menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu
FAN MANGA DBZ          Le site des fan-mangas sur dragon ball           114 fan-mangas en ligne           france italie allemagne brazil portugais facebook twitter facebook


Manga se passant dans un
univers alternatif
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


les cross over
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Autres fan Mangas
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Manga se passant avant ou
pendant Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant
après Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant pendant
ou après DBGT
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga

Lichti la cinquième survivante

Fanfic par Vicabouc

Chapitre 12 : Lichti la sanguine Partie 9 : l'ultime tentative de la démone - Tu n'as même pas eu le courage de t'attaquer à moi quand j'étais réveillée, tu es pitoyable. Dit Lichti. Sanguine transforma son bras droit en liquide et le lança sur la saiyenne qui s'entoura d'une sphère de lumière. Le liquide fut désintégré en le touchant. Sanguine reforma son bras en criant, ses doigts avaient été désintégrés. - Et maintenant ? Ton pouvoir est inefficace contre moi, que vas tu faire ? La démone se transforma en liquide et tenta de s'enfuir, Lichti apparut devant elle et la repoussa par un déplacement d'air. - Tu n'essaies même pas de m'affronter à la loyale ? Tu es vraiment un parasite. Sanguine redevint solide et se prosterna devant la saiyenne. - Par pitié, laisse moi partir, je te promet de ne plus jamais t'agresser. - Réponds à mes questions et je te laisserai t'en aller. N'essaie pas de mentir, ma mère le saura. - Je t'écoute. - Les gens qui vivaient dans ton monde étaient ils fidèles à leur modèle dans le monde réel ? - Mon monde ? Ah, le monde illusoire ! Ceux qui devaient communiquer avec toi l'étaient ! J'ai étudié les originaux par le biais de la voyance. - La voyance ? Tu es un oracle ? - Oui, partiellement, je ne peux que voir les évènements passés. - Une autre chose, ces gens semblaient vraiment avoir des émotions, une conscience... - C'est une de mes plus grande réussites, il m'a fallu un an et demi pour concevoir tout cela. Les habitants de ce monde sont capables d'agir en autonomie. Je n'avais pas à les surveiller constamment, c'est grâce à cela que je pouvais contrôler ton corps. La saiyenne serra les poings. - Et maintenant le monde illusoire est détruit, que va-t-il arriver à ses habitants ? Ont ils totalement disparus ? Vont ils rejoindre l'au-delà ? - Je ne sais pas. - Tu ne sais pas ? Tu as donné à ces gens une conscience, des sentiments peut être même une âme et tu ne sais pas s'ils vont avoir le droit à l'au-delà ! Cria Lichti. - Ce n'étaient que des illusions. Se défendit Sanguine. - Des illusions dotées d'émotions ! Cria Lichti. La saiyenne fixa longuement la démone avec fureur. - Dégage. Dit finalement Lichti. - Hein ? - Tu as répondu à mes questions, je tiens ma promesse. Si un jour je recroise ton chemin je te tuerai. Maintenant, dégage avant que je ne change d'avis. La démone devint liquide et disparut dans le bâtiment. Elle alla vers une jarre qu'elle ouvrit. - Un des plus puissant poison de cet univers... Si je ne peux pas avoir ton corps, je me contenterai alors de ta mort. Le liquide rentra dans la jarre et devint noir au contact du poison. - Il suffit qu'un peu de ce liquide touche ta peau et tu mourras dans l'heure. Le liquide démoniaque grimpa sur le toit et aperçut la saiyenne et les iruliens sortir de la cour. Sanguine se jeta vers Lichti. - Maintenant ! Cria Alawen en se téléportant. Alathorn et Eolin firent un bond de coté, Lichti créa une immense colonne de lumière. La démone fut happée par la lumière et désintégrée. - Je lui avais donné une chance de vivre, tans pis pour elle. Dit la saiyenne. Lichti observa sa tenue provocante puis rougit. - Par pitié maman, dis moi que tu es venue par téléportation, je n'ai pas envie de traverser la ville dans cette tenue. - Ne t'inquiète pas, je vais nous téléporter chez toi. De retour chez elle, la saiyenne se changea en vitesse. - Et Reishi ? - Mairry s'en occupe. - Hein ? Il ne devait pas être au travail à cette heure ci ? - En fait... - Lichti ! Cria Mairry. La saiyenne pâlit en voyant son mari en fauteuil roulant. - Oh mon dieu ! - Ne t'inquiète pas, c'est temporaire, je remarcherai bientôt. - Qu'est ce qui t'es arrivé ? - Heu, c'est Sanguine qui m'a attaqué. - Tu veux dire que je t'ai frappé ? - Non ce n'était pas toi ! - Ça ne change rien, c'est mon corps qui t'a brutalisé. Si j'avais repéré ce démon, rien de tout ça ne serait arrivé. Un craquement venant de la pièce voisine retentit. - Reishi ! Cria Lichti en se précipitant dans la chambre de son enfant. - Que se passe-t-il ? Demanda Mairry. - Elle a brisé les barreaux de son parc ! - Encore ? Je croyais que ce serait assez solide cette fois-ci. - Tu faisais la même chose quand t'avais son age, on dirait que ta fille n'apprécie pas non plus d'être enfermée. Dit Alawen amusée. - Ce n'est pas drôle maman, c'est le troisième parc qu'elle détruit ! La vie redevint paisible, cette nuit là, Alawen fit une étrange rêve : Elle marchait dans une ville en ruines. - Où suis je ? Cela ne ressemble pas à l'architecture d'Irul. L'oracle sentit qu'elle n'était pas seule. - Cette silhouette, c'est... Alawen se réveilla en sursaut. - Je devrais noter ce rêve avant que je ne l'oublie. Elle remarqua que son carnet n'était pas sur sa table de nuit. - Mince, où est il ? Elle chercha dans sa commode et trouva le carnet. - Zut, je ne me souviens plus du visage de la personne. J'espère que ce n'était pas un rêve prémonitoire... Fin du chapitre, à suivre...


Accéder directement à la page :


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179