menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu
FAN MANGA DBZ          Le site des fan-mangas sur dragon ball           114 fan-mangas en ligne           france italie allemagne brazil portugais facebook twitter facebook


Manga se passant dans un
univers alternatif
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


les cross over
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Autres fan Mangas
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Manga se passant avant ou
pendant Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant
après Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant pendant
ou après DBGT
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga

Lichti la cinquième survivante

Fanfic par Vicabouc

Chapitre 18 : affrontements sur Irul Partie 4 : burst limit - Madame Brief ? - Tu peux m'appeler Bulma, que veux tu Reishi ? - C'est quoi un bonnet B ? - Je suppose que ça vient de Roshi. Il devrait surveiller son langage quand des enfants sont à proximité. Mais bon, il n'a pas dit quelque chose de trop obscène pour une fois. Un bonnet B est une taille de soutien gorge, ça correspond à la grosseur de la poitrine. - Ah et c'est gros comme les vôtres ? - Non, non, c'est plus petit. Goten et Trunks attendaient à l'extérieur de la maison. - Elle en met du temps, si ça continue on va rater la bataille. Pesta Trunks. - Je me demande ce que fait Ro Kaiohshin. Se demanda Goten. - Il doit surement observer la bataille et donner de sages conseils à ceux qui combattent, un peu comme Kaioh. - Elle fait vraiment une bêtise là ! Cette technique doit consommer plus d'énergie que ce super machin chose 3 ! L'engeance noire est résistante, il faut l'épuiser petit à petit et pas gaspiller son énergie avec une technique ne marchant qu'à court terme ! Pesta Ro Kaiohshin en aspergeant sa boule de cristal avec des postillons. Gohan encaissa un coup de Lichti. - Ça fait mal je l'avoue, seulement... Le saiyen donna un sévère coup de poing au ventre de la saiyenne qui se plia en deux. - Je suis plus puissant que Goku et il a réussi à briser ta précieuse aura. Lichti releva sa tête et sourit, elle agrippa le bras du saiyen. - Il y a quelque chose que tu as oublié de prendre en compte, lors de l'affrontement contre ton père, j'étais blessée et affaiblie. En ce moment je suis en pleine forme et mon aura est beaucoup plus solide. Hé les gars ! Tirez nous dessus, ne vous inquiétez pas, je ne sentirais rien. Gohan tenta de s'envoler mais Lichti le maintint à terre. Après un moment d'hésitation, les dieux et le namek tirèrent sur les deux saiyens. - Que faites vous père ? Demanda Pocus. - Je jette ce cœur aux ordures, c'est un ratage complet. Répondit Hocus. - Mais père, il est vivant, on pourrait peut être l'étudier. - A quoi bon ? On dirait une sorte de chewing-gum, je veux un cœur solide et indestructible. Hocus jeta le cœur rose dans ses déchets qui avaient muté en une matière noire. La matière s'anima soudainement et fondit sur les deux sorciers qui se protégèrent avec un bouclier. - Père ! Qu'est ce qu'on fait ? - Ouvre la valve ! - Mais père, si on fait ça, cette chose pourrait attaquer les autochtones ! - Je m'en fous de ces créatures inférieures, ouvre cette putain de valve ! - C'était quoi ça ? Certainement pas un de mes souvenirs. Pensa Alathorn. L'irulien était en méditation, Vegeta le toisait avec un certain agacement. - Ça va durer encore combien de temps ? - C'est pour bientôt, j'ai enfin repéré l'esprit endormi de l'engeance. - Dépêche toi, je te rappelle qu'on a l'être le plus puissant de l'univers à arrêter. Gohan recevait un bombardement de kikohas, Lichti essayait de le maintenir immobile. Le saiyen tentait de la dégager en la frappant mais son aura amortissait les chocs. Il essaya ensuite de se servir de la saiyenne comme bouclier. Lichti passa derrière lui avec une pirouette et lui tordit le bras. - Comme ça c'est bien, je peux te tenir plus fermement. - Sale sangsue, tu vas me lâcher ? - Excellent, c'est plus facile que prévu, on n'aura pas besoin de tout le monde finalement. Pensa la saiyenne. Gohan tourna sur lui même de plus en plus rapidement. Les deux saiyens devinrent rapidement une sortie de toupie qui repoussait les tirs. Cette toupie s'éleva dans les airs et créa une tornade qui cracha soudainement un projectile qui s'écrasa à terre. C'était Lichti, son aura s'était éteinte. - Ça tourne... Elle se leva avec difficulté et fit quelques pas en titubant avant de tomber. Gohan apparut devant elle. - Crève ! Un tir repoussa le saiyen parasité. - Les seules personnes qui mourront aujourd'hui sont toi et tes larbins. Dit Vegeta. - Ça va Lichti ? Demanda Alathorn. - Ma tête tourne... J'ai du mal à penser... Je suis bourrée ? - Euh, repose toi un peu, on prend le relais. Le saiyen et l'irulien furent rejoins par les dieux et le namek. - Maintenant je sais qu'on peut te vaincre. Dit Piccolo. - Parce que vous êtes ensemble ? Et vous allez me vaincre avec le pouvoir de l'amitié. Railla Gohan. - Non, nous allons te vaincre parce que tu n'es pas Gohan. - Imbécile, j'ai accès à ses connaissances, à ses techniques. - Tu n'as pas accès à son talent, je l'ai vu en te voyant te battre. Tu as peut être la plus grande puissance de l'univers mais tu restes un piètre combattant. - On verra si tu feras le malin quand je serai sur le point de t'achever. - Et Kakarotto ? - Il n'a toujours pas vaincu son adversaire. - Toujours en retard, c'est à se demander s'il ne le fait pas exprès pour passer pour le sauveur providentiel. - Monsieur ? - Quoi encore ? Je t'ai dit que... Le vieux dieu remarqua que Reishi avait à présent deux bosses au niveau de la poitrine. Il poussa un soupir et secoua le T-shirt de la fillette, deux oranges en tombèrent. - Tu pensais vraiment que ça allait marcher ? A suivre...


Accéder directement à la page :


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179