menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu
FAN MANGA DBZ          Le site des fan-mangas sur dragon ball           114 fan-mangas en ligne           france italie allemagne brazil portugais facebook twitter facebook


Manga se passant dans un
univers alternatif
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


les cross over
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Autres fan Mangas
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Manga se passant avant ou
pendant Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant
après Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant pendant
ou après DBGT
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga

Lichti la cinquième survivante

Fanfic par Vicabouc

Chapitre 16 : bataille sur Myu Partie 1 : la traque - Tu ne gagneras pas ! Je t'ai déjà vaincu par le passé. Un rire résonna dans l'esprit du créateur. - Pauvre imbécile, la victoire m'appartiens, tes défenses mentales ont plein de fissures dans lesquelles je m'infiltre, fissures créées par tes souvenirs de tortures, ta colère que j'ai ravivé et amplifié. - Je suis maitre de mon esprit ! - Plus maintenant, tu es mon serviteur à présent. - Jamais ! Le rire de l'engeance noire résonna à nouveau dans l'âme du créateur. - Tu es vraiment amusant pauvre petite chose, tu crois vraiment à ta paix universelle ? Pauvre naïf, ce n'était qu'un prétexte pour t'inciter à réaliser mon but : contrôler tous les êtres vivants de l'univers. La pureté ou la corruption de l'âme m'importe peu, ce qui m'intéresse c'est de rentrer dans un corps, d'en prendre possession, de corrompre l'âme et enfin d'en devenir le maitre. Je me lasserai jamais de ce jeu. Le créateur tomba à genoux, il sentait ses dernières défenses s'effriter. - Tu as été mon plus grand challenge, Kaiohshin du sud, j'ai du faire preuve de subtilité et de ruse pour te contrôler. Tu resteras une pièce de choix dans ma collection d'esclaves. Des marques noires apparurent sur le visage crispé. L'ex-dieu se détendit et se releva. - Il me reste encore une formalité à accomplir avant de commencer ma traque. Dit l'engeance noire en se dirigeant vers le laboratoire. Reishi se savait plus combien de temps elle était restée dans ces feuillages sans oser bouger. Cela faisait un moment que l'énergie de Kai avait changé, elle était à présent plus maléfique. Elle ignorait ce qui était exactement arrivé à l'homme mais elle savait qu'il avait perdu. - Que vais je faire maintenant ? Je ne vais tout de même pas rester dans la nature pour le restant de ma vie ? Maman... La fillette se raidit soudainement, une faible puissance s'approchait d'elle. - Que dois je faire ? Zut, dans le doute, je fonce dessus, on verra après. Reishi fondit sur sa proie qui poussa un cri de terreur. La fillette pris d'un doute, s'immobilisa, c'était un saiyen adulte. - Une gamine... Une des nôtres en plus ! - Qui est tu et que fais tu ici ? Demanda sèchement Reishi. - Hé ! Ne parle pas comme ça à un adulte ! Les gosses de nos jours... Je suis Toma et je me suis enfuis du laboratoire du créateur. Il semble être devenu plus cinglé qu'avant, il a recouvert nos semblables avec sa chose noire. J'ai réussi à briser mes liens et je me suis enfui. - Tant mieux pour toi, bonne chance. - Hein ? Restons ensemble, on aura plus de chances de s'en sortir. - Je ne crois pas que tu saches cacher ton énergie, je serais vite repérée avec toi, désolée. Reishi esquiva sans peine un coup de Toma. - Pas mal, je pensais avoir endormi ta méfiance. - T'avais réussi mais tu es si lent que c'est facile d'éviter tes coups. - On va voir si c'est toujours aussi facile. Le corps de Toma se couvrit de marques noires et fonça vers la saiyenne qui fit tomber son ainé en lui faisant un croche patte. - Ça sert à rien d'avoir une grande puissance si on ne sait pas l'utiliser. Nargua la fillette. - Ça sert à te distraire le temps que j'arrive. Dit une voix familière derrière elle. - Kai ? - Kaiohshin du sud, le créateur, Kai... Décidément, ce type collectionne les noms. Désolé mais celui que tu connais est plongé dans un sommeil éternel à présent. Je suis l'engeance noire, un esprit capable de contrôler plusieurs corps. Reishi entendit plusieurs personnes se poser derrière elles, elle se retourna et vit que c'était des saiyens qui s'agenouillaient en guise de révérence. - J'ai obtenu leur obéissance en échange de puissance et d'une vie de combats et de conquêtes. Les saiyens sont des créatures naturellement doués pour le combat, ce serait un gâchis de se débarrasser d'eux. Ils seront mon armée pour la colonisation de l'univers. Tant qu'à toi Reishi, tu seras mon corps alpha. L'engeance noire donna un coup violent à la jeune saiyenne qui rendit son déjeuner. - C'est la première qu'on te frappe si fort, n'est ce pas ? Ceci est ton premier véritable combat Reishi. La fillette se releva avec peine et donna quelques coups que l'engeance para. - Oui, tu ne t'es battu que dans le cadre d'un entrainement, même le créateur a essayé de te ménager. L'être parasité frappa Reishi au visage, cette dernière constata que son nez saignait. Elle remarqua avec terreur que son adversaire avait un sourire sadique. - Ceci est un vrai combat, rude et violent, tu as de la chance que j'ai besoin de toi en vie. J'ai eu trois occasions de te porter un coup mortel. L'enfant reculait en essayant de ne pas pleurer. - Vous, vous avez besoin de moi... en vie... Dans ce cas... Les cheveux de la saiyenne se levèrent légèrement. - Ah non, je ne te laisserai te vider de ton énergie sale peste ! L'engeance noire disparut, Reishi fut frappée à de multiples reprises par un adversaire invisible. Ses vêtements se déchirèrent sous la violence des coups révélant une peau violacée par la brutalité des impacts. - Arrêtez, vous allez la tuer ! N'oubliez pas que vous avez besoin d'elle en vie ! L'engeance noire réapparut et tint Reishi inconsciente à la gorge. - Je n'ai pas oublié, je m'amusais juste avec elle. Euh... - Nappa, seigneur. - Bien, Nappa, toi et les autres vous allez vous entrainer pour maitriser la puissance que j'ai développé en vous, pendant ce temps, je règle les derniers détails. Oh, une dernière chose. L'être parasité tendit le bras, des armures noires habillèrent les saiyens. - Du katchin, la matière la plus solide de l'univers, cela compensera votre manque de puissance dans un premier temps. L'engeance noire se téléporta dans le laboratoire. Il retira les vêtements en lambeaux de Reishi et la jeta dans le caisson d'incubation. - Cette puissance que j'ai ressenti sur Terre, ce garçon aux vêtements oranges et bleus, personne ne peut atteindre une telle puissance sans aide extérieure... Kaiohshin de l'ouest ? Je n'aime pas ça, je vais activer le dispositif qu'à mis en place le créateur en cas d'attaque de Kaiohshin. A suivre...


Accéder directement à la page :


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179