loin, krilin murmura: - gohan… À genou et grièvement blessé, vegeta fulminait: - petit minable… je te croyais un peu plus fort! Enfin, recoom parla: - ils ne valaient pas mieux les uns que les autres. Je ne comprends pas pourquoi monsieur Freeza nous à convoqués pour ça… enfin je vais les balayer tous les trois et… hein? Il fut interrompu par un long sillon lumineux qui fila s’écraser à l’horizon. Barta remarqua: - un vaisseau… il a atterri. - c’est Goku… enfin, Goku est arrivé! Le vaisseau en question était rond, encore fumant de l’entrée dans l’atmosphère. Lentement, la passerelle de l’appareil (faisant office de porte) descendit. Dans la lumière trop faible encore pénétrant par l’ouverture, se tenait la silhouette d’un grand guerrier. Mais plus la lumière entrait, plus l’ombre semblait s’amoindrir. Enfin il apparut… Pas grand en fait… Gros… Petit et gros. Vêtu d’un kimono orange sur fourrure bleue, une bonne bouille sympathique surmonté d’oreille pointues et une bedaine de bon vivant. Un chat guerrier. LE chat guerrier! Les poings sur les hanches, il jetait deux lignes déterminées (ses yeux) vers le lointain, une expression grave sur le visage. - bon, il faut que je les trouves tous les trois, pourvu qu’ils soient encore vivants. Il resta un instant immobile, méditatif… concentré… inaltérable… ennuyeux… agaçant à ne pas bouger… vraiment casse… - tais toi! Je sais pas repérer les puissances moi, je voudrais t’y voir, c‘est grand une planète! … pffff, ils sont au fond à gauche, derrière la colline de la salade. - après le canyon de l’escargot? Nooooon, c’est la maison du grand chef ça! Je te parle d’en face de la forets des Ajissas. - Aaaaaah, ok! Merci, bon je reprends… ruhum… je les sens! Gohan, krilin, ils sont en train de mourir! Ils sont avec trois grandes puissances. J’arrive tout de suite… on va voir les résultats des siestes à 100 G! Aussitôt, il décolla dans une explosion d’énergie, franchissant en quelques secondes les kilomètres le séparant de son but. Il atterrit à quelques mètres de Recoom. - … - … - … - c’est qui lui? - où est carot? - c’est une blague? Ce fut krilin qui répondit à ces questions: - Ne… Nekomajin? Qu’est-ce que tu fais là? Ou est Goku? - Krilin! Attends je m’occupe de gohan et j’arrive. Le chat se pencha sur le mourant, sortant d’un repli de son kimono un petit haricot qu’il lui glissa dans la gorge. en une seconde, gohan était debout, fort surpris en découvrant son sauveur: - Neko? Tu es là? Et papa? - il n’a pas pu venir… ta mère l’a puni… je n’ai pas très bien compris mais en tout cas, il m’a envoyé vous sauver. Une petite explication ennuyeuse plus tard, krilin et vegeta était eux aussi sur pieds. - je sais tout ce qui concerne freeza et les dragon ball, ainsi que pour vegeta et le commando ginue. - hein? Mais comment peux-tu? Une sorte de lecture de la pensée? - Quoi? Non, non, regardes: Le chat sorti de sa poche un petit livre qu’il tendit à krilin en disant, fier: - Dragon Ball tome 24, le capitaine ginue! Toutes les personnes présentes tombèrent à la renverse. Le félin guerrier repris la parole. - bon, allez, on y va, je vais donc me battre contre eux, seul… - euh… ok, tu sais ce que t’as à faire… Nekomajin s’éloigna lentement des deux guerriers de la terre, s’approchant avec un petit sourire de Recoom……………………… Accélères, bon sang! - eh oh, du calme, hein, j’ai le droit de la jouer guerrier ultime trop sur de lui si je veux! - … à qui tu parles? Demanda Recoom, une goute de sueur dévalant l’arrière de sa tête. - t’occupes coton tige, et viens te battre! Enfin, te faire humilier honteusement. - coton tige?? Tu vas regretter tes paroles! Commando ginue!! Cria le coton ti… et le géant en lançant ses bras vers l’avant. RECOOM!!! - ah ouais? Regardes un peu ça! Neko (il lança son poing en diagonale devant lui) Majin (il lança son autre poings en diagonale) Z (il croisa ses bras devant lui) est apparu!!!!!!! (en posant les mains sur les hanches, totalement redressé). - … bof, pas trop mal, mais il te reste du boulot avant d’avoir la vrai classe! Je serais toi, je lancerais plutôt mes JAMBES en l’air lors du Nekomajin, puis on peut finir sur un charmant petit entrechat pour le Z. après je suis sur que le capitaine peux te donner des conseils pour la posture, il est le meilleur pour les choré… La voix de vegeta retentie alors: - c’est pas bientôt fini?! Les lecteurs attendent avec impatiente ma partie du dialogue si pleine de douleur et de colère, alors attaquez vous qu’on en finisse! - ok, ok… pas besoin de t’énerver, vegeta (végéta et énerver, ça fait un peu pléonasme quand même) - ALLEZ! - C’est bon! Les deux adversaires se firent face. Puis Recoom explosa: - MACH… ATTACK!! Tout en s’élançant à pleine vitesse sur son ennemi. Un bang retentissant se fit entendre lorsque le chat bleu enfonça son poing dans la mâchoire du soldat d’élite qui fut stoppé net dans son élan pour être réexpédié à plusieurs mètres. Il resta allongé, la mâchoire inférieur en gelée. Nekomajin dit simplement: - Tu n’avais pas baissé ta garde… mais je suis beaucoup plus fort que Goku donc… bon, à qui le tour? Sur leur perchoir, les deux membres restants du commando n’en revenaient pas: - Recoom a été… vaincu? - sa technique était pourtant au point! Au loin vegeta était pétrifié. - ce… ce n’était pas une simple… STOOOOOP, on a plus le temps, tu continuera ton truc la prochaine fois; en attendant, tais toi! - QUOI? - c’est bon? Je peux faire ma tirade maintenant? Ouais, mais fais court, l’auteur a pas envie de recopier tout le manga non plus… - il fera ce que JE déciderais, je suis le prince des saiyens quand même! À ouais? L’auteur dit que t’es muet. - … . …? …! …! On s’est compris? Alors on redevient sérieux et on y va. - ce n’était pas une simple attaque… c’était un coup terriblement puissant! Sa puissance est gigantesque, comment a-t-il pu devenir aussi fort? Le temps semblait suspendu. Nekomajin observait les deux guerriers d’élite au loin, dans l’attente d’une réaction. Jeece pris la parole avec un sourire crispé: - il se croit fort parce qu’il a vaincu Recoom alors que c’était un coup de chance! - ouais, de la chance, c’est ça… répliqua barta, mal assuré. - on va lui montré qu’on ne s’en prends pas impunément aux soldats les plus forts de l’univers!! - si vous saviez combien de fois j’ai entendu le refrain du « plus fort de l’univers »… dit Nekomajin qui venait d’apparaitre derrière eux. - gaaah! Comment as-tu pu passer derrière nous? - comme ça. répliqua le chat en se volatilisant à nouveau pour réapparaitre dans le dos des deux mutants. - arrêtes! Bats toi! - vous y tenez? Vous avez vu ce que j’ai fait du grand coton tige pourtant… - ça suffit! Hurlèrent les deux en attaquant en même temps. D’un ample mouvement, Nekomajin commença à esquiver les attaques de ses deux adversaires, ceux-ci enchainèrent leurs coups avec une synchronisation parfaite, sans pour autant rattrapé le félin souriant. Au bout de quelques minutes, Jeece s’écria: - c’est pas possible, il est agile comme un chat! - … peut être par ce que c’en est un? Hasarda Barta. - … pas bête. Nekomajin bloqua simultanément les poings des deux mutants. Puis d’un rapide coup de patte, il les gifla en les envoyant au loin. Tandis qu’ils se redressaient, ils virent leur adversaire croiser les bras sur sa poitrine avant de les ouvrir brusquement: - MIAAAAOUUUUUUUU!!!!!!! L’explosion d’énergie balaya le commando ainsi que tous les reliefs sur une centaine de mêtres. (par chance, les alliés de Nekomajin avait préalablement commencé à s’éloigner). Lorsque la poussière retomba, seul Nekomajin était encore présent. - j’y suis allé trop fort? Un craquement se fit entendre. Emergeant d’une couche de terre vitrifié, les deux aliens se relevèrent, leur armure en morceau, couverts de brulures et écorchures diverses. - aaah! J’ai eu peur pendant un moment, mais on peut continuer à s’amuser maintenant! Ce fut jeece qui répondit, les larmes aux yeux: - Nan! T’es qu’un méchant! Vilain chat! Vilain! On va l’dire au capitaine et y va te casser la gueule! - Ginue? Ben pourquoi pas… vous préférez pas aller chercher Freeza directement? Parce que les sous-fifres qui ne font que mettre en valeur le méchant final, c’est sympa mais ça dure pas longtemps… Tirant une langue violète, ce fut barta qui répliqua: - Beuuuh! Le capitaine, c’est le plus fort! Et pis même qu’il est plus rapide que moi! - Encore un « plus quelque chose de l’univers » qui est en dessous de tout les autres? C’est bien, ça change un peu… bon, allez y, ramassez le rouquin, et allez chercher votre chef, j’attends là, j’en profiterais pour ramener gohan, krilin et vegeta sur le devant de la scène, on les oublies un peu trop dans cette histoire… Les deux soldats ramassèrent lentement leurs dents respectives avant de déterrer un Recoom très mal en point. Ils décollèrent ensuite et partirent rejoindre leur capitaine. Nekomajin les regarda s’éloigner, puis tourna la tête lorsque ses alliés se posèrent à coté de lui. Vegeta entama le dialogue: - pourquoi les as-tu laisser partir? S’ils sont soignés et qu’ils reviennent tous les quatre, tu risque de trouver ça moins drôle. - ne t’inquiètes pas, ceux qui m’affronte une fois ont rarement envie de recommencer. Et puis, même ensemble ils n’ont pas une chance, je suis quand même super sai… oups, j’ai failli spoiler. - super quoi? - t’occupes, tu le découvrira un jour de toute façon. Gohan enchaina, ravi: - Maintenant que neko est là, on a plus rien à craindre! Il va tous nous sauver! - s’il est si fort que ça, ou était il quand j’ai attaqué la terre? Nekomajin répondit, un peu géné: - truc de chat, tu peux pas comprendre - allez, dis nous… - hors de question! - s’il te plait… - j’ai dit non Moi aussi, je voudrais savoir - Bon sang, ça va! J’étais en pleine purge, vous êtes content?? On raconte que le silence fut alors si total que les quatre combattants purent entendre le bruit fait par le fauteuil de freeza, à plusieurs milliers de kilomètres de là. - … je venais de me procurer une herbe à chat colombienne… enfin, t’es arriver au mauvais moment quoi. - … désolé d’avoir demandé. - pas grave. Mais la prochaine fois que je vous dit non, c’est non. Soudain, un bruit de vol résonna et quatre personnes se posèrent devant notre quatuor. Jeece s’adressa au chat (avec de nouvelles dents toutes neuve): - tu nous as humilié! Le capitaine ginue va te punir! Et nous aussi. Ginue observa le félin, puis parla: - c’est lui? Vous m’avez fait venir pour un minet obèse? - eh! Qui tu traites d’obèse, le cocu? - quoi? Tu oses… massacrez-le!! Aussitôt les trois membres guéris du commando se jetèrent sur Nekomajin qui soupira, haussant les épaules: - pfff… - AIE!! Il m’a griffé! - Il m’a mordu! - Il m’a… non, je peux pas dire ça devant les enfants! Recoom fut refoulé brutalement et alla s’écraser dans une paroi rocheuse. Pour la troisième fois, Barta tentait de contourner Nekomajin en utilisant sa vitesse fulgurante. - Pas si fulgurante que ça. Fit le chat guerrier en esquivant rapidement le soldat bleu tout en lui attrapant la jambe. Pivotant sur lui-même, il lança son adversaire sur un jeece fort surpris. Ce dernier évita son collègue à la dernière seconde avant de reporter son attention sur son ennemi. - Grrrr, tu vas voir… dit-il en levant une main au dessus de sa tête, invoquant une boule d’énergie sphérique, tout en préparant son autre main pour l’envoi. - Crusher… BALL!! Cria-t-il en tapant dans sa boule d’énergie, l’expédiant sur son opposant, qui répliqua, après avoir observé la manœuvre: - Tu veux jouer au volley maintenant? Allez, ça nous détendra après tout cet échauffement! Il parti directement sur la sphère, et joignant les deux mains, lui administra un coup net de bas en haut. Puis décollant à toute vitesse, il la dépassa, et termina en hurlant avec un énorme sourire: - Attention, Final Smash!! Lorsqu’il lui donna un coup violent, elle doubla de vitesse et avala en quelques secondes la distance la séparant de Jeece. Celui-ci ne se laissa pas démonter: - Je relance! Il lança ses mains jointes de bas en haut. Ses bras cassèrent comme des baguettes alors que l’énergie réduisait ses tablettes de chocolat en nappage pour profiteroles. Il s’écrasa à coté de son compère, évanoui (et plus onctueux que l’instant précédent). À quelques distance de là, vegeta, qui observait la scène, réfléchissait: - Final Smash… Final Smash… c’est pas mal comme nom. Si je le change un peu pour éviter le copyright, ça pourrait faire sympa pour une attaque ultime. Faut que je le note. Nekomajin se retourna vers le capitaine ginue qui l’observait en silence, sérieux. - Alors capitaine… on passe à la suite? Tu doit être prêt, je t’ai vu passer par les stades habituelles des « méchant type mini-boss ». D’abord le dédain affiché, puis la légère surprise teinté d’incrédulité devant la défaite des soldats d’élite, ensuite l’analyse sérieuse de la technique de l’adversaire avec échafaudage de stratégie. Et à voir ton sourire, tu es dans la phase finale je suis sure de tout connaitre de mon adversaire parce que je suis qu’un arrogant mini-boss et je vais me faire rétamer honteusement. - Euh… c’est si clair que ça? - Désolé p’tit gars, mais on est dans un manga de type shonen et tout les méchants sont sur le même modèle, t’as qu’a voir les monstres de piccolo, cell avant sa résurrection etc… - Je… non, c’est pas vrai, je… dit-il en commençant à sangloter. Je suis le capitaine ginue… je suis unique, je suis le numéro deux après monsieur freeza. Je suis un super tacticien et un fourbe de première. Alors… tous les méchants sont comme ça? - Ben, en général, tous les super méchant on leur acolyte beaucoup moins puissant qu’eux mais très rusé qui va donner du mal au héros et au choix leur permettre de progresser et de battre le chef ou leur révéler ses plans secrets ou son point faible. - Snif… beu… beuheuheu… BWAAAH… c’est pas juste! Hurla Ginue, perdant toute retenue et commençant lentement à descendre vers le sol. Nekomajin le rejoint en un instant et le pris doucement par les épaules, le réconfortant: - Eh, c’est pas grave. Je te l’ai dit tu as quand même un rôle important, tu vas peut être me donner du mal même! - snif… c’est… c’est vrai? - Mais oui. Puis le prenant dans ces bras, il lui tapota doucement le dos: - Là, là… ça va aller. Et puis tu dois bien avoir une technique secrète qui peut renverser la situation non? - Ben, une petite, oui. - Tu vois! Pas de problème, je suis sur que tu vas assurer. Allez, on va y aller doucement, on va s’élever et attaquer en douceur. - Tu le penses vraiment? - Bien sur. Allez, c’est qui le méchant? - c’est… c’est moi. - j’ai pas entendu, c’est qui le méchant? - c’est moi! - plus fort! - C’EST MOI!!! - Voila, c’est comme ça qu’il faut penser! On y va! - OUAIIIIIS! Les deux adversaires se faisait face, attendant une occasion. Ginue fonça soudain à l’attaque, assénant un terrible coup de poing à son adversaire qui s’écria: - Oh mon dieu, que j’ai mal! Ce capitaine ginue est vraiment très fort! C’est un guerrier redoutable et très dangereux! Et il est vraiment méchant en plus! Ginue sourit à cette remarque et attaqua de plus belle, frappa de plus en plus fort. Il finit par projeté le guerrier félin au sol ou celui-ci se rétablit de justesse. - Il est vraiment incroyable! Je vais devoir me battre à fond contre lui! Quel homme! Enfin, quel alien! Se projetant vers son adversaire il réapparu à quelques centimètres de lui, le poing près à frapper. Il murmura: - maintenant, je vais te frapper doucement, prépare toi, j’attaque sur ta gauche. Ajustant son coup pour frapper un peu plus fort que pour les autres membres du commando, il asséna un coup qui fractura le bras du capitaine qui commença à hurler. - Mince, je suis désolé! - Même ça je peux pas le bloquer! Je suis trop nul! - Attends, c’est parfait, tu es en mauvaise posture, envoie ta technique secrète, je ne bouge pas. Reprenant contenance, Ginue regarda autour de lui, l’air incertain, puis écartant largement les bras, il dit: - Alors… é… é… - Prends ton temps, calme toi. - Echange! Un rayon lumineux relia les deux combattant, avant de finir dans un flash aveuglant. Quand le silence revint, Ginue se mit à rire: - Hahaha! Nous avons échangé nos corps! Tu es fini, Nekomajin! - Euh… tu devrais ouvrir les yeux. S’exécutant, il constata avec stupeur que rien n’avait changé. - P… Pourquoi? - Ah, je suis désolé, je croyais que ton attaque c’était autre chose. C’est ma faute tiens, regardes. Il lui jeta une petite carte en carton plastifié sur laquelle était inscrit: Nekomajin, 100% naturel, teint à la main, article de luxe. Ni reprise, ni échange. - Nooooooooon. Cette fois c’en est trop! - attends, qu’est-ce que tu fais… Avant qu’il ai pu intervenir, le capitaine se transperça le torse avec sa main, avant de chuter lourdement. Nekomajin était dépité. - Bon… ben, c’est quand même dommage pour lui. Mais je suppose qu’on peut dire que j’ai vaincu le commando ginue… prochain objectif: Freeza!


Accéder directement à la page :


1 2 3 4 5 6 7 8