menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu
FAN MANGA DBZ          Le site des fan-mangas sur dragon ball           114 fan-mangas en ligne           france italie allemagne brazil portugais facebook twitter facebook


Manga se passant dans un
univers alternatif
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


les cross over
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Autres fan Mangas
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Manga se passant avant ou
pendant Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant
après Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant pendant
ou après DBGT
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga

Lichti la cinquième survivante

Fanfic par Vicabouc

Chapitre 15 : origine d'une folie Partie 3 : Hocus - Père ! Père ! Cria un être minuscule vert. - Tu ne vois que je suis occupé Pocus ? Je dois mettre au point de nouvelles tortures pour faire craquer notre invité. - Il y a trois autres types comme lui qui viennent de se poser dans notre cour. - Vraiment ? Parfait... Ils seront peut être plus loquace que ce Kaiohshin. Les kaiohshins observaient le manoir. - Ce n'est clairement pas une construction myuhi. Commenta le dieu de l'ouest. - Ce blason, ça me dit quelque chose, je crois que c'est le symbole d'un clan de sorciers de la planète... Ah zut, je ne sais plus ! Dit Dai Kaiohshin en désignant le blason avec une sorte de M situé au dessus de la grande porte. Cette même porte s'ouvrit soudainement, un petit être en sortit suivi par une grande silhouette massive dont le corps était caché par une ample cape à capuchon. - Bienvenue, très chers dieu, je suis Hocus, le maitre de ce manoir. Que venez vous faire dans mon humble demeure. - La planète Abracadabra ! Nous sommes venus plusieurs fois dans le passé pour régler des problèmes d'invocations de démons qui aurait mal tourné. S'exclama la chef des dieux. - Oui... Certains de mes congénères peuvent être étourdis. - Inconscient plutôt, votre peuple a peut être des facilités avec la magie mais ça ne lui donne pas tout les droits. La magie doit être manipulée avec précaution. Dit Kaiohshin de l'ouest. Un rictus de rage apparut brièvement sur le visage d'Hocus mais il fut aussitôt remplacé par un sourire hypocrite. - Quel est le but de votre visite ? - Nous sommes à la recherche de notre ami. - Oui, ce cher Kaiohshin, il profite en ce moment de mon hospitalité. Dit Hocus en affichant un sourire prédateur. - Peut on le voir ? Demanda le dieu de l'ouest en affichant son calme. - Bien sur... Quand il aura répondu à une simple question : comment obtenir la vie éternelle. Je suis au crépuscule de ma vie et il est pour moi inacceptable que je puisse mourir un jour. Cet idiot est venu un jour pour m'ordonner de cesser mes expériences car mes rejets infectaient les... C'est quoi déjà le nom de ces bestioles inférieures ? Ah oui, les myuhis. Il a osé me menacer, moi le plus grand sorcier d'Abracadabra ! Je l'ai remis à sa place et je l'ai invité. Je l'ai questionné sur le secret de l'immortalité, d'abord gentillement puis plus violemment. Vous tombez bien, je commençais à manquer d'idées de torture et l'esprit de votre ami commence à vaciller. Kaiohshin du nord poussa un cri de rage et fonça vers le sorcier. - Golem. Dit calmement Hocus. L'être gigantesque repoussa le dieu d'un coup de poing. - Il est temps de vous montrer ma meilleure création. D'un claquement de doigt, le sorcier désintégra la cape qui recouvrait l'être gigantesque, c'était une sorte d'humanoïde de pierre rose. - Golem, mon chef d'œuvre, il a terrassé sans peine votre ami. Voyons si vous tiendrez plus longtemps que lui. - Laissez le moi. Dit Kaiohshin du nord. - Tu penses pouvoir le vaincre seul ? Très bien, Golem, écrase moi cet imbécile ! Le monstre et le dieu échangèrent des coups. - Père ! Dit Pocus d'une voix suppliante. - Quoi encore ? - Il a fallu une heure pour que Golem vienne à bout de l'autre dieu. Ce n'est pas très prudent de l'envoyer contre trois dieux. Vous auriez du les envoyer sur une fausse piste. - Timoré et pleurnichard comme ta mère, Golem est invincible. - Incroyable, je n'aurais cru qu'un non démon puisse égaler un Kaiohshin. Dit le représentant de l'ouest. - Tu vois Pocus, même les dieux avouent leur impuissance. Dit le sorcier en ricanant. - T'emballes pas, ton monstre est peut être assez puissant pour vaincre des non-guerriers comme Sud et moi mais il ne fait pas le poids face à un combattant expert comme Nord. - Tss, un bluff pitoyable, Golem est invincible. - Hé Nord, arrête de faire joujou et montre ce que tu as dans le ventre. - Déjà ? Bon, comme tu veux. Le dieu guerrier commença à bouger à une vitesse décuplée et à harceler le monstre de coups. - Hé, hé, même moi je n'arrive pas à le suivre avec mes yeux divins. Avoua le dieu de l'ouest. - Et alors, ton ami est peut être rapide mais rien ne pourra entamer le corps indestructible de Golem. Se défendit Hocus. Des fissures apparurent sur le corps rose. - Quoi ? Kaiohshin du nord redevint visible et frappa le monstre de toute ses forces, ce dernier fut réduit en miettes. Le sorcier et son fils regardèrent bouche bée le tas de gravier rose. - Et maintenant, conduisez nous à notre ami. A moins que vous vouliez que je devienne méchant. Dit Nord. Hocus regarda le dieu avec rage puis fini par acquiescer. Il conduit les dieux à sa cave. Un habitant d'Abracadabra aperçut le sorcier et accourut vers lui. - Seigneur Hocus, laissez lui plus de temps pour récupérer entre deux séances de torture. Je peux guérir n'importe quelle mutilation mais... L'assistant se figea en apercevant les kaiohshins. - Des mutilations ? Qu'est que vous lui avez fait ? Parle ! Cria le représentant du nord en saisissant la petite créature. - Ouest ? Demanda Dai Kaiohshin. Le dieu savant semblait figé par l'horreur, il fixait une porte entrouverte. La déesse ouvrit la porte et aperçut un tapis en peau accroché au mur. Elle poussa un cri en comprenant que c'était la peau du dieu du sud. - Sud... A été écorché vif ? Dit Kaiohshin du nord incrédule. - Ne vous inquiétez pas, il est en un seul morceau, je suis un guérisseur capable de soigner et de reconstituer n'importe quelle mutilation. Cria presque l'assistant. Dans la salle, on trouvait également des scalps, des bocaux contenant différents organes et même des os. Pocus tomba à genoux et pleura. - Je savais qu'il était torturé mais j'ignorais que c'était aussi extrême. Je suis désolé ! Si j'avais su je l'aurais aidé. Gémit le fils du sorcier. - Non seulement vous l'avez torturé atrocement mais vous avez aussi gardé tout ceci ! Cria Dai Kaiohshin. - C'est Hocus, il disait que c'était des trophées, c'est un malade mental, un... La tête de l'assistant explosa. - Personne n'a le droit de m'insulter ! Tonna le sorcier. Kaiohshin du nord lâcha le corps de l'assistant et saisit à la gorge Pocus. - Tu n'as aucun respect pour la vie, te traiter de merde serait insulter la merde... Où est Kaiohshin du sud ? Poussant des râles, le sorcier désigna une porte. Le dieu du nord se précipita vers elle et l'ouvrit. Le dieu poussa un soupir de soulagement : même s'il était blessé, Kaiohshin du sud n'avait aucune trace visible de mutilation, l'assistant n'avait pas menti. Dai Kaiohshin et Ouest entrèrent, ils aperçurent le dieu du sud nu attaché au mur. Le représentant du nord lâcha Pocus et brisa les entraves. Sud tomba à genoux et respira bruyamment. - Tout va bien, on est là. Dit Dai Kaiohshin en soignant ses blessures. Le regard de Kaiohshin du sud croisa celui d'Hocus. Le dieu se releva à une vitesse surprenante et saisit le sorcier. - Sud ! Cria le dieu de l'ouest. Le supplicié balaya la salle du regard et aperçut un chaudron rempli de chardons ardents. Il se précipitant vers les braises et plongea le visage d'Hocus dans les flammes. Malgré les cris étouffés du sorcier, les trois autres dieux ne bougèrent pas, ils semblaient figés par le sourire sadique qu'affichait Kaiohshin du sud. A suivre...


Accéder directement à la page :


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179