menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu
FAN MANGA DBZ          Le site des fan-mangas sur dragon ball           114 fan-mangas en ligne           france italie allemagne brazil portugais facebook twitter facebook


Manga se passant dans un
univers alternatif
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


les cross over
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Autres fan Mangas
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Manga se passant avant ou
pendant Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant
après Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant pendant
ou après DBGT
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga

Lichti la cinquième survivante

Fanfic par Vicabouc

Chapitre 8 : Retour sur Irul Partie 1 : une lettre Alawen rentra furieuse chez elle. - Olorin m'a mise à la porte, je pensais que je pouvais lui faire confiance ! L'oracle était déçue par l'attitude de son précepteur, ce dernier avait écourté leur entretien au moment où elle avait parlé de ses pouvoirs psychiques, prétextant une surcharge de travail. Alawen vida son sac à main et aperçut une enveloppe. Intriguée, elle l'ouvrit. - C'est l'écriture d'Olorin, il l'a glissé dans mon sac ? « Chère Alawen, si tu as cette lettre entre tes mains, cela signifie que tu souhaites avoir des réponses sur tes pouvoirs psychiques et que tu as voulu m'en parler au conseil d'Irul. Tu dois savoir que les murs du conseil ont des oreilles, des oreilles malveillantes... » Lichti sortit de la douche et enfila un peignoir. Elle se dirigea vers sa chambre, ouvrit un tiroir de sa commode puis fronça les sourcils. - Eolin, où sont passés mes pantalons ? - Je les ai caché, il y a une tenue pour toi sur ton lit. - Très drôle ! Je ne porterai pas ça. - Pourquoi je suis sûre que ça t'irait bien. - Je ne porterais pas de jupe ! En tant que saiyenne, c'est une humiliation de porter ce machin. - En tant que saiyenne ? Tu ne connais presque rien de ton peuple. C'est une excuse bidon ! La sonnette interrompit la dispute, Eolin ouvra la porte, c'était ses parents. - Bonjour ma puce. Dit Saluman. - Bonjour, oh ! Lichti ! On a enfin trouvé un moyen de te libérer du sort ! S'exclama la mère d'Eolin. Tu vas reprendre ta collocation avec Eolin ? - Oui. - Bonjour Lichti, j'aimerais te parler en privé. Intervint le conseiller d'Irul. - Fais attention Lichti, te promener en peignoir devant mon mari pourrait être dangereux. C'était un coureur de jupons dans sa jeunesse. Plaisanta la mère d'Eolin. - Aladriel ! Protesta Saluman gêné. - Maman ! S'exclama Eolin ulcérée. - Vous n'avez aucun humour tous les deux, tel père, telle fille. Viens Eolin, on va laisser nos deux tourtereaux discuter. Le conseiller poussa un soupir et tendit une enveloppe à la saiyenne. - Qu'est ce que c'est ? - Tu es officiellement intégrée à la garde d'élite d'Irul, j'ai approuvé ta candidature. - Je ne pensais pas que vous accepteriez aussi facilement. - Je suis assez adulte pour reconnaître que je me suis trompé à ton sujet. Cependant, j'aurais une question délicate à te poser : as tu l'intention d'avoir des enfants ? - D'abord ma mère et maintenant lui, il croient que je vais violer le premier homme qui passe ou quoi ? Pensa la saiyenne. Pourquoi cette question ? Demanda-t-elle. - Même si tu as aucune intention belliqueuse, ce ne sera peut être pas le cas de tes enfants. La puissance d'un demi saiyen est phénoménale, j'ai vu, grâce à Alawen, Son Gohan en action. Les accès de colère de cet enfant sont effrayants. Je ne suis pas sûr que Goku puisse l'arrêter quand il sera adulte. Le regard de la saiyenne se durcit. - L'espace d'un instant j'ai cru que vous aviez changé. Je ne sais pas si un jour j'aurai des enfants mais au cas où ça arriverait vous serez le dernier informé. Cessez de chercher des dangers imaginaires partout, Irul s'en portera mieux. - Je savais que tu allais mal le prendre mais je dois savoir... - Bien, Lichti a toujours son peignoir sur elle, tu as réussi à te contrôler mon chéri. Vous avez fini de discuter tous les deux ? Demanda Aladriel. - Oui. Répondit la saiyenne en se levant. Alawen désintégra la lettre avec un kikoha. Elle avait appris des choses que finalement elle aurait voulu ne pas savoir. - Restons positive, au moins, cette lettre ne confirme pas que je suis le fléau de Bojack. Récapitulons : les oracles ordinaires n'ont pas de pouvoirs psychiques. Seuls moi et Saulon, un des criminels les plus recherchés d'Irul possèdent ce pouvoir. L'oracle poussa un soupir. - Cela fait froid dans le dos de savoir qu'Alastar projetait de m'assassiner quand j'étais enfant. Il y a de fortes chance que l'homme que j'ai rencontré sur Namek soit Saulon. Alawen sursauta en entendant la sonnette, elle se dirigea vers la porte et l'ouvrit. - Bonjour ! Dit Eolin. Lichti était derrière l'irulienne et semblait à la fois furieuse et gênée, intriguée l'oracle l'observa plus en détail. - Tu, tu portes une jupe ! S'exclama l'oracle. - Je n'ai jamais été aussi humiliée. Dit la saiyenne. - Arrête de faire ta gamine, il est temps d'assumer ta féminité. Répliqua Eolin. - Elle a raison Lichti. Dit Alawen. - Cela tombe bien que vous dites cela car vous nous accompagner faire du shopping. Dit Eolin. - Hein ? Quoi ? - Vous avez besoin d'avoir des vêtements plus sexy sinon vous resterez célibataire Dame Alawen. A suivre...


Accéder directement à la page :


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179