menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu
FAN MANGA DBZ          Le site des fan-mangas sur dragon ball           114 fan-mangas en ligne           france italie allemagne brazil portugais facebook twitter facebook


Manga se passant dans un
univers alternatif
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


les cross over
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Autres fan Mangas
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Manga se passant avant ou
pendant Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant
après Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant pendant
ou après DBGT
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga

Lichti la cinquième survivante

Fanfic par Vicabouc

Chapitre 20 : les fantômes du passé Partie 4 : Kanasia Alawen se téléporta avec Lichti dans sa maison. - Parfait, ici on pourra parler librement. Je te le redis encore une fois, nos adversaires ne sont pas des fantômes. Ce sont des êtres artificiels contrôlés par une puce électronique. - Pour, pourquoi tu me dis ça ? - Arrête de jouer à l'imbécile, tu sais très bien de quoi je parle. - Tu savais. - Évidemment, j'ai compris tout de suite quand tu t'es mis à dormir avec la lumière allumée après être rentré de chez Eolin. Un film d'horreur, à votre age, ce n'était pas très malin. - Pourquoi tu n'as rien dit ? - J'ai estimée que vous vous étiez punies vous même et qu'il était inutile d'en rajouter une couche. Eolin s'en est pas trop mal tirée mais toi tu as gagné une phobie. - C'est plus fort que moi, ces choses dans le film, personne n'était capable de lutter contre elles, la force et les kikohas était inefficaces et les personnages du film mourrait tous d'une manière atroce. Si un fantôme apparaitra devant moi, je ne sais pas ce que je ferai. Alawen décrocha le visiophone et tapa un numéro. - Eolin, c'est Alawen, j'aurais besoin de Lichti, elle ne vous rejoindra pas au poste. D'accord, à plus tard. - Mmm ? Qu'est ce que je dois faire ? - Rien du tout, rentre chez toi et détends toi. - Quoi ? Tu as menti à Eolin. - Oui, tu as besoin de remettre tes idées en place et tu as fini ton service normalement. - Mais... - Va voir ton mari et ta fille, ça te fera du bien. - D'accord, et toi ? - Je vais chercher des informations sur ce docteur Raishi. Allez ouste ! On se verra plus tard et n'oublie pas : on ne va pas affronter des fantômes. A la police scientifique d'Irul, Alathorn attendait les résultats des recherches. Un irulien maigrichon avec des lunettes à double foyer sortit. - Alors ? - Tu regardes trop de séries policières Alathorn, on ne fait pas une analyse en une heure. - Je sais Pipan mais tu n'as vraiment rien ? - Pas grand chose, le corps est une coquille vide et il est une version solidifié du gaz qui se trouvait à l'intérieur. La coquille est à la fois souple et solide et elle imite à la perfection un corps biologique mais on se rend compte de la supercherie au toucher. La puce, tant qu'à elle, est une merveille de miniaturisation, c'est un super ordinateur avec des mini-réacteurs. C'est un véritable chef d'œuvre technologique par contre je sais pas à quoi elle fonctionne. Le vaisseau SSX9001 était placé en orbite de la planète Kanasia, le docteur Raishi observait une machine, sur son écran des visages hurlants d'hommes poissons apparaissaient régulièrement. - Encore des victimes de la barbarie des saiyens... Combien de vies avez fauchés bande de monstres ? Vous vous êtes alliés à Freezer et vous en avez payé le prix mais à cause de vous la planète Plant a été détruite. Dahlia, ma tendre épouse et Hibiscus, ma petite fille, n'auront jamais une sépulture décente. Je vous maudis, puissiez vous bruler pendant l'éternité en enfer ! Vous n'êtes pas tous morts, je le sais, je le sens et je vous promets que vous subirez ma colère ! Soyez rassurés chers kanasiens, votre souffrance et votre haine est en train d'alimenter Hatchiyak, le bourreau des saiyens. Un alarme résonna sur une machine voisine, Raishi flotta jusqu'à le moniteur. - Un problème avec une puce ? C'est la numéro 16, le saiyen, hein ? Elle a été détruite ? Qui ? Les dernières informations disent qu'il a trouvé deux saiyens, un mâle et une femelle, ces sauvages ont du progresser... Et le lieu ? Irul ? Irul ! Saletés de diplomates ! Vous avez fermé les yeux sur notre extermination et vous osez accueillir ces saiyens ! Bande de traitres ! Très bien... Puisque vous semblez tenir à ces saiyens, vous allez mourir avec eux ! Alawen regarda sa boule de cristal, les informations sur Raishi ne lui plaisait guère. - Et ça ne va pas plaire à Lichti, si je lui dis tout maintenant elle risque de piquer une crise d'hystérie. Je crains devoir ne rien lui dire en espérant qu'elle apprenne la véritable nature de Raishi le plus tard possible. L'image de la planète Irul recouverte par le gaz destron était sur la boule de cristal. - Ça ne doit pas arriver. - On aura un kwakwak entier ce soir. Dit Lichti. - Ouais ! Dit Reishi. - Il doit peser deux fois lourd que vous deux réunies. Je me demande toujours où vous mettez tout ça. Alawen apparut dans le salon. - Désolée d'arriver comme ça mais on doit y aller maintenant, j'ai repéré notre ennemi. - Ça ne peut pas attendre ? On ne peut pas y aller après le repas ? - Désolé Lichti mais non. - Drôle de journée aujourd'hui. Dit Alathorn - Oui, j'ai la flemme de cuisiner, ça te dirait un resto ? Dit Eolin. Alawen et Lichti apparurent devant les deux iruliens. - Suivez nous, c'est urgent. Mairry soupira en voyant l'énorme volaille à cuire. - Ce sera la première fois qu'on aura des restes. On dirait qu'on sera que tous les deux ce soir Reishi. Reishi ? - Nous sommes sur la planète Kanasia, le docteur Raishi va partir vers Irul dans vingt minutes environ, voici le plan, nous... Le visage d'Alawen passa de la surprise à la colère en quelques secondes. - Une minute. L'oracle marcha vers un gros rocher et passa derrière. - Pas la peine de te cacher, je sais que tu es là ! Alawen revint en tenant Reishi par la queue. - Heu, bonsoir. Dit la fillette gênée. - Je suppose que tu lui a tout raconté et que Goku lui a appris le transport instantané. - Tu as réussi à nous repérer d'aussi loin, impressionnant. Je suis fière de toi... Lichti s'interrompit quand elle sentit le regard assassin d'Alawen posée sur elle. - Ta fille nous suit dans un endroit dangereux et tu la félicites. Bravo, belle éducation. - Heu, ce n'est pas ce que tu crois maman, j'ai juste trouvé remarquable qu'elle puisse repérer notre énergie aussi loin. - C'est quand qu'on affronte les hommes gaz ? Demanda Reishi. A suivre...


Accéder directement à la page :


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179