menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu
FAN MANGA DBZ          Le site des fan-mangas sur dragon ball           114 fan-mangas en ligne           france italie allemagne brazil portugais facebook twitter facebook


Manga se passant dans un
univers alternatif
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


les cross over
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Autres fan Mangas
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Manga se passant avant ou
pendant Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant
après Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant pendant
ou après DBGT
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga

Lichti la cinquième survivante

Fanfic par Vicabouc

Chapitre 24 : morte à l'intérieur Partie 3 : la mission - Commence par la tête, les dommages cérébraux doivent être guéris en priorité. Tim faisait un massage cardiaque à Reishi tandis que Mairry prodiguait les premiers soins. Le séjour dans l'espace l'avait profondément marqué : du sang s'échappait de sa bouche et de ses yeux clos, elle avait de nombreuses brûlures dues au froid et probablement plusieurs blessures internes. - Vous pensez vraiment faire du bon boulot avec vos pinces ? Demanda l'irulien sceptique. - Je vais relancer son cœur, ne t'inquiète pas. Soigne plutôt ses poumons. Mairry obtempéra. - Parfait, ses yeux maintenant, si ce n'est pas traité tout de suite, elle risque de rester aveugle. - Il n'y avait vraiment pas d'autres solutions ? On ne pouvait pas la récupérer juste après qu'elle ait perdu connaissance ? - Non, il fallait qu'Alawen la croit morte sinon elle aurait traqué Reishi sans relâche. - Ce monstre n'est pas Alawen. Dit Mairry avec amertume. L'irulien grinçait des dents. Son regard se posait sur le visage meurtri de sa fille. - Elle n'aurait jamais dit de telles horreurs, elle n'aurait jamais tué de sang froid et elle n'aurait jamais mis la vie de Reishi en danger. - Concentre tes soins au niveau du bassin et il n'y aura plus de blessures potentiellement mortelles. - Quel est le nom que Shiné a donné à ce monstre ? - Charon. - Je vous prie de nommer cette abomination comme cela dorénavant. Elle n'est pas Alawen, c'est juste un monstre qui contrôle son corps. Reishi eut une respiration rauque. - Et voilà le travail ! Mets la sur le coté. La saiyenne cracha aussitôt du sang. - Hé ! Vous disiez qu'elle était hors de danger. - Cool... Elle évacue juste le sang qui était resté dans ses poumons, rien de grave. - Rien de grave ? Je sais que vous êtes timbré mais je croyais que vous aviez un peu de bon sens. La toux se calma, la saiyenne referma les yeux. - Reishi ? Reishi ! - Du calme, elle a juste resombré dans l'inconscience. Ah, ces parents... Toujours à surcouver leur progéniture. Mets la sur le lit. - Quel lit ? - Celui là. Dit Tim en faisant apparaître une literie rose avec des cœurs rouges. - Super... Vous ne pouvez pas faire quelque chose de plus girly ? - Bien sûr. Dit l'immortel en faisait apparaître des peluches de licornes. - Vous êtes usant... L'immortel s'intéressa à son échiquier. - On va passer à l'avant dernière phase de notre plan. - On ne pourrait pas plutôt faire venir ici Lichti, Alathorn et Eolin ? Demanda Mairry. - Pourquoi faire ? - On pourrait leur expliquer la situation. - Ils ne nous croiraient pas. - Il suffit de leur montrer ce qu'à fait Charon à Reishi... - Tu oublies quelque chose : l'attachement de Lichti à sa mère. Notre plan est de tuer Charon. Le problème est que Charon est dans le corps d'Alawen. Lichti fera tout ce qui est en son pouvoir pour la protéger. Même si nous réussissons à convaincre Eolin et Alathorn, ta femme n'hésitera pas à les combattre pour protéger sa mère. L'avant dernière phase est certes cruelle mais elle est cruciale. Pendant ce temps, Lichti, Eolin et Alathorn cherchaient un moyen de quitter la planète où ils étaient coincés. - On ne pourrait pas déployer toute notre énergie pour attirer l'attention de Goku ou Reishi. Proposa l'irulien qui était adossé contre un arbre. - Il y a peu de chances que ça marche. Si on est dans une galaxie différente comme je le soupçonne, il faudrait vraiment qu'on nous cherche activement pour qu'on soit repéré. As tu déjà essayé de sentir les terriens depuis Irul ? Ça demande de la concentration. Je ne crois pas que Goku passe ses journées à surveiller l'espace. Tant qu'à Reishi, si elle était dans les parages, je l'aurais senti. Répondit Eolin. - On pourrait essayer de voler vers une autre planète. Proposa Lichti. - Tu sous-estimes l'immensité de l'espace. Même en volant à pleine vitesse, on étoufferait avant de rejoindre une autre planète. Alathorn bascula en arrière puis tomba, Lichti atterrit sur ses fesses, Eolin regarda autours d'elle avec surprise. Le trio était à présent dans un marécage. - On est dans un lieu totalement différent, c'est quoi ce délire ? - Bizarre... Le visage de la saiyenne s'éclaira. - Maman ! C'est sûrement elle qui nous a amené ici. Lichti s'envola, laissant ses amis perplexes. - Depuis quand Alawen est capable de téléporter des gens à distance ? Demanda Alathorn. - Jamais... C'est bien Alawen mais... C'est différent... C'est une aura complètement neutre. Il y a aussi sa puissance magique, elle est devenue gigantesque. - Tu peux sentir ça ? - Oui, détecter la magie faisait partie de mon entraînement de magicienne. Allons y, il y a quelque chose d'étrange. Lichti se posa devant Alawen qui semblait l'attendre. - Contente de te voir. Quand on a été séparé, j'ai eu un peu peur pour toi. Tiens ? Nouvelle tenue ? Elle est plus adaptée au combat que ton habituelle tunique jaune. - Comment êtes vous venu ici ? - Vous ? Ah, tu veux dire moi, Eolin et Alathorn. J'en sais rien. Je pensais que c'était toi. Ta voix est bizarre, t'as attrapé un rhume ? Alawen resta silencieuse, Alathorn et Eolin se posèrent aux cotés de la saiyenne. - Comment êtes vous venus ici ? - Direct... Je ne sais pas. L'oracle toisa Eolin. - Correct, vous dites la vérité. Quelqu'un d'extérieur vous a téléporté. Illogique, je suis incapable de détecter l'inconnu. Les deux iruliens se regardèrent, ils comprenaient pas ce qu'il se passait. - Elle parle comme un robot. Dit Alathorn troublé. - Maman, tu me fait une blague ? Lichti voulut aller vers sa mère mais Eolin la retint par l'épaule. La saiyenne lança un regard interrogateur vers son amie. - Qu'est-ce qui vous est arrivé Alawen ? L'oracle resta silencieuse. Elle dévisagea le groupe avec un regard inexpressif. - Chance de me vaincre : 0,5 %, menace quasi inexistante. Je vais plutôt accomplir ma mission. - Une mission ? Quelle mission ? - Je dois anéantir toute forme de vie dans l'univers. Le trio fut choqué par cette révélation. Alawen alla vers le cercueil qui débordait d'énergie. Lichti apparut devant sa mère. - Attends ! C'est une mauvaise blague. Tu... La saiyenne poussa un hoquet de douleur. Alawen venait de lui donner un coup de genou dans l'aine. - Attendez ! Pourquoi faites vous ça ? Cria Eolin. - C'est ma mission, je dois l'accomplir. - Dans quel but ? - J'ai été crée dans le but d'accomplir ma mission. - Quel est l'intérêt ? - Je dois accomplir ma mission. - Alathorn, attrape la ! L'irulien ceintura immédiatement l'oracle. - Mais ? Qu'est-ce qui vous prend ? Protesta Lichti. - Elle veut anéantir tout le monde, elle t'a frappé. Ouvre les yeux ! Elle n'est pas dans son état normal. Tiens la bien, je vais voir si elle n'est pas envoûtée. Alathorn grimaça sous le coup de l'effort. Alawen était en train de se dégager. Elle donna un violent coup de pied au tibia gauche de l'irulien qui la lâcha. L'oracle enchaîna avec un coup de coude qui fit plier en deux l'irulien. Elle marcha vers le sarcophage. - Attends ! Dit Eolin en s'interposant. Alawen leva la main. - Peux tu au moins répondre à nos questions ? Est-ce si urgent d'accomplir votre mission ? L'oracle baissa son bras. - Précisez vos propos. - Si je dois mourir, j'aimerais savoir pourquoi ? Un, qui vous a rendu comme cela ? Deux, ce cercueil, à quoi sert il ? Trois... Trois, avez vous un délai pour accomplir votre mission ? - Le démon Shiné m'a amélioré. - Où est il ? - Il est mort il y a dix minutes. - (un problème de moins). Pensa l'irulienne. - Le cercueil n'a plus aucune fonction, par contre, le puits d'énergie sur lequel il est permet de modifier la réalité de l'univers. - Modifier l'univers... En détruisant toute forme de vie, je suppose. - Pourquoi elle répond aussi facilement à tes questions ? - Ferme la Alathorn ! - Vous n'êtes pas une menace. Divulguer ces informations ne me mettent pas en danger. Votre troisième question, je ne comprend pas son but. - Répondez y. - Je n'ai aucun délai. - Avez vous une autre mission ? - Non. - Une fois que vous aurez accompli votre tache, que ferez vous ? - Rien. Alawen resta silencieuse, elle semblait chercher quelque chose. - Je n'aurais aucun but. Je serais inutile. Je suppose que je devrais mettre fin à mes jours mais cela me l'est interdit. - Dans ce cas, pourquoi ne pas accomplir accomplir votre mission petit à petit ? Planète par planète... - Votre but est de gagner du temps et de me détourner de mon objectif. Eolin se tendit, elle espérait forcer Alawen à les affronter dans le but de la capturer. - Cependant, vos arguments sont corrects. Je peux étaler l'anéantissement de toute forme de vie sur toute mon existence. Quand mon corps deviendra défaillant, j'utiliserai l'énergie du puits pour achever ma mission et j'attendrai l'heure de ma mort. Je vais commencer ma mission avec vous. Mes chances de vous tuer sont de 99,5 %. Alawen s'élança, Lichti bloqua sa charge. - Non, maman, tu ne peux pas. L'irulienne assaillit sa fille qui resta sur la défensive. - Sors de ta transe, souviens toi de ce que tu étais. Souviens toi des bons moments qu'on a passé, de Reishi, de Mairry, de mes bêtises. Alawen s'immobilisa. - Je me souviens. - Oui, c'est ça, continue. Dit Lichti en s'approchant. L'oracle attrapa soudainement sa fille par la gorge et commença à l'étrangler. - Je me souviens et cela ne me fait ni chaud ni froid. Tout ces sentiments que vous essayez de réveiller, ils ont été effacés définitivement. Je vais vous tuer et je ne ressentirai ni peine, ni remord. Alathorn bouscula Alawen d'un épaule. Cette dernière lâcha Lichti. - Maman, s'il te plait, arrête ! Eolin tira la saiyenne en arrière et la gifla violemment. Cette dernière lui lança un regard désemparé. - Je peux savoir ce que tu fabriques ? Tu veux te faire tuer ? Je ne sais pas qui est ce Shiné mais il est clair qu'il a transformé ta mère en machine à tuer. - Mais... - Tu as entendu sa voix ? Pas la moindre émotion, je ne pense pas que de simples paroles l'aideront à redevenir comme avant. - Elle a besoin d'aide. - Je sais ! Mais il faut l'immobiliser avant qu'elle ne fasse du mal à quelqu'un. Si tu veux l'aider, tu dois d'abord m'aider à la capturer. Je pourrais ensuite trouver un moyen de la soigner. Je peux compter sur toi. Lichti baissa les yeux. - J'ai besoin de toi. On ne sera pas trop de trois pour la maîtriser. Lichti, elle a besoin de ton aide. - Oui... Je le ferais mais... Tu me promets de ne pas lui faire du mal. Eolin soupira. - Je vais essayer mais pour être franche, je ne peux rien te promettre. A suivre...


Accéder directement à la page :


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179