menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu
FAN MANGA DBZ          Le site des fan-mangas sur dragon ball           114 fan-mangas en ligne           france italie allemagne brazil portugais facebook twitter facebook


Manga se passant dans un
univers alternatif
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


les cross over
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Autres fan Mangas
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Manga se passant avant ou
pendant Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant
après Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant pendant
ou après DBGT
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga

Lichti la cinquième survivante

Fanfic par Vicabouc

Chapitre 18 : affrontements sur Irul Partie 9 : une nouvelle vie « C'est étrange, c'est comme si les jours que j'ai passé au paradis étaient irréels, comme si ce n'était qu'un doux rêve. Porunga m'a ressuscité il y a un mois, c'est amusant d'être la seule à savoir comment je suis revenu à la vie. Tout ceux qui avaient été tué par les saiyens sont revenus à la vie, enfin presque, le conseiller Redesgest est resté dans l'au-delà. De nombreux témoins l'ont vu utiliser le fléau des bourreaux et ils ont sa déchéance. De nombreuses mauvaises langues ont conclu qu'il avait utilisé la magie noire et qu'il n'était pas revenu à cause de ça. En vérité, il n'a pas souhaité être ressuscité. Je pense comprendre ses raisons : il voulait emporter dans sa tombe le secret de ce sortilège. Je peux le comprendre, que se passerait-il si des gens malintentionnés envoyaient leurs soldats vers des missions suicide en utilisant le fléau des bourreaux. Ce serait un carnage. Je crains que ses actes resteront incompris par un grand nombre, c'est vraiment dommage. Sans son sacrifice, le nombre de victimes des saiyens aurait été trois fois plus important. » Alawen ferma son journal intime et regarda l'heure. - Ne faisons pas attendre Reishi. - Tu as bien pris tout tes vêtements ? - Oui maman. - Ta trousse de toilette ? - Oui maman. - C'est bizarre, j'ai pourtant l'impression que quelque chose manque... Ah ! Lichti courut vers la maison, elle réapparut avec un hamtora en peluche. - Maman ! Si je prend ça avec moi Goten et Trunks vont me traiter de bébé ! - Mais tu dors avec depuis que tu es toute petite. - Maman ! J'ai grandi ! - Bien j'espère que tu pourras t'en passer, qu'est ce que tu pourrais emporter en plus ? - Je crois qu'on devrait mettre directement la maison sur son dos, ce sera plus simple. Plaisanta Mairry. Bonjour Alawen. - Bonjour maman. - Bonjour Alawen. Dit Reishi. - Tu peux l'appeler... - Non, ça ira Lichti, je suis un peu trop jeune pour être appelée mamie. - Faudra bien un jour que tu t'y fasses ! - Bien, je devrais vite amener Reishi sur Terre. - Tu changes de sujet encore une fois mais bon... Tu crois que tout va bien se passer sur Terre ? Ils sont moins bien avancés du point du vue technologique et... - Ne t'inquiète pas, le seul domaine où les terriens sont vraiment en retard par rapport à nous est le voyage spatial. Il sont même en avance sur nous sur le stockage de matériaux avec les capsules. - Mais si elle attrapait une maladie étrange là-bas ? - Qu'est ce qui t'arrive ? C'est la première fois que tu es aussi couveuse. - Elle est devenue super collante depuis que je suis rentrée. Se plaignit Reishi. - C'est... C'est juste que quand j'ai été séparée d'elle, j'ai eu tellement peur de jamais la revoir. C'est plus fort que moi. - Ne t'inquiète pas, tout ira bien. Après des au revoir difficiles, Lichti laissa enfin Reishi partir sur Terre. L'oracle et sa petite fille se téléportèrent sur Terre, devant la maison de Goku. - Bonjour Gohan. Dirent Alawen et Reishi. - Oh bonjour vous deux. - Tout va bien depuis heu... - Ma possession ? Mieux, même si l'engeance noire m'a manipulé, il a dit certaines vérités. J'ai trouvé la force de tenir tête à mes parents. J'ai obtenu de mon père l'arrêt de mon entrainement, dorénavant je me battrais contre lui de temps en temps, pour lui faire plaisir. Tant qu'à ma mère, après des négociations, j'ai obtenu de pouvoir choisir librement mon université une fois le lycée terminé. - Je suis heureuse que tu ais pris ta vie en main. - Entrez, Reishi va pouvoir déposer ses bagages. - Où est Goku ? - Avec Radditz et Vegeta, ils... Les trois saiyens étaient à capsule corps, devant un vaisseau spatial construit par le docteur Brief. - Tu ne veux vraiment pas rester ? Demanda Goku. - J'ai voyagé de monde en monde toute ma vie, la vie sédentaire ne me convient pas vraiment. La seule différence est que pour la première fois je verrai comment les peuples vivent au lieu de les envahir. Dit Radditz. - Bon voyage. Dit Vegeta. - Merci, je passerai de temps en temps sur Terre pour avoir de vos nouvelles. Heu Vegeta, mon scouter est réparé. - Je pensais que tu en avais plus besoin depuis que je t'ai appris à repérer les puissances. - Je voudrais juste connaître ma puissance, tu dis que j'ai progressé mais je ne sais pas à quel point. Vegeta mit le scouter et l'activa, il éclata de rire. - Quoi ? C'est si mauvais que ça ? - Au contraire, dix huit mille unités. - Le niveau que tu avais quand je suis parti chercher Kakarotto, sérieux ? - Bienvenue chez les élites Radditz, promet moi de continuer de progresser. - Je le ferai, au revoir Vegeta, au revoir petit frère. - Au revoir grand frère. Lichti était assise sur son sofa, pensive. - Ca fait bizarre d'être séparée de Reishi. Dit Mairry. - Oui mais au moins je sais où elle est cette fois ci. La saiyenne soupira. - Plus elle grandira plus elle s'éloignera de moi. C'est vraiment dur de la voir grandir. - C'est la vie. On ne peux pas la garder auprès de nous éternellement. - J'espère qu'on pourra la guérir. - L'avenir nous le dira. Fin du chapitre, à suivre...


Accéder directement à la page :


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179