menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu
FAN MANGA DBZ          Le site des fan-mangas sur dragon ball           114 fan-mangas en ligne           france italie allemagne brazil portugais facebook twitter facebook


Manga se passant dans un
univers alternatif
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


les cross over
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Autres fan Mangas
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Manga se passant avant ou
pendant Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant
après Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant pendant
ou après DBGT
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga

Lichti la cinquième survivante

Fanfic par Vicabouc

Chapitre 20 : Les fantômes du passé Partie 7 : lutte assistée par ordinateur Une multitude de sphères s'abattit sur nos héros, une pluie multicolore les harcelait de tout les cotés avec précision et coordination. Ils étaient à présent réduits à se débattre sans grand succès dans cette mer de balles. - C'est impossible, personne ne peut coordonner autant d'objets avec cette précision. Comment fait il ? Cria Eolin qui tentait de se défendre contre cette lapidation. Le docteur Raishi ne put retenir un sourire narquois en entendant l'irulienne. En réalité, il se contentait de diffuser l'énergie télékinésique en direction de ses adversaires. L'ordinateur situé dans sa sphère sur laquelle il reposait se chargeait de la direction que devaient prendre les sphères. Elles frappaient aux endroits non protégés du corps des ennemis. Un grand nombre d'entre elles bougeaient rapidement autours du champ de vision des assaillants donnant l'impression d'être dans un kaléidoscope de couleur. Ce halo de couleurs combiné aux attaques répétées suffisait à désorienter n'importe quel être vivant. Le sourire du docteur s'effaça quand il vit les premiers résultats du combat : les impacts répétés ne faisaient que peu de dégâts sur les ennemis. - Les sphères sont capables de tuer un démon du froid de puissance moyenne en quelques minutes. Quel genre d'êtres sont ils ? De nouvelles données apparurent dans le champ de vision de Raishi, l'ordinateur avait trouvé une solution : en continuant la lapidation, un des ennemis finira par perdre patience et il libéra une vague d'énergie pour repousser les sphères, il blessera ses coéquipiers et il ne suffira de tirer sur les plus atteints pour les achever. Le rythme cardiaque s'afficha dans la vision de Raishi. Le rythme de la saiyenne adulte s'accélérait de plus en plus. - Une bonne chose, c'est apparemment la plus puissante et donc celle qui fera le plus de dégâts. Pensa Raishi. - Assez ! Tempus stasis ! Alawen créa une sphère d'énergie temporelle qui figea les balles ainsi que ses amis. - Quoi ? Qu'est ce que c'est ? Ce n'était le résultat escompté par Raishi, les autres iruliens et les saiyennes bien que paralysés n'avaient aucun signe visible de blessures. L'ordinateur était incapable d'analyser le type d'énergie utilisé. - Une vrai énigme... Le docteur remarqua une nouvelle ligne dans son champ de vision, l'ordinateur lui intimait de tirer sur les personnes figés. Avant qu'il ne puisse réagir, Lichti, Alathorn et Eolin bougèrent à nouveau, se transformèrent et foncèrent vers le docteur. - Zut ! J'étais obnubilé par cette énergie inconnue et je n'ai tenu compte à temps des données. Raishi tenta de retrouver son calme, cette fois ci il suivra à lettre les données de l'ordinateur. Alathorn fut le premier à arriver au contact du fantôme. Ce dernier lâcha un tir qui repoussa brutalement l'irulien qui percuta violemment Lichti dans sa course. - Bien, je vais pouvoir me concentrer sur l'irulienne. Qu'est ce qu'il conseille ? Hein ? Je ne peux pas faire ça à une femme ! Eolin commença à combattre Raishi. Alawen maintenait sa sphère d'énergie temporelle pour empêcher le docteur d'utiliser ses balles. Elle observait le combat avec intérêt. - C'est incroyable, il arrive à anticiper les attaques de combattants aguerris. C'est pourtant un scientifique, pas un maitre en arts martiaux. L'oracle jeta un regard inquiet vers Reishi qui peinait à se libérer de son état de paralysie. - J'espère que ça ira, elle n'est pas aussi puissante que nous. Alathorn était à terre, sur Lichti. - Il m'a pris de court, c'était violent. - Je confirme mais tu ne pourrais mettre ton derrière ailleurs, tu es sur mon visage. Dit la saiyenne d'une voix étouffée. Eolin continuait de combattre un Raishi hésitant. - Alors ? Ce n'est pas trop de se battre dans cette position ? Demanda l'irulienne qui voyait que le docteur avait du mal à se mouvoir en restant dans la position du lotus. - Tant pis, on est dans un combat à mort, tous les coups sont permis ! - Hein ? Le docteur Raishi donna un coup de poing sur la poitrine de l'irulienne, cette dernière se figea et poussa un cri rauque, un autre coup de poing envoya envoya Eolin à terre. - Et maintenant le coup de grâce, zut ! Lichti et Alathorn fonçaient vers le savant qui tendit les bras, le duo se figea. - Mais ? On dirait que quelque chose d'invisible essaie de m'écraser. Dit l'irulien. Raishi fixait ses adversaires et essayait de fermer ses poings sans y parvenir. Un cri de rage vint d'en dessous, Eolin s'était relevée et s'apprêtait à décoller. Le docteur voulut tirer un laser avec ses yeux mais il sentit un petit bolide lui foncer dessus. Avant qu'il n'ait pu réagir il reçut le pied de Reishi dans la figure et il fut envoyé dans le décor. - Hé ? La pression a disparu. Eolin ? Ça va ? - Non, ce con vient de m'exploser le sein gauche. - Hi hi hi ! Il a sa sphère collée au derrière. Dit Reishi. Lichti regarda Raishi avec attention, quelque chose clochait en lui. Il ne dégageait presque pas d'énergie contrairement à sa sphère. Le savant se releva et observa ses adversaires. - La situation n'est pas à mon avantage, le nombre et la puissance des ennemis m'empêche de développer une stratégie efficace. De nouvelles données apparurent dans son champ de vision, il sourit et s'enferma dans un bouclier d'énergie. - Et ? Demanda Lichti. - Et quoi ? - Tu as crée un bouclier, c'est bien mais il faudrait aussi penser à attaquer. - Ne t'inquiète pas, j'ai tout prévu. Raishi ferma les poings et sembla serrer quelque chose. Reishi eut les bras plaqués contre le corps et sembla immobilisé par quelque chose. - Ça serre, j'ai du mal à respirer. Se plaignit la fillette. - Reishi ? Dit Lichti inquiète. Alathorn regarda vers Alawen et vit que l'oracle semblait souffrir des même symptômes. - Qu'est ce qu'il se passe ? Demanda l'irulien inquiet. - Je réduis le nombre de mes adversaires, je commence par éliminer les plus faibles. Dit Raishi. - Il est en train d'utiliser la télékinésie pour les écraser ! Cria Eolin. Le trio frappa la barrière qui protégeait Raishi. - Ils m'empêcheront pas de les tuer, ma barrière est incassable. Je m'occuperais ensuite de l'irulienne aux gros seins, je devrais sans doute utiliser mes deux mains pour la broyer. L'irulien et la saiyenne adulte me poseront le plus de problème, si seulement Hatchiyak était actif. Pensa le docteur. Reishi poussa un cri et devint super saiyenne, la main gauche de Raishi vola en éclat. - Quoi ? Peu de temps après, les assauts répétés du trio brisa la barrière d'énergie. - Non, c'est pas croyable ! Alathorn et Eolin frappèrent Raishi tandis que la saiyenne s'intéressa à la sphère. - Non, ne fais pas ça ! Cria Alawen. L'avertissement arriva trop tard, le poing de Lichti avait déjà transpercé la sphère qui explosa. - Non ! Cria le docteur. - C'est bien ce que je pensais, ta puissance venait de cette sphère, maintenant tu ne peux rien contre... L'assurance de Lichti s'évapora comme neige au soleil en voyant la nouvelle apparence de Raishi. Le savant était blanc et transparent, une orbite vide avait remplacé son œil rouge et ses jambes avaient disparu. - Hé mais c'est un fantôme. Dit Reishi. - Kyyyyyyyyyyaaaaaaaaaaaaa !!!!!!!!!!!!!!!!!! - Ça va pas de crier comme ça ? Tu as failli m'éclater les tympans. Lichti ? Eolin, Reishi, Alathorn et même le docteur Raishi observaient Lichti avec perplexité. Cette dernière était devenue blanche comme un linceul et elle tremblait comme une feuille. A suivre...


Accéder directement à la page :


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179