menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu
FAN MANGA DBZ          Le site des fan-mangas sur dragon ball           114 fan-mangas en ligne           france italie allemagne brazil portugais facebook twitter facebook


Manga se passant dans un
univers alternatif
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


les cross over
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Autres fan Mangas
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Manga se passant avant ou
pendant Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant
après Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant pendant
ou après DBGT
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga

Lichti la cinquième survivante

Fanfic par Vicabouc

Chapitre 18 : affrontements sur Irul Partie 7 : plan B Gohan écrasait son père avec son pied. - Le père va mourir des mains de son fils. Le demi saiyen vit Piccolo, Vegeta et Alathorn foncer vers lui. - Vous m'attaquez malgré l'immense effort que vous avez fourni ? Stupide... Gohan esquivait les attaques de ses trois adversaires avec aisance. - Votre fatigue vous rend plus lent et surtout plus vulnérable. Masenko ! Le laser toucha le prince des saiyens qui fut éjecté à plusieurs kilomètres. - Adieu Vegeta ! Urgh ! Alathorn ceinturait le saiyen parasité tandis que Piccolo le frappait. - Ça sert à rien ! Tes gros muscles ne peuvent me retenir ! Gohan se dégagea et donna un coup de coude à l'irulien qui se plia, le saiyen enchaina avec un coup de pied au visage qui mit au tapis son adversaire, il arrêta ensuite le poing du namek. L'engeance au niveau des yeux se rétracta, révélant un regard totalement guéri. - Il est temps de te rendre la pareille en te crevant les yeux. Gohan forma un ciseau avec sa main en souriant comme un sadique, il se figea soudainement et lâcha Piccolo. Shibito soignait Kai, Gohan apparut et l'expédia dans le décor avec un uppercut. - Pas de guérison, ce combat a assez duré ! Le saiyen parasité s'acharna ensuite sur Kai en donnant une multitude de coups violents. Il s'arrêta soudainement, de l'engeance noire quitta son corps pour intégrer la Z-sword que tenait Lichti. - Tu as osé... Lichti activa burst limit quand Gohan le chargea. Elle tenta de le toucher avec l'épée mais la douleur causé par ses plaies la ralentissait, son adversaire concentrait ses frappes sur ses blessures. - Ça fait très mal, je ne vais pas pouvoir maintenir mon aura très longtemps. Piccolo allongea son bras et saisit la cheville de son disciple et tira de toute ses forces, ce dernier vacilla, Lichti en profita pour donner un coup d'épée qui préleva un peu d'engeance. Gohan voulut riposter mais Goku apparut et frappa son fils. Lichti lui lança la z-sword. Le terrien d'adoption l'attrapa et donna un coup à son fils parasité. - Plan B ? Demanda le namek. - Oui. - J'espère qu'ils se réveilleront bientôt, ils sont essentiels pour que ça marche. Dit Piccolo en observant les dieux inconscients. Gohan bloqua la Z-sword entre ses doigts et fit apparaître un kikoha dans son autre main, un coup dans le dos le déséquilibra. - Encore en vie ? S'écria Gohan en remarquant Vegeta. - Kakarotto, pourquoi tu n'as pas pris ton senzu ? - Je l'ai donné à quelqu'un. - Quoi ? Imbécile, c'était le dernier qui restait ! Gohan voulut profiter de ce moment d'inattention des deux saiyens pour attaquer mais un coup d'épaule d'Alathorn le repoussa sur le coté. Même sans détecteur Radditz trouva sans trop de difficulté le lieu de la bataille avec le bruit des explosions. Il voyait que Vegeta, son frère et ses amis combattaient son neveu en se passant une épée qui semblait aspirer l'engeance noire. Il remarqua une femme inerte. - Basilik ! Le saiyen secoua sa congénère qui s'éveilla en grognant. - Ma tête ! Hé ! Où est l'engeance ? Je ne l'ai plus ! Toi aussi Radditz ? Ne t'inquiète pas, le corps alpha va arranger tout ça. - Sans moi... - Hein ? T'es fou, tu renonces au pouvoir qu'il nous donne. - Ce parasite est comme Freezer, il nous traite comme des pions sans importance. - Ne me dis pas que tu es en train de devenir comme ton frère et ma fille ? Nous sommes l'élite des races, l'engeance noire a besoin de nous. Gohan poussa un hurlement de rage, une violente explosion de ki se produisit. Basilik se retourna et fut soufflé en même temps que Radditz. Le saiyen se réveilla dans des décombres. - Basilik ? Basilik ! Radditz chercha la saiyenne, il la retrouva gisant à terre. - Morte... De simples pions sacrifiables... Dit le saiyen attristé en fermant les yeux de Basilik. Lichti se réveilla sur une terre dévastée. - La z-sword, où est elle ? La saiyenne vit l'épée et courra vers elle, un laser venu du ciel la désintégra. - Votre précieuse épée divine n'est plus, je crois que vous avez perdu. Un cri de rage fit retourner Gohan, Radditz le plaqua à terre et le cogna en hurlant. Un bras puissant le saisit à la gorge. Gohan se releva en tenant fermement son oncle. - Que signifie cette trahison ? - Tu m'avais dit que je ne pouvais être soigné, tu savais que Basilik était dans les parages et tu as pourtant libéré cette vague d'énergie. C'est toi qui nous as trahi ! - Imbécile, tu ne comprends pas que votre but est de me servir aveuglement, si la situation l'exige je peux vous sacrifier ! Un crachat atterrit sur le visage de Gohan. Ce dernier étrangla Radditz, il le relâcha soudainement. Piccolo était derrière lui et se concentrait. - Ma tête ! Qu'est ce que tu essaies de faire ? Shibito et Kai rejoignirent le namek. Le trio engagea un duel psychique contre Gohan. Piccolo se retrouva soudainement dans un lieu noir. - On a réussi, je suis dans l'esprit de Gohan. Des filaments noirs attrapèrent le namek et tentèrent de le recouvrit. Le corps de Piccolo s'illumina. - La z-sword vous a affaibli, vous ne pouvez pas m'arrêter. Les filaments furent désintégrés. - Gohan ! Montre toi ! Le namek cria plusieurs fois le nom de son disciple, un lumière perça les ténèbres. - J'arrive ! Tiens bon ! Dit Piccolo en volant vers la lumière. A suivre...


Accéder directement à la page :


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179