menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu
FAN MANGA DBZ          Le site des fan-mangas sur dragon ball           114 fan-mangas en ligne           france italie allemagne brazil portugais facebook twitter facebook


Manga se passant dans un
univers alternatif
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


les cross over
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Autres fan Mangas
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Manga se passant avant ou
pendant Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant
après Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant pendant
ou après DBGT
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga

Lichti la cinquième survivante

Fanfic par Vicabouc

Chapitre 24 : morte à l'intérieur Partie 1 : la digne héritière de Broly ? Shiné regarda vers la saiyenne devenue géante, l'instant d'après il eut un mouvement de recul. Reishi était en face de lui. Il ne l'avait pas vu bouger. Il se souvint d'un des conseils qu'il donnait à ses hommes de mains : « si vous êtes incapables de suivre l'adversaire des yeux, fuyez ! Essayer de combattre signera votre arrêt de mort. » Le démon n'aurait jamais cru qu'il devrait un jour appliquer ce conseil à lui même. Il aurait fui sur le champ mais... La métamorphose d'Alawen ne s'était pas achevée. Vu le temps passé, il pensait qu'un retour à la personnalité originale était à présent impossible mais il ne savait pas si la nouvelle âme était complètement formée. Il fallait gagner encore un peu de temps. Cette grande femme se contentait de le dévisager pour l'instant. Ce répit fut cependant de courte durée car la saiyenne attrapa une phalange du squelette qui fut incapable de résister à la poigne de la géante. - Ressens tu la douleur ? Reishi ne laissa pas à Shiné le temps de répondre. Elle réduisit la phalange en poussière d'os. - Apparemment non. Dit-elle déçue par l'absence de cri de douleur. Heureusement, tu sembles ressentir de la peur. En souriant, Reishi frappa le squelette. Vu du sol, Shiné ressemblait une poupée de chiffon malmené par une fillette hyperactive. - Allons nous en. Dit Radditz nerveux. - Ne t'inquiète pas, je ne crois pas que ce démon aura encore l'occasion de nous faire du mal. Répondit Goten. - Ce n'est pas lui qui me fait peur, c'est elle. Le métis regarda son oncle avec surprise. Il s'attendait à ce que le saiyen éclate de rire et qu'il avoue qu'il plaisantait mais la seule chose qu'il voyait était de la crainte. - Tu es sérieux ? Allons... C'est Reishi. Je la connais depuis l'enfance. Jamais elle ne nous ferait de mal. - Je crois que c'est le super saiyen de la légende, celui qui apparaît tous les milles ans. - Nous sommes tous des super saiyens. Cette légende a juste été exagérée. - Elle est différente de nous. - C'est juste une nouvelle transformation, c'est tout. C'est vrai qu'elle fait un peu peur mais elle reste Reishi. Elle est en colère à cause de la mort de Kai. C'est compréhensible qu'elle pète un peu les plombs. On serait pareils si quelqu'un de cher mourrait. Radditz préféra se taire. Il sentait que quelque chose avait changé. Ce n'était un défoulement pour évacuer sa colère. C'était quelque chose de froid, de contrôlé, de sadique. Goten soupira et alla vers le sarcophage débordant d'énergie. - Hé ! Qu'est-ce que tu fais ? Cria Radditz. - Je vais voir ce qu'il y a dedans. - Tu es dingue ? - Shiné semblait le surveiller. Ça dégage une grande énergie. - Raison de plus pour ne pas s'en approcher. - Et s'il contenait un ennemi plus puissant ? Il vaut mieux l'ouvrir et... S'il contient une nouvelle menace, on la détruira avant qu'elle ne s'éveille. Shiné s'écrasa brutalement au sol. Reishi était déjà près de lui quand il se releva. - Je vais te laisser une chance de répliquer. Ce n'est pas marrant si tu ne défends pas. - Attends ! On n'est pas obligé... - Ta gueule ! Le démon recula. - L'homme que tu as tué, il m'était cher. Il avait fait de mauvaises choses dans le passé. Il m'avait même kidnappé. Cependant, il m'avait toujours bien traité et au moment de me sacrifier, il a refusé de le faire. C'est quelqu'un qui avait beaucoup de choses à se faire pardonner. Depuis ma libération, il a tout fait pour se repentir, pour devenir un homme meilleur. Et toi... Des larmes s'échappèrent des yeux blancs de la jeune femme. - Tu l'as tué. Je ne sais même pas s'il a fait assez de bonnes choses pour mériter le paradis. J'ai peur qu'il aille en enfer ! Toi, quand je vois, j'ai envie de te pulvériser avec mes poings mais je sais que si je le fais tu seras détruit en quelques secondes. C'est pour ça que je me contrôle, je veux que tu souffres, lentement. Je détruirai ton corps petit à petit et je te jures que tu finiras par me supplier. A ce moment là, je rirais et je broierai ton crane. Reishi éclata de rire. « Un monstre se délectant de la souffrance des autres... » La saiyenne eut un sursaut de surprise. Elle retrouva un sourire carnassier en voyant que Shiné prenait la fuite. Mairry regardait la scène avec horreur. - Je ne la reconnais plus. - C'est la transformation en saiyen légendaire... En super saiyen, il est plus difficile de contrôler ses émotions. En saiyen légendaire, les émotions les plus sombres refont surface. Reishi est à présent contrôlée par son désir de vengeance et des idées sadiques lui viennent à l'esprit. Si elle cède à ses pulsions les plus malsaines, elle deviendra la digne héritière de Broly. Dit Tim. Goten fit glisser le couvercle du sarcophage vers sa droite. Il laissa échapper un cri de surprise. - Quoi ? Demanda Radditz qui se trouvait à une distance respectable. Le métis plongea ses mains dans le sarcophage et prit Alawen dans ses bras. L'irulienne semblait inconsciente. - L'oracle ? Qu'est-ce qu'elle fait là ? Shiné recevait une pluie de coups. Reishi eut un rire sadique en voyant les os s'effriter. « Ce rire sadique... Il se délectait de notre souffrance. » La saiyenne s'immobilisa. Cette voix lui semblait si familière et pourtant elle n'arrivait à souvenir qui parlait. Elle réalisa soudainement qu'elle avait du mal à penser correctement. Voyant que son adversaire était désorienté, Shiné se dégageait et s'éloigna. Il se figea quand il vit Radditz et Goten éloigner Alawen du sarcophage. - Non... Impossible ! Ces imbéciles l'ont sorti. Pourquoi elle est inerte ? Normalement, elle devrait être active. Me serais je trompé dans mes calculs ? La métamorphose est plus lente que prévu. Si elle est à l'état de légume, tout est perdu... Tout est foutu, tout ça par ta faute ! Le squelette tira un rayon noir sur Reishi qui était toujours confuse. - Si tu n'avais pas détourné mon attention, ces deux minables n'auraient pas ouvert le sarcophage. Le coup de sang du démon fut de courte durée car il vit l'énergie de la saiyenne n'était pas drainé par son rayon de mort. Pire, il avait tiré Reishi de sa confusion. Goten avait posé Alawen sur le dos. - Elle respire. - Comment a-t-elle atterri là ? - Je crois que c'est Shiné qui la amené ici. - Probable... Les deux hommes tournèrent le dos à Alawen pour regarder le combat. L'irulienne ouvrit les yeux. Shiné reculait tout en continuant à tirer son rayon noir sur Reishi qui avançait. - Pourquoi ? Pourquoi ça ne te fait rien ? Tout les êtres vivants qui restent près de moi finissent par dépérir. Pourquoi es tu l'exception ? Es tu une déesse ? La saiyenne eut un rire sadique puis saisit brusquement le démon. - Peut être... Si je suis une déesse alors je suis la déesse de la destruction ! « Je suis un dieu, le dieu de la destruction. C'est comme cela que se définissait ton père, Broly. » Reishi lâcha Shiné. Ces paroles qu'elle entendait depuis tout à l'heure, c'étaient celle de sa mère qui parlait de son père biologique. - Je n'ai pas reconnu la voix de ma propre mère... Pourquoi ? La saiyenne réalisa à quel point son esprit était embrumé. Tout ce qui semblait importer était sa vengeance. Soudainement, elle réalisa que la description de son père Broly correspondait en tout point à ce qu'elle faisait en ce moment. - Non... L'excès de violence, le sadisme, le plaisir à voir les autres souffrir. - Je suis en train de devenir comme lui ! Je ne veux pas ! Je ne veux pas être comme lui ! La saiyenne cria. Sa masse musculaire s'affina pour devenir plus féminine. L'iris de ses yeux réapparut, il était à présent rouge. Tim regarda Mairry. - Reishi est en train de dompter le coté sauvage et chaotique de sa transformation. Broly n'a jamais essayé de dominer ses pulsions. Voilà ce qui différencie la fille et le père. Reishi n'est pas la digne héritière de Broly. Elle est l'héritière de Mairry et de Lichti. Reishi respira lentement. Elle se sentait toujours triste à cause de la mort de Kai. Elle sentait que l'équilibre qu'elle venait de trouver restait fragile mais au moins elle avait retrouvé son calme. Elle vit que Shiné s'était envolé pour fuir. Elle tira, le démon se retourna et essaya d'esquiver. Il fut coupé en deux et il s'écrasa au sol. - Je suis désolée. Shiné poussa un cri de panique en voyant Reishi près de lui. - Ce tir aurait du te tuer mais je t'ai raté. Je viens de réaliser que cette vengeance, Kai ne l'aurait pas voulu. Tu dois être arrêté et je le ferais sans excès de violence et sans souffrance inutile. Le démon recula en rampant puis s'arrêta quand il vit que la saiyenne ne le regardait plus. Il regarda en arrière et vit Alawen. - Elle est réveillée ! - Mamie ? Reishi pesta intérieurement après avoir lâché ce mot. Elle savait que l'irulienne, qui avait l'équivalent d'une vingtaine d'années en age humain, n'aimait pas être appelé comme cela. L'oracle n'eut cependant pas cet air gêné et embarrassé habituel. Son visage avait une expression neutre. - Ça va pas ? Alawen restait silencieuse en dévisageant la saiyenne avec ce visage sans expression. - Tu commences à m'inquiéter sérieusement. Reishi observa Alawen de la tête aux pieds. Elle portait une étrange combinaison faite d'écailles noires. Ses mains étaient tachées de sang. - Tu es blessée ? Demanda Reishi qui commença à paniquer. - Ce n'est pas mon sang. La saiyenne sursauta au son de la voix de l'irulienne. C'était le genre de voix qu'on mettait pour les intelligences artificielles : un voix neutre sans émotions. - Regarde derrière moi sur ta gauche. Reishi vit Goten et Radditz étendus sur le ventre. - Que s'est-il passé ? - Ils sont morts. La saiyenne sentit son cœur s'accélérer. Ses yeux redevinrent entièrement blancs. - Qui a fait ça ? Hurla Reishi. - Illogique. - Pardon ? Demanda la saiyenne décontenancée. - Vous avez toutes les preuves devant vos yeux et pourtant vous refusez de voir la réalité en face. - De quoi tu parles ? Et pourquoi tu me vouvoies ? Je... Reishi hoqueta : les mains en sang, Goten et Radditz étendus au sol, Alawen qui dit que ce n'est pas son sang. - Non... Je ne veux pas le croire. - Illogique. Un déni de vérité irrationnel. Maintenant, j'ai les éléments nécessaires pour vous vaincre. J'estime mes chances de vous tuer à 70 %. - Quoi ? Qu'est-ce tu racontes ? Je ne veux pas te combattre. Qu'est-ce qu'il t'arrive ? - Votre esprit ne semble pas en mesure de comprendre des données pourtant simples. Je vais donc faire un démonstration de ma culpabilité. A suivre...


Accéder directement à la page :


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179