menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu
FAN MANGA DBZ          Le site des fan-mangas sur dragon ball           114 fan-mangas en ligne           france italie allemagne brazil portugais facebook twitter facebook


Manga se passant dans un
univers alternatif
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


les cross over
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Autres fan Mangas
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Manga se passant avant ou
pendant Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant
après Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant pendant
ou après DBGT
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga

Lichti la cinquième survivante

Fanfic par Vicabouc

Chapitre spécial : N'cha ! Le Roi Vegeta attendait fébrilement la naissance de son enfant. - Un garçon ! Je veux un garçon ! L'infirmière alien sortit enfin de la salle d'accouchement. - Félicitations votre majesté, c'est une fille. - Et merde ! Une princesse à la place d'un prince... Qui pourrait croire qu'une personne différente puisse changer le destin d'un univers ? Et pourtant... Des saiyennes épargnées à la place des saiyens, un oracle choisissant un garçon, une mère emmenant sa fille récemment née en mission et la planète Terre se retrouve sans protecteur, jusqu'à ce jour : Senbei manipulait des petites pièces avec une pince à épiler. - Doucement, ceci réclame de la concentration et de la minutie. Le savant reçut une balle à l'arrière de la tête. Il se massa le crane et fixa la jeune fille et l'enfant volant qui jouaient dans la pièce. - Arale ! Gatchan ! On ne joue pas avec une balle de tennis dans la maison ! - Ok docteur ! - Ces gamins me rendront fou... De la minutie et... Senbei reçut une boule de bowling sur le crane. Il se massa en pleurant l'énorme bosse qui était apparue à l'arrière de sa tête pendant qu'Arale et Gatchan se marraient. - Dehors ! Je ne veux pas vous revoir avant la fin de la journée ! - Une dernière patrouille et on pourra rentrer chez nous, j'espère qu'on ne va pas rencontrer cette dingue d'Arale. Dit le grand policier moustachu. - Arrête ! Tu vas nous porter la poisse. Dit son collègue de couleur. - Vroum ! - Ahh ! Tu n'aurais pas pu la fermer ! Les policiers terrifiés se prirent dans les bras tandis que la fillette fonçait sur leur voiture. Elle s'arrêta soudainement à un mètre d'eux. - Hoyoyo ? Le robot venait d'apercevoir une espèce de météore qui volait dans le ciel. Intriguée, elle attrapa un gros rocher et le lança pour faire tomber l'objet volant. La pierre fit mouche et le météore chuta sur une autre partie de l'ile. Arale courut vers le lieu du crash. - Ouf, on l'a échappé belle cette fois. Dit le policier de couleur. - Hoyo, j'allais oublier. Arale fit demi tour et fracassa le véhicule des flics. - Je me disais bien que c'était trop beau pour être vrai. Dit le grand policier à présent débraillé. Le météore était en fait un pod spatial, sa porte tomba et une fillette aux cheveux longs en épis sortit en titubant. - Pour une première mission, ça commence mal. Que s'est il passé ? J'ai heurté un matéo, un météa, un moété, une étoile filante sans doute. La fillette épousseta son armure et retira son monocle. - Il n'a pas l'air cassé, c'est déjà ça ! - N'cha ! - Kya ! Cria la fillette en sursautant. Oh, une terrienne et un bébé volant, mes premières victimes, les terriens sont des créatures faibles à priori, je ne devrais pas avoir de problèmes. Voyons un peu sa puissance... Hein ? Le scouter n'affiche rien, il a du se détraquer pendant sa chute. - Comment tu t'appelles ? - Tu veux connaître le nom de ton meurtrier ? Très bien, je m'appelle Reishi et... - Enchantée Lichti ! -Reishi ! Pas Lichti ! - Ok Lichti ! - T'es sourde ou quoi ? Rei... - Li... - Shi. - Chti. - J'abandonne... Elle va bientôt mourir de toute façon, ça sert à rien de... - Cadeau ! Dit Arale en déposant quelque chose de chaud sur la tête de Reishi. - Hé ! Ne mets rien dans mes cheveux sans ma permission ! Une minute, cette odeur... Non... Ne me dis pas que c'est... La saiyenne prit la chose molle dans ses cheveux avec des mains tremblantes et la porta à son regard. C'était bien ce qu'elle craignait : c'était un caca. Un grand cri d'horreur résonna dans le village. La saiyenne se lava énergiquement les cheveux dans une rivière. - Elle va me le payer ! Elle va souffrir ! Elle va connaître l'étendue de la cruauté des saiyens ! Ouf, je crois que c'est bon. Hein ? Où est mon scouter ? Je l'avais posé à coté de moi. Reishi chercha du regard son appareil et vit que c'était Arale qui le portait. Gatchan sortit une pancarte où il était inscrit « Bejita what does the scouter say about her power level ? » - It's over nine thousand ! Dit le robot en broyant l'appareil. - Gaaah ! Mon scouter ! Je vais t’arracher la tête ! - Comme ça ? Demanda le robot en décrochant sa tête. Un second cri d’horreur résonna dans le village. - Je… Je ne savais que les terriens pouvaient faire ça. - Oh ? Elle a fait pipi dans sa culotte. - C’est de ta faute ! Il ne fallait pas me faire aussi peur ! - Elle a fait pipi dans sa culotte ! Elle a fait pipi dans sa culotte ! - Ta gueule ! Espèce de §%ù£µ !¨¨ à lunettes ! - Oh ! Un gros mot, ce n’est pas bien ! - Et alors ? Je suis une mercenaire sans foi ni loi ! Je fais ce que je veux. - Il va falloir rincer la bouche avec du savon ! Arale empoigna la saiyenne et commença à laver méthodiquement la bouche avec du savon de Marseille. - Pouah ! Tu as osé et… D’où sors-tu ce savon ? - Hi hi hi ! Ses dents brillent maintenant ! - Quoi ? Ah oui, c’est vrai. Dit Reishi en s’observant dans un miroir. Heu… Qu’est ce que je fais ? Pourquoi je rentre dans son jeu ? La saiyenne fit un saut en arrière. - Crève !  Reishi tira une multitude de kikohas et ne s’arrêta que quand un épais nuage de poussière fut formé. - Ah… Ah… Elle doit avoir son compte maintenant. - A mon tour ! Dit Arale. - Quoi ? C’est impossible ! La saiyenne esquiva de justesse une crotte. - Pluie de cacas ! - Argh ! Kya ! Arrête de jeter ces trucs sale dégelasse ! Reishi esquiva les excréments en poussant des cris de panique. - Ah… Ah… Ah… J’ai tout évité… Ha ha ha ! Tu m’as manqué, na ! Dit la saiyenne en tirant la langue. Malheureusement pour Reishi, Arale avait caché un dernier caca derrière le dos. Elle le lança vers la saiyenne qui reçut l’excrément en pleine figure. Un troisième cri d’horreur résonna dans le village. Après avoir lavé son visage dans la rivière, Reishi regarda avec fureur Arale qui riait. - J’en ai assez ! Je vais te tuer ! Cria la saiyenne en fonçant vers le robot. - Vroum ! Dit Arale en courant. On entendit le bruit d’un impact, Reishi fut expulsée vers l’espace, elle ricocha sur la lune puis sur un satellite et elle tomba la tête la première vers son point de départ. Elle créa un énorme trou en tombant. - Hi hi hi ! Encore ! Encore ! Hoyo ? Chez les Norimaki, Senbei bandait la tête de la saiyenne. - Je t’avais déjà dit de ne pas jouer aussi brutalement ! Pauvre petite… Par contre, c’est la première fois que je te vois au village des pingouins. Tu viens d’où ? - Je ne sais. Répondit la fillette en souriant. - Ah… Où sont tes parents ? - Je ne sais pas. - Heu… Comment tu t’appelles ? - Je ne sais pas. - Oh non ! Le choc à la tête l’a rendu amnésique ! Que faire ? Dit Senbei. - Elle a dit qu’elle s’appelle Lichti. Intervint Arale. - Ah ? Si tu le dis, ce doit être vrai. Dit la saiyenne. - Nous ne sommes pas plus avancés. Comme tu as perdu la mémoire par la faute d’Arale, tu resteras chez moi le temps que tu guérisses. Tope-la ? Dit Senbei en tendant ses mains. - Tope-la ! Lorsque la saiyenne tapa sur les mains du docteur, ce dernier fut projeté contre le mur. Lichti regarda successivement le savant et ses mains. - Ouah... Je suis forte. - D’où sort cette gamine ? Demanda Senbei hébété. - Heureusement pour les terriens, Lichti ne retrouvera jamais la mémoire, la Terre a enfin son protecteur. Dit Alawen en éteignant sa boule de cristal. - Qu’est ce tu regardes maman ? - Rien... Kakarotto ! Habille-toi ! - Mais maman, je viens de sortir du bain ! - Ce gamin n’a aucune pudeur, c’est désespérant. Fin


Accéder directement à la page :


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179