menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu
FAN MANGA DBZ          Le site des fan-mangas sur dragon ball           114 fan-mangas en ligne           france italie allemagne brazil portugais facebook twitter facebook


Manga se passant dans un
univers alternatif
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


les cross over
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Autres fan Mangas
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Manga se passant avant ou
pendant Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant
après Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant pendant
ou après DBGT
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga

Lichti la cinquième survivante

Fanfic par Vicabouc

Chapitre 2 : La porte des démons Partie 5 : Des imprévus pour l'oracle Le groupe rejoignit enfin l'institut Zelleda. - C'est bon il y a personne, on rejoint nos dortoirs. Chuchota Eolin. - Ahem ! Fit une personne derrière eux. - Professeur Baramir. Dit Mairry en sursautant. - Vous devriez savoir qu'il est interdit de sortir de l'institut sans être accompagné d'un adulte. Le professeur remarqua les vêtements tachés de sang de Lichti. - Tes habits ! Tu t'es battue contre une bête sauvage, c'est ça ? Ce que redoutait Eolin venait d'arriver, elle craignait que si quelqu'un voyait les habits ensanglantés on poserait des questions. Elle savait que Mairry était facilement impressionnable et finirait par avouer la vérité. Elle avait pensé de faire laver les habits dans une rivière mais elle avait craint que les garçons essaieraient de mater Lichti en sous vêtements. - Tu aurais pu tomber sur un Thrull ! Continua Baramir - En fait, je... aille ! Eolin venait d'écraser le pied de Lichti pour la faire taire. Le professeur ne remarqua pas ce qui venait de se passer car il avait enfin remarqué la tenue primitive d'Alathorn. - C'est quoi cette tenue ? Tu n'as pas honte de t'habiller comme ça devant deux jeunes filles ! C'en est trop ! Je crois que j'ai trouvé des volontaires pour les corvées de ce mois ci. - Oh non ! Dit Alathorn. - Je savais que ça finirait comme ça ! Poursuivit Mairry. - Vos parents seront prévenus ! - Pitié, pas ça ! Supplia Eolin. - Et ce soir vous serez privés de dessert ! - Noooonnnn !!! Cria Lichti. Une goutte de sueur apparut sur les tempes des trois autres enfants. - Il n'y a que ça qui t'inquiètes estomac sur pattes ? Demanda Eolin. Le soir même, Alawen était dans les couloirs de l'institut. - Ce n'est pas possible. Est ce que cette gamine réfléchit de temps en temps ? L'oracle fut rejoint par le conseiller Saluman. - Vous ! C'est donc la faute de cette sauvage ! Dit le barbu. - Évidement ! Vous n'arrêtez de répéter depuis 10 ans que Lichti va causer d'innombrables destructions. Pourtant l'institut reste intact malgré la présence de ma « sauvage », vous devriez changer de disque. J'ai entendu que c'était votre fille qui était à l'origine de cette sortie. - Je suis sur que c'est cette saiyenne qui a intimidée mon petit ange et qui l'a forcée à avouer cela. - Parlons d'autre chose. Dit Alawen. - Parlons d'autre chose. Répéta Saluman. Le conseiller sembla hébété quelques secondes, secoua sa tête et regarda avec fureur l'oracle. - Je vous interdis d'utiliser votre pouvoir sur moi ! L'oracle s'arrêta et vit les enfants fautifs dans le couloir. Eolin essayait d'attacher les cheveux de Lichti au dessus de sa tête. La coiffure ainsi attachés étaient beaucoup moins désordonnés. - C'est mieux ainsi même si ta coiffure ressemble un peu au feuillage d'un ananas. Commenta Eolin. - Tu es magnifique ! Dit Mairry admiratif. - Mouais, au moins tu ressembles à une fille pour une fois, aille ! Eolin venait d'écraser le pied d'Alathorn. Alawen entra dans la salle et eut une vision. Elle vit les quatre enfants arrivés à l'age adulte marcher ensemble dans le monde des démons. - Maman. Dit Lichti, hésitante. L'oracle encore perturbée par sa vision regarda la saiyenne. La fillette l'appelait comme ça depuis qu'elle savait parler. L'oracle fut au début gênée puis finit par l'accepter. - C'est quand même bizarre de se faire appeler comme ça alors que j'ai même pas 100 ans. Pensa Alawen. Elle regarda les trois autres enfants. - On dirait qu'il y a des choses que je n'ai pas prévue qui vont arriver. C'est un peu rassurant de savoir que je ne sais pas tout à l'avance. Alawen posa sa main sur la tête de Lichti et eut une nouvelle vision. La colère déforma son visage, elle attrapa la saiyenne et l'emmena dans un coin où Saluman ne pouvait les entendre. - Tu as affronté un Thrull ? Cria l'oracle. Au même moment, un autre imprévu qu'Alawen n'avait pas prédit se produisait. La porte des démons absorbait la chair du Thrull mort. De l'autre coté de la porte, un démon en tenue de majordome souriait. - Parfait ! Nous pourrons peut être lancer l'assaut plus tôt que prévu, le maitre sera satisfait. Fin du chapitre, a suivre...


Accéder directement à la page :


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179