menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu menu
FAN MANGA DBZ          Le site des fan-mangas sur dragon ball           114 fan-mangas en ligne           france italie allemagne brazil portugais facebook twitter facebook


Manga se passant dans un
univers alternatif
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


les cross over
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Autres fan Mangas
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Manga se passant avant ou
pendant Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant
après Dragon ball
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga


Mangas se déroulant pendant
ou après DBGT
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga
fanmanga

Lichti la cinquième survivante

Fanfic par Vicabouc

Chapitre 20 : les fantômes du passé Partie 8 : hystérie - Lichti, qu'est ce qu'il t'arrive ? Demanda Eolin de plus en plus intriguée. La saiyenne ne répondait pas, elle fixait le fantôme en tremblant. - Aurais tu peur de moi saiyenne ? - Nnn... non. Dit Lichti. Raishi flotta vers la saiyenne qui recula. - Hé, laisse la tranquille ! Cria Alathorn. L'irulien voulut saisir le bras du fantôme mais sa main passa au travers, Alathorn retira immédiatement sa main en la secouant. - Brr, c'est glacé ! Alawen laissa tomber les sphères et visa le docteur. - Tempus stasis ! Le kikoha traversa Raishi. - L'énergie temporelle lui fait rien, Eolin, un exorcisme ! Le fantôme s'immobilisa et regarda en arrière, il vit l'irulienne entonner un chant. - Kya ! Ne m'approche pas ! Cria soudainement Lichti en bombardant Raishi. Les tirs traversèrent le savant et touchèrent ses amis, Eolin dut arrêter son rituel pour se protéger. - Arrête idiote, tu nous tires dessus ! Cria Alathorn. Alawen arriva derrière Lichti et la ceintura. - Je la tiens, Eolin, l'exorcisme, vite ! Elle a une sacrée force, je ne vais pas tenir longtemps ! Quand Raishi se rendit compte que le rituel allait recommencer, il eut un mouvement de recul et il se rapprocha dangereusement de Lichti qui poussa des hurlements hystériques et se débattit violemment. - Du calme, je vais t'éloigner de lui, ouargh ! En se débattant, la saiyenne venait de donner un violent coup de pied au tibia à sa mère qui relâcha brièvement son étreinte. Lichti parvint à se libérer et bouscula brutalement Alawen pour courir vers la sortie en hurlant. - Oh mon dieu, est ce que ça va ? Demanda Eolin qui oublia son exorcisme. Raishi profita de ce moment de battement pour traverser le sol et disparaître. - Enfui... Dit Alathorn. L'irulien donna sa main à l'oracle pour l'aider à se relever, en se mettant debout Alawen poussa un cri de douleur. - Qu'est ce qu'il y a ? - Ma jambe, elle me fait mal. - Faites voir. Reishi regardait la sortie en silence, sa mère, d'habitude si courageuse, était sortie en hurlant de terreur. - Qu'est ce qu'elle a ? Demanda la fillette. - Ta mère a fait face à sa plus grande peur, les fantômes. Expliqua Alawen. - Les fantômes ? D'où elle sort cette phobie ? Demanda Eolin. - A ton avis ? Le manoir de l'enfer, ça te dit rien ? - Le film ? Bons effets spéciaux mais le scénario est classique, oh... Ça ne vient tout de même pas de là quand même ? Eolin se sentit mal à l'aise, Alawen la fixait sévèrement. - Donc ce qui arrive maintenant est un peu ma faute... - Passons, et ma jambe ? - Je crois que c'est cassé. - Zut, ce n'est pas le moment. - Bah, On n'a qu'à repérer Raishi et tout rentrera dans l'ordre. - C'est plus difficile que tu le penses Alathorn, les fantômes par leur nature de mort vivants, ne dégagent aucune énergie vitale, ils sont impossibles à repérer. - Aille, et il était sorti du vaisseau ? - Sur ce point, il y a aucun risque, les fantômes ne peuvent s'éloigner du lieu de leur mort. - Ah bon ? Qu'est ce qui se passe s'ils essaient de le faire ? - La théorie la plus répandue est qu'ils sont aspirés par les forces de l'au delà. - Qu'est ce qu'on fait alors ? - Dame Alawen, vous pouvez le repérer avec la voyance ? - Je vais essayer. Le kanasien voyait ces singes géants dévaster sa ville, il ne savait pas s'il pouvait lutter contre de tels monstres mais il devait essayer. Il tira sur le singe le plus proche et il le blessa légèrement au museau. Le singe regarda le kanasien avec haine, il leva son pied et l'écrasa. Alawen regarda les alentours avec surprise. - Ça va pas ? Demanda Reishi. - Je vais réessayer. Kakao se releva, ses réacteurs de propulsion était à présent hors service, une explosion retentit à coté de lui. La tête de Daizu roula jusqu'à ses pieds. - On va tous mourir... Comme pour confirmer ses dires, un colosse roux se posa devant lui. - Recoome kick ! Alawen secoua la tête. - Ce vaisseau contient trop de souvenirs, ça parasite mes visions. - On fait quoi alors ? - Il faut déjà faire sortir Lichti de ce vaisseau... Dans une autre partie de SSX9001, une porte vola en éclat, Lichti entra dedans et l'observa, c'était les toilettes. - Pas là non plus, où est la sortie ? Je me suis perdue. La saiyenne tomba à genoux et pleura longuement. Elle finit par reprendre son calme, elle avait à présent honte. - Tout le monde sait maintenant... Eolin ne va pas me lâcher, elle va se moquer de moi. Et Reishi, je lui ai donné une image pitoyable de moi. Que doit elle penser de sa mère maintenant ? Lichti se regarda dans le miroir, elle avait la mine défaite. - Je suis vraiment pâle... Le visage du reflet se décomposa soudainement, il surgit du miroir et saisit Lichti par les épaules. - Tu ne quitteras pas ce vaisseau en vie. La saiyenne hurla et tomba à la renverse. Le reflet décomposé sortit du miroir et changea de forme, c'était le docteur Raishi. - Tu peux crier autant que tu veux saiyenne, personne n'arrivera à temps pour te sauver. A suivre...


Accéder directement à la page :


1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 143 144 145 146 147 148 149 150 151 152 153 154 155 156 157 158 159 160 161 162 163 164 165 166 167 168 169 170 171 172 173 174 175 176 177 178 179