menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu
FAN MANGA DBZ          Le site des fan-mangas sur dragon ball           114 fan-mangas en ligne           france italie allemagne brazil portugais facebook twitter facebook


Manga se passant dans un
univers alternatif
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


les cross over
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Autres fan Mangas
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Manga se passant avant ou
pendant Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant
après Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant pendant
ou après DBGT
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga

Lichti la cinquième survivante

Fanfic par Vicabouc

Chapitre 23 : partie d'échecs Partie 4 : cerné par les ténèbres Kai regardait autours de lui, il n'y avait que de l'obscurité autours de lui. Il guettait une présence, un bruit ou même une odeur mais tout semblait indiquer qu'il était seul et pourtant... Une bousculade le fit flancher, un coup au niveau des cotes, pas très douloureux mais il n'avait rien vu venir. Son agresseur avait disparu aussi vite qu'il était apparu. Plus rien, pas de trace de vie, sa propre respiration et le grésillement de sa lame d'énergie était les seuls bruits qu'il entendait. Kai reçut un autre coup, au niveau des reins cette fois-ci. Il perçut l'énergie de son adversaire une fraction de seconde et tira dans sa direction. Trop tard, Ratu avait une fois de plus disparu dans les ombres. - On est fort en cache-cache à ce que je vois ? Par contre du point de vue attaque, c'est vraiment faible. Tu essaies de me vaincre petit à petit ? Avec ta force actuelle ça risque de durer longtemps. Je ne sens presque rien. Au fait, c'est quoi ton nom déjà ? Rati ? Ratata ? Ratatouille ! Oui, ce doit être ça ! Mon cher Ratatouille, faisons un peu connaissance, veux tu ? Kai se tut pour écouter, aucun signe du démon aux alentours... - Allons ne me dis que tu es timide, je ne te croirais pas. Pas avec un tel costume, vraiment flashy comme couleurs, tu essaies de rendre aveugle tes adversaires avec ton mauvais goût ou tu veux juste les faire mourir de rire ? L'ex-dieu marqua une pause, attendant une réponse à ses provocations. Il était toujours cerné par le silence et les ténèbres. Un coup de poing venu de nulle part l'atteint à la joue, il vit brièvement Ratu qui disparut dans l'obscurité. - Toujours silencieux et calme... On dirait que tu as bien retenu la leçon... Seulement... Il y a quelque chose qui me chiffonne : pourquoi m'embêterais je à jouer à ce petit jeu ? C'est clair que tu n'es pas le grand patron alors pourquoi perdrais je mon temps avec toi ? Qu'est-ce qui m'empêcherait de me téléporter directement au Kaiohshinkai pour traiter directement avec le cerveau de cette organisation ? - Tu pourrais en effet... Kai tira immédiatement en direction de la voix, le kikoha continua sa course sans rien toucher. - Le problème est de savoir ce que je ferais un fois que je serais parti. L'ex-dieu comprit que le démon avait changé d'endroit. Il tira à nouveau mais la voix était à présent dans la direction opposée. - Pour être franc, je pense que si ma proie m'échappait, je pense que je serais vraiment mais vraiment énervé, ulcéré, en rogne. Bref, je ne serais pas du tout ravi. Quand je suis en colère, il faut que je passe mes nerfs sur quelque chose, des quidams, des innocents qui finissent par mourir. Je sais que c'est puéril mais c'est comme ça. Alors monsieur le dieu, veux-tu me quitter ? Veux-tu que des pauvres hères meurent sans savoir pourquoi ? Kai avait cessé de tirer, le démon ne cessait de changer de place quand il parlait. - Cela ne sert à rien... L'ex-dieu baissa les yeux en serrant les poings. - Tu abandonnes ? Vas tu fuir comme un lâche en ayant des morts sur la conscience ou vas tu choisir une mort rapide ? - Ni l'un ni l'autre ! Kai hurla, un halo aveuglant illumina les ténèbres sur plusieurs kilomètres. Ratu poussa un cri, ses ombres adorées avaient disparues et cette lumière lui brulait les yeux. Le démon eut un hoquet, on venait de le frapper à l'estomac. Un main ferme le saisit à la gorge, le renversa et le plaqua à terre. La vision de Ratu redevint claire. Il vit le visage sévère de Kai. Le démon chercha une ombre où il pourrait se réfugier mais il se rendit compte que l'aura du dieu dissipait toute obscurité alentours. - Je te surpasse largement du point de vue puissance. Ton seul atout face à moi était ton pouvoir sur les ombres. Tu es à présent à ma merci. Ratu s'immobilisa. Il préférait ne faire aucun geste qui pourrait être interprété comme une tentative d'agression. Les dieux par leur nature bienveillantes étaient peu enclins à tuer un ennemi qui se soumettait. - Et maintenant ? Que vas tu faire de moi ? Me tuer ? - Cela dépend. Si tu réponds à mes questions, je me contenterais de te mettre ko et je te renverrais au Makai sinon... - Pose tes questions. - Qui est ton chef ? - Le prince démon Shiné. Kai fouilla dans sa mémoire mais ce nom lui disait rien. Depuis son emprisonnement dans les enfers, ses connaissances sur l'univers étaient obsolètes. - Quel est son but ? Demanda l'ex-kaiohshin après un court moment d'hésitation. - Notre maitre veut transformer l'univers en un monde idéal. - Sois plus précis ! Comment va-t-il s'y prendre ? - Toute forme de vie va s'éteindre et renaitre sous la forme d'un mort vivant. - Mais c'est complètement con ! Ratu fit une grimace de mépris tandis que Kai fixait son adversaire avec incrédulité. - Quel est l'intérêt ? Pourquoi Shiné cherche-t-il à régner sur des zombies ? C'est absurde ! Le démon resta silencieux, il avait l'air embarrassé. - Pourquoi veut-il faire ça ? Réponds ! Devant le mutisme du démon, Kai leva le poing pour le frapper. - Je ne sais pas ! Cria Ratu. Il ne m'a jamais expliqué. Kai était effaré. - Tu ne connais pas le but de ton chef et pourtant tu lui obéis ? - Il m'a donné la puissance. - Ce n'est pas une raison pour suivre aveuglément quelqu'un ! Ton malade de patron veut tuer tout ce qui vit ! Aucun être censé ne suivrait un tel malade ! Le visage crispé de Ratu se détendit, il sourit puis il commença à rire. - Quoi ? L'aura de Kai disparut soudainement, ses mains et ses genoux touchèrent le sol. Ratu s'était réfugié dans l'ombre. L'ex-dieu fut alors frappé de tout les cotés par un adversaire invisible. Il créa une nouvelle aura pour éloigner les ténèbres. Il vit trois silhouettes non lui : c'étaient trois crapauds bipèdes et monstrueux. - Tu avais raison Pimple, il y avait bien un festin. Les habitants de la planète noire, des monstres qui absorbaient la lumière pour se nourrir, Kai était tellement focalisé sur le démon qu'il n'avait pas senti le trio approcher. - Écoutez, je n'ai pas de temps à perdre avec vous trois. Si vous me gênez, je serais obligé de vous faire très mal. - T'entends ça Rash ? Le déjeuner essaie de nous menacer. Les trois congénères de Yakon aspirèrent la lumière de Kai qui fut à nouveau assailli par les coups de Ratu. - Très bien, vous l'aurez voulu. L'ex-kaioshin fonça vers le trio mais le démon apparut devant lui et le repoussa d'un coup de poing. Kai chuta et roula en arrière. - C'est qui ça ? - Laisse tomber Zitz, il sent la mort. Il ne doit pas être comestible. Occupons de notre ami si lumineux et si délicieux. Radditz et Goten exploraient la planète où ils étaient apparus. - Pas la moindre trace de civilisation avancée, on va devoir se débrouiller tout seul. Goten, téléporte nous autre part. - Hein ? Mais je ne sais pas faire ça moi ! Le saiyen aux cheveux longs arrêta son vol et regarda son neveu avec incrédulité. - Kakarotto ne t'a pas appris le transport instantané ? - Il a essayé mais je n'étais pas un élève très concentré. Il a fini par laisser tomber. - Génial... On est coincé au beau milieu de nulle part par ta faute. - Quoi ? Hé ! Pourquoi tu me mets tout sur le dos ? Papa t'a entrainé aussi. T'aurais pu aussi apprendre cette technique ! - Je n'avais pas le temps ! J'ai mon travail de mercenaire au cas où tu l'avais oublié. Toi, tu aurais pu faire un effort. Tu es né avec un grand potentiel et tu es en train de le gâcher avec ton manque de motivation ! - Toujours la même rengaine, je suis plus fort que 99,9 % des êtres vivants dans l'univers. Pourquoi devrais je me fatiguer à devenir plus fort ? - Bon sang, tu n'as vraiment aucun instinct saiyen ! J'aurais tué pour avoir un potentiel pareil et... Goten et Radditz disparurent et se retrouvèrent dans l'obscurité totale. - Heu... Qui a éteint la lumière ? Demanda l'adolescent. - Les énergies alentours ont changées... Je crois... Qu'on est sur une autre planète. Je sens la présence du créateur. Il est en train de se battre. Mairry observa l'échiquier avec gravité. - C'est fait mais j'espère que vous savez ce que vous faites. Si ce Goten est l'imposteur, Radditz aura de sérieux ennuis. - Je suis sûr à 100 % que c'est le vrai. Répondit Tim. - Dans ce cas, Reishi... - Est une grande fille. Termina l'immortel. - Je sais mais en tant que père, je ne peux pas m'empêcher de m'inquiéter. - On peut jeter un coup d'œil si ça peut te rassurer. L'écran s'alluma et montra Reishi en train d'embrasser Goten. - Oups ! Fit Tim. De nombreuses gouttes de sueur apparurent sur le crâne du robot. Il tourna lentement sa tête vers Mairry. Ce dernier était comme figé. Sa bouche était ouverte et sa paupière droite tremblait légèrement. - Bien... Heu... On va dire qu'on a rien vu. Au moment où Tim éteignit l'écran, deux bras s'abattirent sur ses épaules et le soulevèrent du sol. - Ma fille ! Elle est la proie d'un pervers ! Il faut l'aider ! Hurla l'irulien en secouant l'immortel dans tous les sens. A suivre...


Accéder directement à la page :


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179