menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu
FAN MANGA DBZ          Le site des fan-mangas sur dragon ball           114 fan-mangas en ligne           france italie allemagne brazil portugais facebook twitter facebook


Manga se passant dans un
univers alternatif
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


les cross over
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Autres fan Mangas
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Manga se passant avant ou
pendant Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant
après Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant pendant
ou après DBGT
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga

Lichti la cinquième survivante

Fanfic par Vicabouc

Chapitre 20 : Les fantômes du passé Partie 9 : possession Le fantôme rentra dans le corps de Lichti qui hurla de terreur. Pour Raishi, c'était la seconde fois qu'il possédait un être intelligent doté d'une conscience. Le premier était un tsuful qui n'avait peu résisté. L'homme, Grass, avait une faiblesse cardiaque et être confronté à quelque chose qu'il ne pouvait expliquer et comprendre l'avait achevé. Le tsuful était littéralement mort de peur. La saiyenne adulte était par contre robuste et en bonne santé. La possession serait sans doute plus difficile mais les options de Raishi étaient limitées. Il aurait pu entrer dans Hatchiyak et le laisser se nourrir de sa haine mais il ignorait ce qui se passerait ensuite. Allait il rester prisonnier du corps de sa création ? Allait mourir une seconde fois, définitivement cette fois ci ? Il avait trop de risques, il voulait voir la race saiyenne s'éteindre de ses propres yeux. Il ne lui restait plus que cette solution, posséder la saiyenne adulte pour attaquer les autres. Les données montraient qu'elle était la puissante du groupe, il se servira d'elle pour tuer les autres, il créera une nouvelle sphère pour redevenir matériel et enfin il ouvrira son ventre et il la regardera se vider de son sang. Cependant, il restait le plus difficile à faire, la posséder. L'esprit de Lichti en proie à la peur et la panique bien que plaisant à observer pour Raishi était difficile à contrôler. - Tu vas te soumettre bon sang ! La saiyenne se calma soudainement, Raishi avait pris le contrôle. - Que s'est il passé ? Je n'entends plus aucune pensée. Perplexe, le fantôme tata la poitrine de son nouveau corps. - Son cœur bat toujours... Bizarre... A moins que... Elle a du perdre connaissance. - Lichti ! Cria une voix dans le couloir. Alawen, Eolin, Alathorn et Reishi entrèrent dans les toilettes, Lichti était debout et leur tournait le dos. - On t'a entendu crier, tout va bien ? Demanda Alawen. La saiyenne resta silencieuse. - On va te faire sortir du vaisseau, ne t'inquiète pas, on se charge du reste. Dit Alathorn. Reishi s'approcha de sa mère, elle sentait que quelque chose clochait. - Tout va bien ? Alawen savait aussi que quelque chose n'allait pas. Ses pouvoirs étant parasités par la présence des nombreux souvenirs des morts, elle ne pouvait savoir exactement ce qu'il se passait. Lichti tourna la tête. En voyant son visage, l'oracle comprit immédiatement. - Reishi, éloigne toi d'elle ! La saiyenne donna un violent coup de pied à sa fille qui fut projeté en arrière. - Ça va pas ? Qu'est qui... L'irulien eut un hoquet de surprise en voyant le visage de son amie : les traits du visage déformés par la haine, un regard dément et un sourire prédateur. - Maman ? On dirait quelqu'un de différent. Dit Reishi sous le choc. - Merde, Raishi a réussi à la posséder. Ça fait la troisième fois que ça lui arrive, on dirait vraiment qu'elle le fait exprès. Dit Eolin en commençant son chant d'exorcisme. Un tir de Lichti l'interrompit. - Oh non, je ne te laisserais pas chanter. Dit la saiyenne avec une voix rauque. - Sors de maman ! Cria Reishi en fonçant vers la possédée. Cette dernière esquiva les attaques et saisit la fillette à la gorge. - Tu vas mourir des mains de ta mère. Dit Raishi en l'étranglant. Poussant un râle, Reishi se transforma et leva les bras pour les abattre sur ceux de Lichti. - C'est ça, brise les bras de ta maman. Les yeux de Reishi s'agrandirent, elle sembla hésiter à attaquer. Les iruliens se précipitèrent vers les deux saiyennes. Raishi voulut briser la nuque de la fillette mais quelque chose en lui l'en empêcha. Alawen donna un coup de poing à Lichti qui lâcha Reishi. L'oracle poussa un cri de surprise en voyant le nez de sa fille saigner. - Je suis désolée. Dit elle choquée. Alawen tremblait, elle savait que Raishi contrôlait sa fille mais... - C'est différent d'un entrainement, ça n'a rien d'amical. Il s'agit de faire sciemment du mal à Lichti, je ne peux pas le faire. Dit Alawen. - Moi non plus, je ne peux pas faire du mal à maman. Dit Reishi. La saiyenne possédée se releva. - Que s'est il passé ? On dirait qu'inconsciemment elle m'a empêché de tuer sa fille. Ces abominations ont un instinct maternel ? Non, c'est absurde. Raishi vit qu'Alathorn lui faisait face. - Dans ce cas, laissez moi faire. Eolin lui emboita le pas. - Non, il vaut mieux que tu gardes ton énergie pour l'exorcisme. Je m'en charge. Désolé Lichti mais je vais devoir t'amocher. - Ce ne sera pas aussi facile que tu le crois irulien. Un coup de poing fit traverser Lichti plusieurs murs. - Quoi ? - Alors vieux spectre, tu as dit quoi tout à l'heure ? La saiyenne possédée vit avec stupeur qu'Alathorn se trouvait à coté de lui. Raishi tenta de le frapper mais l'irulien esquiva. - Posséder la plus puissante d'entre nous est un bon plan sur le papier. Lichti augmenta son énergie dans le but de se transformer mais ses cheveux restèrent bruns. - Le super saiyen ? Il ne suffit pas de rassembler de l'énergie, il faut aussi un équilibre de l'esprit. Je crains que tu as choisi la mauvaise personne à posséder. - La ferme ! Cria Raishi en attaquant. - Ton plan a plusieurs failles. Un, tu es dans un corps que tu ne connais pas, tu ne peux exploiter toutes ses capacités, deux, ton style de combat est scolaire. Tu n'as aucune chance de vaincre un guerrier aguerri comme moi. Angel halo ! Entouré de son aura, Alathorn frappa violemment la saiyenne à de multiples reprises. Incapable de parer les attaques, Raishi finit par s'écrouler. - Je ne peux plus bouger. Alathorn eut un pincement au cœur en voyant la saiyenne blessée. - Tu m'as obligé à frapper ma meilleure amie, tu me le paieras au centuple. - Comment ? En tuant ce corps ? Demanda Raishi en ricanant. - Je me charge de t'envoyer en enfer. Dit Eolin. Tu ne l'as pas loupé... Au fait, si Lichti est ta meilleure amie, je suis quoi alors ? - Tu es celle avec qui je voudrais passer le restant de mes jours. Eolin devint écarlate. - Quoi ? Qu'est ce que tu racontes idiot ? On est des amis qui... couchent ensemble... Mais ça veut rien dire car ce ne gâche pas notre amitié et... Le visage de Lichti se décrispa soudainement, la saiyenne ferma les yeux et sembla dormir. - Rah ! Il est parti, c'est de ta faute ! Pesta l'irulienne. Alawen et Reishi étaient restés en retrait et attendaient avec angoisse l'issue du combat. Elles virent Alathorn revenir avec Lichti dans ses bras. - Maman ! Elle va bien ? - Elle est juste évanouie. - Tu... avais vraiment besoin de la mettre dans cet état ? Demanda Alawen choquée par les blessures de Lichti. - Je n'ai pas eu le choix, Raishi nous a échappé. Il faut envoyer Lichti se faire soigner, Reishi, tu peux l'envoyer chez toi. Ton père se chargera du reste. Après un moment d'hésitation, la fillette se téléporta avec sa mère. Mairry tournait et virait dans la maison. Sa fille avait osé lui fausser compagnie, il était partagé entre la fureur et l'angoisse. Il se précipita vers l'entrée quand il sentit l'énergie de sa fille. - Où étais tu ? Ne me refais plus jamais ça. Je te jure que... Lichti ? Lichti ! Qu'est ce qu'il lui est arrivé ? Raishi fixait sa création. - Je crains que je n'ai plus le choix. S'il faut que je disparaisse pour que ma vengeance soit accomplie, soit ! J'accepte mon destin, nourris toi de ma haine Hatchiyak ! A suivre...


Accéder directement à la page :


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179