menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu
FAN MANGA DBZ          Le site des fan-mangas sur dragon ball           114 fan-mangas en ligne           france italie allemagne brazil portugais facebook twitter facebook


Manga se passant dans un
univers alternatif
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


les cross over
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Autres fan Mangas
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Manga se passant avant ou
pendant Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant
après Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant pendant
ou après DBGT
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga

Lichti la cinquième survivante

Fanfic par Vicabouc

Chapitre 20 : les fantômes du passé Partie 1 : une phobie cachée Un garde d'élite d'Irul fut repoussé violemment contre le mur. - Inutile de résister, Irul est à nous. - Oui, nous allons faire ce que Cold n'a jamais osé faire, prendre votre pitoyable planète. - Qui êtes vous ? Demanda le garde. - Je suis Abo ! Dit le nabot bleu. - Et je suis Cado. Dit le nabot rouge. Une ombre apparut derrière les envahisseurs. - Et nous serons les prochains empereurs de l'univers, à genoux devant... L'ombre se servit de ses poings pour frapper les nabots qui s'enfoncèrent dans le sol. Quoi ? C'est tout ? Quand j'ai appris qu'une paire de voyous mettait en difficulté la garde d'Irul, j'ai cru que j'allais avoir du challenge. Dit Lichti. - Toi, Alathorn et Eolin, vous êtes beaucoup plus fort que le reste d'Irul. Je crois qu'il y a peu d'êtres capable de rivaliser ne serait ce quelques secondes avec vous. Abo et Cado surgirent des trous en hurlant. - Comment as tu osé ? - Tu es morte ! Les deux aliens frappèrent la saiyenne qui ne sembla rien sentir. - Je pourrais t'entrainer toi et les autres si vous voulez. Proposa Lichti comme si de rien n'était. - Non merci, je préfère progresser à mon rythme (et je tiens à ma vie). - Hum ? Qu'est ce que tu as dis à la fin ? Je n'ai pas compris. - Rien du tout. Heu, ils ne te gênent pas ? Demanda le garde ne désignant Abo et Cado qui continuaient à frapper Lichti. - Eux ? Pas du tout. - Elle se moque de nous en plus ! Abo, on s'unit pour la vaincre ! - Vous n'avez pas compris que... Lichti se tut quand elle vit que les deux aliens avaient fusionné pour former un être massif et obèse. - Je suis Abocado ! En nous unissant, nous devenons plus puissants que Freezer. - Transformé ou non transformé ? - Le seigneur Freezer pouvait se transformer ? Je ne savais pas. Bah, la différence de puissance ne devait pas être grande. Prépare toi à subir ma colère. - Comme ce va être la fin de mon service, je vais faire vite. - Tu crois que ce sera facile pauvre folle, tu n'as aucune... Lichti se transforma en super saiyenne et frappa le gros alien. - Chance... Dit Abocado avant de s'écrouler. Abo et Cado se séparent et se tordirent au sol. - Quel genre de monstre es tu ? - Je suis la super saiyenne. - Aaaah ! Je croyais que ce n'était qu'une rumeur ! - Comment Freezer est mort à votre avis ? - On se rend, pitié épargnez nous ! Le duo d'aliens envoyé en prison, Lichti se changea en vitesse. - Fichu paperasse ! J'ai terminé en retard à cause de ces deux là. La saiyenne fonça à grande vitesse vers sa maison. - Je suis rentrée, deux abrutis m'ont empêché de finir à l'heure. Mairry ? Tu es là ? - Dans le salon. L'irulien prenait le gouter avec Reishi. - Bonne journée ? - Paperasse, paperasse, et toi ? - La routine. Lichti s'intéressa à sa fille à présent âgée de dix ans, elle lisait un livre. Mairry lui avait transmis le goût de la lecture. - Qu'est ce que tu lis ? - Une histoire sur une maison hantée. Lichti se raidit. - Tu... Tu n'es pas un peu jeune pour lire ce genre de chose ? - Ce sont des livres pour enfants, chair de varga, c'est des histoires fantastiques qui font un peu peur mais rien de sérieux. Expliqua Mairry. - Ça parle d'une famille qui emménage dans une nouvelle maison. Elle est hantée par le fantôme d'une petite fille. Le garçon est le premier à la voir mais personne ne le croit. Mais les choses s'aggravent quand le fantôme possède sa petite sœur. Maman ? Ça va ? Tu es pâle tout d'un coup. - Tout va bien, j'ai... des trucs à faire, je dois y aller. - Mais maman et le gouter ? - Je n'ai pas faim. Lichti se réfugia dans sa chambre, son estomac gronda bruyamment. - J'ai faim, pourquoi Reishi s'intéresse à ce genre de chose ? - Tartine ? Mairry était rentré dans la chambre tenait de la nourriture dans ses bras. - Oh merci chéri. Dit Lichti en dévorant ce qu'avait apporté son mari. - Tu sais, on pourrait parler de ta peur du surnaturel et des fantômes. Lichti manqua de s'étouffer et regarda Mairry avec surprise. - Je ne sais pas de quoi tu veux parler. - On vit ensemble depuis un bon moment, j'ai remarqué ces choses tu sais. J'ai vu que tu inventais des prétextes dès qu'Eolin proposais de voir un film d'horreur traitant de ce sujet. Tu as même refusé d'accompagner Reishi dans un train fantôme au parc d'attraction. Tout le monde a au moins une phobie, tu n'as pas à avoir honte. Lichti resta silencieuse. - Tu veux vraiment pas m'en parler. - Très bien, ça a commencé quand j'avais onze ans, j'étais allé dormir chez Eolin, ses parents étaient allé à une soirée... - Tada ! Dit fièrement Eolin en agitant un boitier. - C'est quoi ? - Le manoir de l'enfer, il paraît que c'est le meilleur film de fantôme qui existe ! - Mouais, ma mère n'aimerait pas que je vois ce genre de film. - Et alors elle n'est pas là. - Et puis c'est marqué que c'est interdit aux moins de vingt ans (l'age de la majorité chez les iruliens). - Que se passe-t-il ? Aurais tu peur Lichti ? - Bien sur que non mais... - Allez ! On a combattu un thrull ensemble, on n'est plus des bébés. Saluman et sa femme Aladriel finirent par rentrer de leur soirée. - J'espère qu'elles n'en ont pas profité pour se coucher trop tard. Je crains que cette saiyenne finisse par avoir une mauvaise influence sur notre petit ange. Dit le conseiller. - Je crois que c'est plutôt le contraire qui risque d'arriver, notre Eolin peut être un petit démon par moment. Je vais monter voir si elles sont couchées. Aladriel monta à l'étage puis revint peu de temps après. - Comme c'est mignon, elles dorment dans le même lit. Si Aladriel aurait mieux regardé, elle aurait vu deux fillettes tremblantes sur les couvertures. Mairry pouffa. - Je le savais ! C'est pour ça que je ne voulais en parler ! Dit Lichti en rougissant. - Désolée chérie, je n'aurais pas du. Il faut essayer de dédramatiser, ce n'était qu'un film. - Oh non, ce n'était pas un film, c'est la chose la plus diabolique que j'ai vu. Ce truc, ce fantôme il rentrait dans le corps des gens, ils pourrissaient et ils mourraient et on pouvait pas le frapper car c'était un fantôme et, et... - Chut... Du calme, ce film t'a terrifiée car tu n'étais qu'une enfant mais je suis sure que si tu le voyais maintenant... - Non ! Pas question ! Je refuse de revivre une expérience aussi terrifiante... Le téléphone sonna, Lichti cria. - Du calme, tout va bien, allo ? Salut Alathorn... Lichti ? Elle est là... Je te la passe... - A, allo ? Oui... J'ai terminé le service, tu ne pourrais faire ça tout seul... Qui ? C'est vraiment lui ? Ok, je viens tout de suite. Désolé Mairry, une urgence. Lichti arriva au grand hôpital de Lynk, Alathorn et Eolin l'attendait. - Que s'est il passé ? - Un vaisseau s'est approché de l'atmosphère d'Irul, il ne répondait pas aux appels de la tour de contrôle du spacioport. Nos vaisseaux l'ont intercepté et sont rentré à l'intérieur. Tous ses habitants étaient inconscients, on les a amené ici. Les docteurs ont diagnostiqué une intoxication par voie respiratoire. Il était avec eux. Lichti entra dans une chambre, Radditz était dans un lit et était mis sous assistance respiratoire. A suivre...


Accéder directement à la page :


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179