menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu
FAN MANGA DBZ          Le site des fan-mangas sur dragon ball           114 fan-mangas en ligne           france italie allemagne brazil portugais facebook twitter facebook


Manga se passant dans un
univers alternatif
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


les cross over
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Autres fan Mangas
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Manga se passant avant ou
pendant Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant
après Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant pendant
ou après DBGT
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga

Lichti la cinquième survivante

Fanfic par Vicabouc

Chapitre 15 : Origines d'une folie Partie 1 : Retour au Kaiohshinkai - Alors ? - Toujours rien, j'ai beau essayer, je n'arrive pas à la localiser. - Quoi ? Je croyais que tu étais la meilleure voyante ! Tu devrais être capable de trouver Reishi ! S'emporta Lichti. La saiyenne saisit sa mère par les épaules, Alawen grimaçait de douleur à cause de la poigne d'acier de sa fille. Une claque retentit, Lichti recula en tenant sa joue et regardait son mari qui la toisait sévèrement. - Je ne pensais jamais être obligé de te frapper un jour mais là tu dépasses les bornes. Je sais que tu as peur pour Reishi, moi aussi, mais ce n'est pas une raison pour passer tes nerfs sur ta mère ! Après trois jours d'angoisse et de stress, la saiyenne finit par s'effondrer en larmes. Alawen regarda sa fille adoptive avec tristesse. - Il y a quelque chose que je peux essayer mais franchement je n'ai pas trop d'espoir. J'essaierai de revenir le plus vite possible. L'oracle se téléporta au Kaiohshinkai. - Un type à la coupe iroquoise, c'est un peu mince pour suspecter un kaiohshin, les habitants de la planète Konats ont la même coiffure et les même oreilles oreilles pointues. Cela pourrait être n'importe quel alien humanoïde qui a décidé de se faire cette coupe. Alawen tenta de repérer le dieu. - Rien... Il est sans doute en mission, je crains que je vais devoir l'attendre. Ro Kaiohshin et Shibito étaient dans une hutte isolé, un homme aux cheveux noirs et à la peau bleue qui avait une cicatrice en forme de X sur le visage observait les morceaux de la Z sword. - Je pense que mon apprenti pourra la reforger sans problème. Dit Ron Berku. - Votre apprenti ? C'est une épée divine, est il assez qualifié ? S'inquiéta Shibito. - Mes bras étant hors d'usage. Vous ne pouvez ne compter que sur lui. Ce gamin apprend vite. Par contre, je ne pense pas être capable de reproduire les enchantements. - C'est mieux que rien, nous comptons sur vous. - Nous avons donc un accord, Nova ! Nous avons une arme à restaurer ! - Attendez, je peux sans doute vous guérir. Dit Shibito. - Merci mais non merci, ces blessures sont là pour me rappeler à quel point mes créations sont imparfaites. Si mes épées célestes auraient été au point j'aurais pu mieux aider ce gamin et sans doute que... Qu'est ce que je raconte, l'épée de Dai est toujours active, cela veut dire qu'il doit être en vie quelque part. Ne vous inquiétez pas, Nova a un excellent potentiel, je serais là pour le surveiller, votre épée est entre de bonnes mains. Les deux dieux sortirent de la hutte. - Je suis étonné que vous cherchez à la reforger. Dit Shibito. - Cette épée a été détournée de son but original : vaincre le mal sous sa forme la plus pure. J'en aurai besoin pour délivrer un vieil ami de l'engeance qui le ronge. - Un ami ? - C'était quelqu'un d'altruiste dans le passé mais ses perceptions du bien et du mal ont été altérés par le parasite qui l'abrite. Rentrons. Alawen sentit enfin la présence divine mais cette dernière était étrange. - Est ce Kaiohshin ou Kibito ? Elle se téléporta et vit le dieu fusionné. - Maitre Kaiohshin ? Que vous est il arrivé ? - Alawen, content de vous revoir. Pour mon état, c'est un peu compliqué... - Oh, tu m'avais caché que tu connaissais des canons bien roulés petit coquin. Dit Ro Kaiohshin avec un sourire vicieux. - Euh... Vous êtes ? - Vous êtes en face du doyen des kaiohshins. - Enchantée, je crois... Dit Alawen gênée par le regard insistant du vieillard sur sa poitrine. - Hum ! Vous désiriez me voir dame Alawen ? - Oui, j'ai un problème, j'ai des visions d'un homme ressemblant à un kaiohshin : peau bleue, chevelure noire... Ro Kaiohshin reprit immédiatement son sérieux. - Tatouages sur le corps ? Demanda le doyen. - Oui ! Le vieux dieu eut un regard peiné. - Le Kaiohshin du sud de ma génération, appelé également le créateur... Quel est votre problème avec lui ? - Il a enlevé ma petite fille. - Il a donc réussi à s'échapper des enfers. Quel dommage... J'aurais tant aimé le soigner... - Qui est cet homme ? Quel est son but ? Où se trouve-t-il ? Demanda Alawen. - Je vais vous raconter son histoire. Comme je l'ai dit précédemment, il faisait partie des dieux gardiens de l'univers. J'étais à l'époque le protecteur de la partie ouest. Les Kaiohshin de l'est et du nord étaient des guerriers accomplis tandis que moi et mon confrère du sud étions des érudits. Je m'intéressait à la magie tandis que Kaiohshin du sud étudiait les créateurs. - Les créateurs ? Demanda Alawen. - Les premiers kaiohshins qui sont à l'origine de l'univers, on sait très peu de choses sur eux. Intervint Shibito. - Il y avait aussi Dai Kaiohshin, une sage sachant combiner combat et magie, une très belle femme malgré son age avancé. Elle avait un corps toujours ferme, de belles fesses ainsi que... Ro Kaiohshin s'interrompit en voyant les regards gênés et perplexes de Shibito et d'Alawen. - Hem ! Où en étais je ? Kaiohshin du sud était un pacifiste et un altruiste. Il n'hésitait pas à aider les peuples de l'univers même si cela allait contre son devoir de neutralité et de non intervention dans les conflits locaux. Cette sensibilité allait causer sa perte. Un jour, une étrange épidémie apparut sur la planète Myu. Mon ami décida d'aider ses habitants malgré les protestations de Dai Kaiohshin. On resta sans nouvelles pendant un an, cela ne nous inquiéta pas car l'épidémie semblait être importante et notre ami avait tendance à s'isoler pendant de longues périodes quand il faisait des expérimentations. Quand son absence se prolongea à une seconde année, nous décidâmes de lui rendre visite. Alawen sembla choquée par le manque d'inquiétude des dieux pour le futur créateur mais elle se rappela que leur perception du temps était différente de celle des mortels. - Pour eux, deux ans c'est peu de temps, l'équivalent de quelques jours peu être... Pensa l'oracle. - Dai Kaiohshin, moi et Kaiohshin du nord allâmes sur Myu. A suivre...


Accéder directement à la page :


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179